Les fourmis de mon jardin.

Présentez vos observations sur les fourmis en milieu naturel au gré de vos balades et voyages.
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1362
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Localisation : 21000 Dijon - Côte d'Or
Genre :

Les fourmis de mon jardin.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

De nombreux sujets ont été postés sur notre Forum entre 2014 et 2020 concernant les fourmis peuplant nos jardins, et l'un de leurs auteurs, ayant inventorié celles qui nichaient dans sa propriété, invitait les autres membres à en faire autant dès lors qu'ils possédaient un bout de terrain susceptible d'accueillir quelques espèces, même si elles ne payaient pas de mine comme c'est le cas chez moi qui considère cependant qu'elles ont un rôle utile à y jouer. :moui:

Or, voici comment je me suis débrouillé pour mieux localiser les nids existant dans mes 78 m² d'espace "naturel" en zone pavillonnaire après avoir fauché toute l'herbe qui me bouchait la vue...

Tout d'abord, même si j'avais déjà localisé certains nids et reconnu les genres de fourmis qui les occupaient, il me fallait prendre en photo au plus près leurs individus en les attirant dans des pièges à appâts conçus avec des couvercles de bocaux de toutes dimensions. Leurs couleurs n'ayant rien à voir dans l'affaire.


Photo n° 1 ► Préparation de pièges à appâts.
Photo n° 2 ► Créer une ouverture dans la tranche des couvercles avec une pince coupante.

Photo n° 1, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 1
Photo n° 2, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 2


Photo n° 3 ► Abaisser la section coupée avec une pince universelle pour faire une rampe d'accès aux appâts.
Photo n° 4 ► Ces derniers sont un morceau de pâté fait maison et un de Bhatkar.

Photo n° 3, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 3
Photo n° 4, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 4


Photo n° 5 ► Les pièges sont prêts à être visités par les Serviformica et Tetramorium que j'ai pu apercevoir dans ma pelouse ou sur ma terrasse.
Photo n° 6 ► Sous les deux chaises à gauche sont appâtés deux nids de Serviformica, et près du prunier, à droite, je tente d'attirer des Lasius de teinte foncée.

Photo n° 5, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 5
Photo n° 6, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 6


Les chaises sont une protection contre les pies qui se sont amusées à éparpiller mon dispositif. *suspect* Maudits oiseaux qui fourrent leur bec partout où il ne faut pas !


Photo n° 7 ► Un troisième nid de Serviformica est visé ici.
Photo n° 8 ► Et sur ma terrasse j'essaye de faire sortir des Tetramorium de leur cachette se trouvant sûrement quelque part dans la pelouse toute proche.

Photo n° 7, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 7
Photo n° 8, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 8


Photo n° 9 ► Il ne me fallut pas longtemps pour constater que ce piège-ci intéressait une minuscule fourrageuse. :hihi:
Photo n° 10 ► Le redoutable pouvoir des phéromones de recrutement à l'œuvre ! :-o

Photo n° 9, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 9
Photo n° 10, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 10


À suivre, les autres fourmis de mon jardin...
Avatar de l'utilisateur
wiwi
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 5
Inscription : dim. 13 août 2023 11:33
Genre :

Re: Les fourmis de mon jardin.

Message non lu par wiwi »

Très bonne idée !
Bon en gironde les terrains son plus grand. J'ai un peu plus de 1500m2, il va me falloir du couvercle !!
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1362
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Localisation : 21000 Dijon - Côte d'Or
Genre :

Re: Les fourmis de mon jardin.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Le but du piégeage réside à fixer les fourmis sur les appâts et de profiter qu'elles ne bougent plus, trop occupées à savourer leur plaisir, pour les prendre en macro-photo qui permet de tenter une identification d'espèce. Mais, de ce côté-là, on ne peut pas dire que je sois fortiche. :tututu:


Photo n° 11 ► Les ouvrières de Serviformica du nid situé proche de mon escabeau (escamoche pour la rime :grin: ) se régalent de mes appâts. Leur thorax est un peu roux, il doit donc s'agir de Formica rufibarbis.
Photo n° 12 ► Même chose en ce qui concerne les fourmis sises près de mes concombres blancs.

Photo n° 11, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 11
Photo n° 12, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 12


Photo n° 13 ► Le piège à appâts posé près des entrées du grand nid de Serviformica localisé dans la photo n° 6 précédente, sous la chaise au fond du jardin, est investi par une armée de Tetramorium dont vous allez bientôt voir qu'elles font la loi sur mon terrain. *suspect* Ah... Les sal (biiiiip).
Photo n° 14 ► Ce même piège, en agrandissement, montre une belle mouche verte vous prouvant que ce n'est pas de la merde que je donne à manger aux fourmis. :mrgreen: Moi je dis que c'est le contraire. Kr Kr Kr !!!

Photo n° 13, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 13
Photo n° 14, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 14


Photo n° 15 ► Le piège destiné aux Lasius sp. noires posé au pied du prunier où elles nichent, et qu'elles exploitent pour ses Hémiptères, est lui aussi pris d'assaut pat les terribles et voraces Tetramorium appartenant au groupe caespitum/impurum tous pour un. :tututu: Franchement drôle !

:]) « J'ai mieux : du groupe caespitum/impunitum ».

Photo n° 16 ► Résultat des courses à l'hypermarché du coin : c'est la bagarre entre les deux camps ! :-o

Photo n° 15, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 15
Photo n° 16, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 16


Photo n° 17 ► Dix jours après les photos n° 7, 8, 9 et 10 prises précédemment sur ma terrasse, j'ai changé l'appât dévoré par les ch'tiotes "Tetra" et me demande quel camp va cette fois l'emporter. :-?
Photo n° 18 ► Il semblerait qu'une Tetramorium (cercle vert) a préféré tourner les tarses plutôt que d'affronter les deux Serviformica venant d'investir le piège.

Photo n° 17, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 17
Photo n° 18, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 18


Photo n° 19 ► Plus tard encore, j'ai troqué les pièges contre des bouchons nourrisseurs afin de récompenser les fourmis de mon jardin pour leur participation à mon enquête en leur offrant du rab. *love* Merci mes p'tites chéries !


Or, quelle n'est pas ma surprise de constater que des Myrmica partagent cette récompense avec les F. rufibarbis qui ne se gênent pas pour les chahuter au passage. Tout près du bouchon, en bas à gauche sur l'image, je suppose que ça doit être l'entrée du repaire des rouquines vu l'attroupement qu'il y a autour. :eh:
Photo n° 20 ► Retournons un peu dans le passé (photos 13 et 14) pour voir cet autre, mais plus bel attroupement, de Tetramorium dans le piège à appâts proche du grand nid des Serviformica...

Photo n° 19, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 19
Photo n° 20, Les fourmis de mon jardin.
Photo n° 20


Pour clore cette investigation, je vous montrerai comment j'ai marqué les emplacements des nids de fourmis de mon jardin afin de leur éviter mes piétinements intempestifs. ;-)

Revenir à « Observations des Fourmis en Milieu Naturel »