[Blog] Camponotus vagus de Naoh

Vous pouvez suivre ici la vie et l'histoire de certaines colonies de fourmis des bloggeurs.
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

[Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

Bonjour à tous,

Voici mon tout premier blog sur le net, toutes espèces confondues, sur cette magnifique petite colonie de Camponotus vagus (ce n'est pas mon premier suivi car j'en ai déjà fait un, mais sur papier :roll: ).

Cette fondation est arrivée le 20 juillet 2022, et provient d'un achat sur un site français. La gyne a dû essaimer fin mai début juin 2022 (peut-être dans la région de Nice, mais j'ai pas eu de confirmations à ce sujet).

A noter que j'ai aussi commandé un module de fondation (avec 3 tubes et une petite ADC incorporée) sur un site anglais mais que j'attends toujours. J'ai donc dû faire sans pour l'instant, mais je crois que la colonie se sent tout de même bien dans son nouvel environnement (provisoire).

Celà fait donc 8 jours que le suivi a commencé, les premiers posts seront donc légèrement antérieurs à la création de ce blog.

Dernière chôse, je suis désolé pour la qualité de mes photos, elles ne sont vraiment pas belles, mais j'en mettrai tout de même quelques unes pour donner une meilleure idée de la situation (enfin j'espère). J'en mettrai donc peu pour le moment.


JOUR 1 : Mercredi 20/7/2022

>>> LA COLONIE :

La gyne, 9 minors, 1 cocon, quelques oeufs ou jeunes larves
(oeufs/jeunes larves que je n'ai pas vus dans un premier temps).

>>> INSTALLATION :
Installation, [Blog] Camponotus vagus de Naoh
Installation
> ADC = plat en terre cuite ; anti évasion : talc pour bébé odorant, je n'ai que ça sous la main / dimensions = 20 x 30 cm.

> le petit tube de livraison avec la colonie, sans eau pour éviter les noyades durant le voyage, entièrement ouvert. Recouvert d'un carton sopalin. Petite rampe en carton à l'entrée. Sopalin pour stabiliser le tube.

> Un plus grand tube : 1,6 x 15 cm avec réserve d'eau minérale. Enveloppé de papier aluminium et recouvert de carton sopalin pour l'isoler de la chaleur de la lampe. Entièrement ouvert. Petite rampe à l'entrée. Sopalin de stabilisation du tube.

> Nourrissage : (Sur du papier aluminium)
Tout petits bouts de saumon d'Ecosse + plus gros bouts.
Eau miellée (miel d'acacia bio) sur sopalin.

>>> OBSERVATIONS :

Dès les 10 premières minutes, 2 à 3 ouvrières inspectent l'adc. Elles sont très véloces. Elles boivent l'eau miélée et lèchent le saumon. Il semblerait qu'un petit bout de saumon soit ramené dans le tube de livraison et placé sous la reine. Feraient elles des réserves suite à ces 2 jours de pénurie totale d'eau et de nourriture..? En tout cas si il y avait un couvain au départ, il n'y en a plus.

La gyne semble complètement amorphe. Heureusement de nombreuses trophalaxies se font entre tout les membres de la petite communauté. Je pense que je vais la laisser tranquille une semaine sans l'observer.

Deux ouvrières se sont arrêtées devant l'entré du nouveau tube et se sont longuement nettoyées au même moment.

Le question/réponse : viewtopic.php?t=33594
Dernière modification par Francis le lun. 1 août 2022 22:56, modifié 3 fois.
Raison : Une phrase se termine par un point. Nous ne voyons pas la photo de l'installation, merci de l'envoyer en pièce jointe du sujet.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

Jour 2 : 21/7/2022


Déplacement de l'ADC dans une pièce plus fraîche (surtout en journée) orientée Nord et plus claire (sans soleil direct évidemment).

Nourrissage :
Eau miellée d'acacia bio.

>>> OBSERVATIONS :

Et bien, elles n'ont pas perdu de temps !!! :) Tout le monde a déménagé dans le grand tube hydraté ! :)
Et il n'y a plus aucun petits bouts de saumon d'Ecosse dans l'ADC, reste que le gros bout intransportable ^^ C'est très bon signe ! :)

Je reviens un peu sur mes dires d'hier à propos du couvain : je n'avais vu qu'un seul cocon en tout et pour tout, mais c'est vrai qu'elles avaient défait le coton interne de l'ancien tube, Donc si il y avait du couvain, il devait être là, bien caché, je n'aurais donc rien vu... Pas grave, je ne vais pas pour l'instant insister, et comme prévu, je les laisse tranquille une semaine sans observer l'intérieur du nouveau tube.

Une seule ouvrière observée dans l'ADC, s'hydratant. et parfois faisant le tour du propriétaire. Les autres doivent être confortablement installées dans leur nouvelle demeure.
Dernière modification par Naoh le ven. 29 juil. 2022 17:43, modifié 1 fois.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

Jour 3 : 22/7/2022


Retrait du tube de livraison.

Température ADC
9h00 => 27,2 ° C
23h => 27,5¨C

Nourrissage :
Eau minérale (dans une citerne de 1 ml, beaucoup trop petite).
Eau minérale sucrée.
Gros bout de jambon - 25 % de sel + petits bouts.

Je viens de relire le problème qu'a eu Mic avec sa distribution d'eau, ainsi que IDEMYR pour sa colonie de Formica rufibarbis...
L'abreuvoir 1 ml n'étant vraiment pas suffisant, elles auront dans quelques jours une... piscine. ^^

Comme je leur donne de petits bouts de viande et poisson tout les deux jours qu'elles ramènent dans leur tube, et que ce tube est recouvert d'alu + carton, je ne vois pas à quelle cadence ces protéines sont consommées... Trop de stockage de viande dans le tube ne serait pas bon. Par conséquent dans deux jours (dimanche) j'observerai le tube, en espérant voir aussi du couvain...

>>> OBSERVATIONS :

Une seule ouvrière dans l'ADC s'abreuvant.
J'ai aussi un peu bousculé leur tube en retirant l'ancien et en nettoyant > 5 mn plus tard (quel courage ! :slap:) Une ouvrière a nerveusement fait le tour du domaine plusieurs fois : " Oh hey bas les doigts là hein !!! " :eh:

Et bien ce sont de grosses voraces !
Je retourne les voir 2h après avoir mis le jambon... ^^ Il n'y a plus aucun petits bouts dans l'ADC et trois ouvrières tentent de découper le gros bout !!! Mais pour qui donc sont ils destinés ???!!! ^^

‌Il faut vraiment que je m'habitue à leur vitesse de consommation des protéines, c'est ma première colonie de Camponotus vagus.
Dernière modification par Naoh le ven. 29 juil. 2022 17:44, modifié 1 fois.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

‌Jour 4 : 23 juillet 2022


Température ADC = 27,5°C

>>> OBSERVATIONS :

Une seule ouvrière vue dans l'ADC. Son gastre a grossi... Elle est passée rapidement sur le bec de la citerne, peut être pour un marquage territorial (?) Elle tourne encore autour du gros bout de jambon, qui est bien sec maintenant, mais quelques micro morceaux ont été retirés en surface.

Peu d'intérêt pour l'eau sucrée... Elles doivent peut être préférer l'eau miellée ou bien leurs gastres débordent déjà ^^. Mais je vais tout de même continuer à varier autant que possible la nourriture et source d'hydratation, car je crois avoir lu que la bonne santé d'une colonie de Camponotus vagus passe par un apport varié des aliments.

(Une araignée de trois fois la taille d'une minor est passée à quelques cm seulement de l'ADC et a continué un bon bout de chemin juste au dessus celle ci... Je ne l'ai pas quittée des yeux jusqu'à ce qu'elle soit très loin... ^^).
Dernière modification par Naoh le ven. 29 juil. 2022 17:45, modifié 1 fois.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

‌Jour 5 - 24 juillet 2022


Température ADC = 27,5¨C

Nourrissage :
Eau sucrée.

>>> OBSERVATIONS :

Le gros bout de jambon, sec, ne semble plus les intéresser.

Une ouvrière a tenté de pénétrer dans la citerne.

Une gardienne reste constamment à l'entrée du tube, soit à l'intérieur, soit entre le tube et le carton.

Intérieur du tube (après retrait du carton et du papier alu) :

Toutes les ouvrières ont une physogastrie. Pas la gyne.

C'est bien ce qu'il me semblait, elles stockent la viande et le saumon les cochonnes ^^ Normal, car il y a une petite dizaine de larves de taille moyenne. Le cocon ? Pas vu :/ J'arrête par conséquent de leur donner des protéines solides pour l'instant.
Il y avait donc bien du couvain à l'arrivée de la colonie chez moi.
Je n'ai malheureusement pas vu d'oeufs, car mon observation n'a pas été terrible malgré ma loupe X 3, mais aussi et surtout parce que sous le gastre de la reine, il y a stockage des petits bouts de jambon qu'elles ont décrochés du gros bout de l'ADC : ça donne un petit tas blanc de tout petits bouts de jambon découpés, aux contours anguleux, marque des mandibules ?

Photo : Stockage de la viande et du saumon. La gyne et ses 9 filles (désolé pour la photo :-| )
Stock viande, gyne et filles, [Blog] Camponotus vagus de Naoh
Stock viande, gyne et filles
La gyne : égale à elle même, elle ne bouge pas. Je ne l'ai jamais vue se déplacer. Elle bouge parfois très légèrement une antenne, voir une patte, jamais plus. Elle a pourtant fait le chemin entre les deux tubes... Le vendeur me dit que c'est le comportement normal d'une gyne Camponotus vagus en fondation. Perso je crois avoir lu (où ? Je ne sais plus) que les gynes de cette espèce étaient très actives.. Donc je ne sais pas...

En l'observant j'ai eu une grosse inquiétude : j'ai observé sur la partie supérieure de son thorax, plutôt vers le gastre, une dépression : je suis alors allé voir les superbes photos de MyrmecoFourmis (extraordinaires photos !) et les gynes l'ont toutes ! OUF !

Ah j'allais oublier : demain elles ont piscine...
Dernière modification par Naoh le ven. 29 juil. 2022 17:46, modifié 1 fois.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

Jour 7 - 26 juillet


Température ADC = 27,5¨C

Nourrissage :
Sirop de grenadine.

ADC :
Installation d'une piscine : couvercle de glace retourné emplit de coton + eau minérale. Un peu grande, en attendant mieux. Pour qu'elles ne manquent pas d'eau fraîche. L'appartement où je suis est très sec.

>>> OBSERVATIONS :

Piscine : une ouvrière l'a traversée, puis s'est séchée à l'aide de ses papattes.

Avant la mise en place de la grenadine et de la piscine, observation d'une ouvrière tentant de creuser le plat de terre cuite à l'endroit où celui ci est écaillé. Sans succès.

Grenadine : en quelques minutes, une ouvrière la goutte, puis effectue un traçage olfactif très distinct en retournant au tube. Quelques minutes plus tard, elles sont deux buvant le breuvage.

(Celà fait maintenant deux jours que j'ai observé le stockage de jambon/saumon dans le tube).
Dernière modification par Naoh le ven. 29 juil. 2022 17:46, modifié 1 fois.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

‌Jour 8 - 27 juillet 2022


Température ADC = 26,5¨C

Nourrisage :
Grenadine (je l'ai diluée un peu plus car une ouvrière avait quelques soucis à se mouvoir après l'avoir approchée)
Deux crevettes lyophilisées, hydratées, dont la plus grosse a été coupée en deux par mes soins.

ADC :
Changement de la " piscine " pour une mini coupelle de vase un peu plus petite, et blanche, ce qui améliorera l'observation. Nous l'appellerons la " mare ". ^^
Changement de piscine, [Blog] Camponotus vagus de Naoh
Changement de piscine
>>> OBSERVATIONS :

8H30 : L'apport d'eau minérale en grande quantité grâce à la piscine (pas encore supprimée à cette heure) n'est vraiment pas superflu. A deux reprises, deux ouvrières sont venues s'abreuver longuement, repartant avec une belle physogastrie. Un bon bol d'eau fraîche et propre dès le matin, et ça repart ! ^^

Deux " gros " bouts de jambon/saumon sont évacués du tube par les ouvrières, l'un se retrouve dans la grenadine.

La plus petite des crevettes est ramenée au nid sans trop de tergiversation. L'autre, plus grosse, reste surplace. Je la coupe en deux. Une ouvrière plonge alors la tête toute entière dans le corp inerte. Ensuite, la plus grosse des crevettes est elle aussi rapportée au tube, mais reste à l'entrée, comme l'autre d'ailleurs. Peut-être ne sont-elles pas à point, encore trop imbibées d'eau, ou alors la chaine de transformation est saturée.

Activité de deux fourragère dans l'ADC plus marquée que les jours précédents.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

Jour 9 : 28 juillet
Température ADC = 26,3¨C.

Nourrissage et hydratation :
Grenadine diluée.
Eau minérale (dans la mare).
1 larve de ver de farine lyophilisée réhydratée et découpée en 3.

>>> OBSERVATIONS :
3 ouvrières s'intéressent à la larve. Deux bouts sont ramenés dans le tube.

Jour 10 : 29 juillet


Température ADC = 26,3¨C.

Nourrissage et hydratation :
Grenadine diluée.
Eau minérale.

>>> OBSERVATIONS :
Les carcasses des crevettes et de la larve sont déposées sur la grenadine.
La petite citerne de 1 ml (où il n'y a plus d'eau) semble particulièrement intéresser une ouvrière qui lui sert de promontoire.

Jour 12 : 31 juillet


Température ADC = 28¨C.

Nourrissage et hydratation :
Eau minérale miellée.
Eau minérale (dans la mare).
1 larve de ver de farine lyophilisée réhydratée et découpée en 5.

>>> OBSERVATIONS :

Intérieur du tube :

Couvain : Arf, c'est encore le chantier pour rester poli, mauvaise vision du tout ^^ car la gyne couve ses larves (et oeufs ?) et les ouvrières ont démantelé une partie du coton du fond, ce qui fait qu'il y a un amalgame de coton et de cocons...

Quelques belles larves donc sous la gyne à des stades différents (dont une à un stade avancé) Combien sont-elles ? Je ne sais pas, j'ai pas voulu trop les déranger en retournant le tube.

Et 3 ou 4 cocons, ou larves en plein tissage : une ouvrière est pratiquement constamment près d'eux.

Déchets : elles ont fait le ménage : mis à part un bout de carapace de ver de farine déposé vers l'entrée du tube, il n'y a plus rien apparemment. J'ai nettoyé l'ADC et enlevé les restes.

Les ouvrières ayant la plus grande physogastrie restent tout près de la gyne, lui faisant régulièrement des trophalaxies.

Dès que le nouveau ver de farine a été mis dans l'ADC, une ouvrière a pris la tête et l'a emmenée dans le tube. Peu de temps après, 3 ouvrières étaient sur les autres morceaux, soit plongeant la tête dedans, soit 3 pattes dessus, immobiles, l'air de dire " ça, c'est à nous ! "

L'eau miellée n'a aucun succès.

Après l'observation, je n'ai pas remis le papier alu entourant le tube, j'ai juste remis le carton dessus.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

(31 juillet au soir : plus aucun bout de ver de farine dans l'ADC)

Jour 13 : 1er août


Température ADC = 28,3¨C.

Nourrissage et hydratation :
Eau minérale miellée.
Eau minérale (dans la mare).
1 ver de farine et 5 crevettes (Gammarus) lyophilisés réhydratés et découpés.

Ayant relu des blogs sur des fondations de Camponotu vagus, je décide d'augmenter l'apport en protéines : les crevettes n'offrant que très peu de " viande " je les associe à un ver. La gyne est un golgoth, c'est une grande espèce, il leur faut plus de protéines...

Caches du tube : le fait de ne pas remettre le cache aluminium mais de laisser juste le carton sur le tube me permettra d'avoir une meilleure observation des déchets et de la consommation des protéines.

>>> OBSERVATIONS :

17H : 3 bouts de crevettes et ver seulement (sur 17) ont été amenés dans le tube. Préférence pour le ver.

Une ouvrière a tenté de retirer du coton de la petite citerne (qui est sèche maintenant), mais sans succès car trop tassé, peut-être pour fournir matière à tisser (?)


Jour 14 : 2 août


Températures ADC ;
7H30 = 26,5¨C.
16H40 = 27,5¨C.


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale miellée.
Eau minérale (dans la mare).
2 vers de farine lyophilisés réhydratés et découpés.

Nettoyage de la mare au liquide vaisselle, puis rinçage abondant à l'eau.

Vue que les ouvrières commencent à défaire le coton du tube (elles sont arrivées à la moitié vers l'eau), j'ai déposé dans l'ADC 4 petits bouts de coton en espérant qu'ils serviront au tissage des cocons.

>>> OBSERVATIONS :

Un bon bol d'eau fraîche et ça repart ! Comme d'habitude, la journée commence par une longue visite à la mare. Je me lasserai jamais de les regarder boire ainsi au réveil, paisiblement.

3 ouvrières oeuvrent maintenant dans l'ADC :

Ce sont de vraies petites ménagères.
Les 3/4 des déchets (restes des vers et crevettes) ont été rassemblés dans l'eau miellée.
Ce matin le coton rajouté les embêtait : casse-pieds ces fils qui vous tombent dans les pattes ! Il a été éloigné de la zone de travail, non sans mal.
L'après midi, tout les petits bouts ont été rassemblés près du sopalin de maintien du tube. Quelques heures plus tard, je vois une ouvrière tripatouiller cette petite boule de coton, mais je ne faisais que passer, wait and see...


Jour 15 : 3 août


Températures ADC :
11H30 = 27,8¨C.
15H00 = 28,5¨C.


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale miellée.
Eau minérale (dans la mare).
Gelée proteinée (parfum raisin) > aucun succès.
1 ver de farine et 2 crevettes, lyophilisés réhydratés et découpés en plus petits morceaux.
Test : 1 micro bout de thon au naturel > il disparaît en moins de deux !

>>> OBSERVATIONS :

La petite boule de coton n'est plus visible dans l'ADC...

3 ouvrières en maraude : je pense leur donner vers et crevettes. Mais avant je regarde l'intérieur du tube... Et là, entre l'entrée et la gyne, il y a bouchon : de nombreux bouts de vers de farine attendent leur tour... Je décide de tout enlever le plus doucement possible, sans effleurer la gyne : elle ne bouge pas, ses filles qui l'entourent continuent de faire leur petite vie. Aucun stress apparent, ce qui n'est pas le cas pour les quatre ouvrières restées dans l'ADC. Je vire aussi les restes de l'ADC (à part un gros bout de ver qui est gardé par Heckel et Jeckel, deux fourragères, immobiles, qui ont leurs pattes dessus : " ON NE TOUCHE PAS ! " ), et je renouvelle l'apport en protéines. Je reviens donc sur mes dires d'avant-hier : je vais un peu me calmer sur la distribution des crevettes et vers, sur l'apport en protéines solides surtout.

Le couvain : observation très rapide : l'atelier tissage semble toujours actif, présence d'une nébuleuse de coton, sans savoir si c'est le coton mis à dispo exprès. De belles larves sous la gyne. En tout, approximativement, entre 10 et 15 futures ouvrières aux stades larve et cocon.

J'ai oublié de regarder si le creusement du coton de la réserve d'eau avait progressé. Tant pis, je les laisse tranquille.


Jour 16 : 4 août


Température ADC : 28,3C.

Nourrissage et hydratation :
Eau minérale miellée.
Eau minérale (dans la mare).
Pas de distribution de protéines.

>>> OBSERVATIONS :

Très peu de sorties des ouvrières dans l'ADC. Heckel et Jeckel maraudent de temps en temps : " RAS sur la colline Capitaine ! "
Stockage des protéines à l'entrée du tube (observé sans retirer le cache en carton).
Les bouts restants encore " bon " de ver et crevettes semblent disparaitre petit à petit de l'ADC.
Nouveaux déchets mis dans l'eau miellée.
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593
Avatar de l’utilisateur
Naoh
Larve 3
Larve 3
Messages : 40
Inscription : mer. 27 juil. 2022 17:17
Genre :

Re: [Blog] Camponotus vagus de Naoh

Message non lu par Naoh »

Jour 17 : 5 août


Températures ADC :
7H30 = 27¨C.


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale miellée.
Eau minérale (dans la mare).
Gelée enrichie de protéines et aromatisée à la banane (j'ai pas pu choisir le parfum, elles ont encore à dispo la gelée au raisin, mais comme elles n'y touchent pas...).
Pas de distribution de protéines solides.

>>> OBSERVATIONS :

Très peu d'activité dans l'ADC, tellement peu que je m'inquiète un peu.
Heckel (à moins que ce soit Jeckel) a fait le tour de la gelée à la banane à deux reprises, et semble avoir effectué des traçages olfactifs.
Elle a aussi ramassé et ramené au nid un micro bout de ver qui trainait. ça me rassure.

Jour 18 : 6 août

Je pense avoir fait une erreur d'interprétation : les gros bouts de ver de farine mis à l'entrée du tube, ne sont pas, je crois, un stock de protéines attendant d'être consommé (quoique peut-être aussi), mais servent plutôt à obstruer l'entrée, réduisant ainsi l'accès à un prédateur éventuel, ou augmentant l'humidité du nid (mais est-ce possible pour une fondation de Camponotus vagus ?).

Températures ADC :
Matin = 27,2¨C.
14H40 = 27¨C.


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale (dans la mare).
Gelée enrichie de protéines et aromatisée à la banane > aucun succès.
Thon au naturel : 10 micros bouts (ils disparaissent très rapidement dans le tube) + jus de thon (grand succès).
Jus de nectar pour fourmis, mélange rouge, acheté sur site anglais (sirops de Fructose, de Glucose et de Sucre) : une ouvrière prend une grande rasade, puis plus rien.

>>> OBSERVATIONS :

Heckel, seule dans l'ADC, s'active à mettre les déchets sur l'eau miellée, y compris les bouts secs de ver qui n'ont pas été consommés.
Elle a enfoncé ses mandibules à grands coups plusieurs fois dans la gelée au parfum de raisin. Mais ce n'est pas pour la consommation... Elle fait des aller-retours et dépose de petits bouts de gelée tout autour de l'eau miellée, qui doit être trop collante à son goût.

Retrait de l'eau miellée et de la gelée au raisin.
Après que les ouvrières se soient servies en thon et nectar, il n'y a quasiment plus d'activité dans l'ADC.

Jour 19 : 7 août


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale / Gelée à la banane / Jus de thon / Jus de nectar.
Pas de distribution de protéines solides.

Jour 20 : 8 août


Températures ADC :
Soir = 26,2¨C.


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale (dans la mare).
Gelée enrichie de protéines et aromatisée à la banane.
Jus de nectar pour fourmis : (dilué parfois car je rajoute régulièrement une goutte d'eau sur les anciens dépôts). Une ouvrière vient prendre sa dose de temps en temps.
4 micros bouts de blanc de poulet : 2 heures plus tard, disparition des morceaux.

>>> OBSERVATIONS :

Quelques déchets de micros bouts de thon sont mis sur le jus.

Les rôles ont l'air bien répartis quant aux activités extérieures : La journée, une ouvrière est en permanence sur la rampe de carton à l'entrée du nid, c'est la gardienne (La nuit, il n'y a personne, pas folle la guêpe). Une autre ouvrière, fourragère celle-là, peut aller se remplir de jus fraichement mis à disposition, quand elle revient au tube, elle passe devant la gardienne sans s'arrêter, sans rien lui offrir. Il y a des priorités. C'est seulement quelques longues minutes plus tard que 4 ouvrières se font des trophalaxies à l'entrée.

Jour 21 : 9 août


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale / Gelée à la banane / Jus de thon / Jus de nectar.
Pas de distribution de protéines solides.

Jour 22 : 10 août


Températures ADC :
Soir = 27,2¨C.


Nourrissage et hydratation :
Eau minérale / Jus de nectar.
5 micros bouts de jambon : rapidement ramenés au tube.

>>> OBSERVATIONS :

L'intérieur du tube :
Il y a une multitude de petits bouts de poulet et thon selon la disposition suivante : entrée, " gros " bouts de ver, petits bouts de poulet/thon, ouvrières, gyne et nébuleuse de coton. L'apport de protéines solides est donc encore trop important. Normal vue le peu de couvain.

Couvain : observation.
4 cocons.
1 larve de taille " moyenne " (elle fait un tiers voir moins de la taille d'un cocon, donc plutôt petite, mais je la compare aux autres) bien dodue disposée sur les cocons.
Le tout se trouve sous la gyne.
6 petites larves : en paquet à moins d'1 cm du coton de la réserve d'eau.
2 minuscules larves sous la gyne, non collées l'une à l'autre.
1 oeuf à équidistance de ces deux petites larves. :think:

J'ai tout de même une inquiétude... Se pourrait-il qu'en considérant le temps d'évolution du couvain de l'espèce Camponotus vagus pour arriver à l'imago (40 jours je crois) et la température ambiante (entre 26 et 27°C environs), que le couvain n'ait pas été pondu par la gyne depuis qu'elle est arrivée chez moi, depuis 22 jours donc, mais que ce couvain ait été déjà présent chez le vendeur ? Autrement dit, suis-je sûr et certain d'avoir une gyne fécondée qui pond des oeufs viables ? (un peu idiote ma question vue la présence de petites larves, mais je suis un peu déboussolé par la quasi absence d'oeufs)
" Détruire la forêt tropicale à des fins lucratives, c'est comme brûler un tableau de la Renaissance pour cuisiner un repas. " E O Wilson (10/6/1929-26/12/2021) - Blog viewtopic.php?t=33593

Revenir à « Blogs des espèces "françaises" »