Fondations de Darbé

Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Suite des nouvelles !

J'ai réussi à régler le problème d'accès de mes Lasius noires au compartiment de la réserve d'eau : j'ai percé la paroi en plexiglas du nid et bouché le trou au mastic de salle de bain (en ayant pris soin de faire rentrer au nid les quelques ouvrières présentes dans la réserve). Le passage en nid semble leur plaire : aucune morte et une activité beaucoup plus importante que quand elles étaient en tube.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Petite frayeur pour mes Temnothorax (décidément leur élevage est délicat). Le couvercle de l'AdC que l'on voit dans le message précédent n'était pas étanche. Donc 2 des 4 ouvrières ont disparu ainsi que les 2 larves ayant fait la diapause. De plus, une ouvrière Lasius noire évadée de ma fondation 2 a réussi à rentrer jusque dans le tube de mes petites Myrmicinées, provoquant une panique monstre chez la gyne et les 2 ouvrières restantes. J'ai donc récupéré la visiteuse importune et rendu étanche le couvercle grâce à du coton. Heureusement, 2 jours plus tard, la reine a pondu une belle grappe d'oeufs :slap: !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'ai aussi sorti de diapause mes Myrmica et Aphaenogaster subterranea. J'ai dû raté l'étape de prénourrissage ou mis en diapause de façon trop brutale car 15 des 35 ouvrières sont mortes chez mes Myrmica ainsi que mes 4 ouvrières Aphaenogaster. :'(
Espérons que tout le monde reparte du bon pied.

Les Myrmicinées c'est délicat !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Non moins délicate, ma petite fondation de Camponotus ligniperda (une gyne, une ouvrière et 10 larves) que j'ai changé de tube de façon un peu brutale. Pour l'instant elles campent dans l'AdC. L'avenir dira si elles trouvent le chemin du nouveau tube !

Image


Et vous vous demandiez peut-être ce que sont devenues mes Camponotus aethiops orphelines ? Et bien elles sont toujours là, 4 ouvrières âgées de 2 ans sont mortes, il en reste 3 pour s'occuper des 6 mâles de la saison dernière. J'espère trouver bientôt un essaimage de la même espèce pour les relâcher à proximité.
Et quelques petits mâles :
Image

Image
Dernière modification par Darbé le ven. 17 avr. 2015 12:14, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Salutations !

Ce billet pour vous annoncer avec fierté (de mes petites bébêtes) que cette fois la saison 2015 est bien lancée ! \o/

La colonie de ma reine Lasius noire "5 pattes" de 2013 s'est bien adaptée à son nouveau logis, tellement bien qu'il y a 50 cocons en attente et le double de larves en développement (faciles à compter grâce à leur maniaquerie du rangement^^). À ce rythme là, je risque de dépasser les 200 têtes pour la diapause. Que de bouches à nourrir.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ma 2eme colonie de Lasius noire de juillet 2014 ne demeure pas en reste : j'ai vraiment affaire à une bonne pondeuse (l'expérience de l'éleveur joue peut-être aussi qui sait :]) ) et le développement est encore plus rapide que pour la colonie de "5 pattes". Tant et si bien que 2 mois après la sortie de diapause, ce ne sont pas moins de 40 ouvrières qui accompagnent la mémère.

Leur petit défaut : des évasions quotidiennes. Il semble que ce soient les plus vieilles ouvrières qui fourragent et que leur toute petite taille leur permette de se moquer du combo talcool / vaseline que j'ai pourtant ré-appliqué 2 fois. J'ai donc décidé de les mettre dans le nid blindé prévu à l'origine pour mes Temnothorax mais dont les péripéties font qu'elles n'en auront pas l'usage avant un moment.
Image

Image

C'est un modèle compact en BC que j'ai réalisé avec de petites boîtes en plastique très pratiques ("Boîte intelligente" si l'on traduit et made au pays de "Sa Gracieuse Majesté") que l'on trouve en grande surface en plusieurs dimensions pour un prix ridicule. Il y a même tellement de dimensions avec ces boîtes, que l'on pourrait aussi bien en faire des nids à Plagiolepsis que des nids à Camponotus herculeanus XD . Petit bémol toutefois, le couvercle n'est pas étanche : si l'on désire faire de la boîte une AdC sans appliquer d'anti-évasion sur les parois, gare aux évasions sur les bords du couvercle.
Image

Déménagement brutal donc. Regardez bien ce tas d'ouvrières, et oui dessous il y a "Mémère" ! Ce nom lui convient bien, elle est beaucoup plus dodue que "5 pattes", tellement que j'ai bien cru qu'elle ne passerait jamais le trou qui relie l'AdC au reste du nid : il a fallu 2 ouvrières qui la tirent et 3 qui la poussent pour qu'elle réussisse à passer. :tututu:

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Image

Mais qui sont ces petites ouvrières ? Mes Lasius emarginatus évadées ? C'est ce que je croyais, mais en mettant une dans leur nid, j'ai compris par la différence de taille et l’extrême panique déclenchée, que j'avais affaire à des cousines venues du milieu naturel et qui avaient décidé d'explorer ma chambre. Pas une, ni deux, ni trois, non, au moins une centaine en une semaine. J'en ai libéré une bonne partie mais certaines malencontreusement écrasées ont fini en pâture à mes colonies. Et oui, même mes L.emarginatus y ont goûté : chez les fourmis toute protéine se recycle, tant pis pour le cannibalisme ! Cela ne les a pas rendues malades, au contraire, l'effectif se porte à 60 ouvrières et la reine de nouveau physogastre a pondu un beau tas d’œufs.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je parlais tout à l'heure de mes Temnothorax unifasciatus, cette fois les 2 ouvrières restantes se sont aussi fait la malle. Mauvaises filles ! Au total ma reine aura élevé 5 filles qui sont toutes parties. Espérons qu'elle arrive de nouveau à mener sa ponte à terme. Cette fois j'essayerai la vaseline, parce que le talcool ne marche pas du tout avec elles, quant à la grille, elles profitent d'un espace d'un millimètre pour s'exfiltrer.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bonnes nouvelles quand même au pays des Myrmicinées : tout d'abord ma reine Myrmica a fini par pondre au bout d'un mois. Cela ne sera pas de trop pour renouveler l'effectif qui a fondu à 20 ouvrières.
De plus, mon Aphaenogaster subterranea aussi s'apprête à avoir de nouveau des corvéables :slap: .

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Enfin last but not least, ma gyne Camponotus ligniperda a trouvé le chemin du tube au bout d'une semaine passée dans l'AdC, un beau cocon l'accompagne et plein de larves sont en développement, soignées avec amour par l'unique ouvrière.

-----------------------

Et moi en attendant, j'attends que la chance me fasse trouver une belle gyne Lasius brunneus. A bientôt !
Dernière modification par Darbé le mer. 6 mai 2015 01:21, modifié 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Salut tout le monde ! *salut*

Une petite dépêche concernant mes fondations.

Tout d'abord "5 pattes" qui se porte comme un charme :

Image

Malgré son infirmité, elle apprécie beaucoup de se promener dans les salles du nid en BC. Sortant un peu de sa loge royale où sont stockées les larves (sous le papier d'alu), elle vient "inspecter" les cocons qui sont entassés par dizaines dans ce "solarium" improvisé. Mes galeries sont un peu grandes comme vous pouvez le voir car j'ai eu la main lourde sur la Dremel. On y mettrait une gyne Camponotus ligniperda XD , mais ça ne semble pas les gêner.

Image

Seed a raison, c'est productif ces gynes Lasius : 5 pattes va à peine souffler sa 2ème bougie et elle a cette année plus de 50 cocons, au moins 50 larves en développement et vous pouvez voir à droite du tas de cocons que la génération suivante est déjà en marche ! Les naissances s'enchainent depuis le 15 mai : 5 éclosions rien qu'hier. A ce rythme, l'année prochaine je suis parti pour tester l'élevage de pucerons sur lierre *good*. On doit en être à 70 - 80 ouvrières pour l'instant.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je serai bref sur les autres fondations parce que j'ai peu de photos et que le texte, c'est rébarbatif à la longue !

Mémère l'autre Lasius noire de l'été dernier et ses fifilles qui adorent l'évasion se sont faites à leur nouveau nid, elles sont déjà 45 et, avec le toit talcoolé, ne s'évadent plus !
Image

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
3ème tentative de fondation en cours pour ma gyne Temnothorax unifasciatus. L'oeuf le plus avancé est devenu nymphe. On y croit.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Encore 5 mortes chez les Myrmica, mais il semble que l'on voie le bout du tunnel car les premières nymphes de l'année sont là et d'autres vont suivre. En tout cas les ouvrières restantes ne chôment pas et je ne sais par quel mécanisme de communication mais dès que je mets une proie, il faut moins de 5 minutes à toute la fondation pour être à l'attaque sur l'infortuné invertébré.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1ère ouvrière née pour la refondation d'Aphaenogaster subterranea, et je ne me suis toujours pas décidé à m'en séparer.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Enfin chez Camponotus ligniperda, un cocon a avorté mais j'ai bon espoir qu'il y ait de nouvelles ouvrières dans les 4 suivants.
Dernière modification par Darbé le mar. 15 sept. 2015 23:13, modifié 7 fois.
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Salutations !

C'est l'été, il fait chaud et les colonies de fourmis se développent à vitesse maximale, les miennes ne dérogeant pas à la règle. La preuve en images !

La colonie de 5 pattes la Lasius noire qui atteint allègrement les 80 têtes, en pleine action de faire rentrer un malheureux papillon de nuit dans l'étroite entrée de leur nid boite Ferrero en BC.
Image

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pas de nouvelle photo pour la colonie de Mémère, Lasius noire number 2, le plexiglas n'aidant pas pour les photos. Mais elle rattrape les Lasius emarginatus avec une 60 aine d'ouvrières à un an d'existence.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
C'est reparti pour les Temnothorax, 2 ouvrières nées et 3 autres qui sont déjà presque imagos. Nous allons enfin pouvoir tester la vaseline, réponse d'ici quelques semaines sur son efficacité pour cette espèce.
Image


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les Myrmica qui m'avaient fait peur en début de saison repartent de plus belle, avec un gros couvain, de nouvelles ouvrières nées et un appétit à tout épreuve. Un pauvre moustique tigre qui passait par là a d'ailleurs redressé leur ordinaire de drosophiles congelées, avant d'avoir eu le temps de me refiler potentiellement le chikungunya. Et oui l'Isère et la Savoie sont dans la zone envahie par Aedes albopictus !

J'ignore pourquoi à ce moment là leur a pris l'idée de déplacer tout le couvain dans l'AdC sous le papier d'alu, peut-être la chaleur excessive. En tout cas, il y a au moins toujours une dizaine d'ouvrières hors du tube sur les 35.
Image


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Chez Camponotus ligniperda aussi ça bouge, on est passé brutalement d'une ouvrière à 8 ! La brave corvéable de l'an passé se sent moins seule. Je commence à réfléchir à leur construire un nid en bois digne d'elles.
Image


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Refondation réussie chez Aphaenogaster subterranea, avec 3 ouvrières vivantes. J'ai dû blinder l'AdC avec un plafond talcoolé car la 4ème ouvrière passait son temps à s'évader et a fini par mourir de soif faute de pouvoir revenir au nid durant mon absence du week-end.
Image


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Enfin quelques nouvelles de ce qui reste de mes Camponotus aethiops : après la mort de trois des six mâles, le mâle aux ailes tronquées a lui aussi été dévoré. Les deux derniers ont choisi la voie de la liberté et ont pris leur envol vers le 20 juin pendant les épisodes de gros orages que les Alpes ont connus. Bon, je vous dis tout de suite, c'était assez pitoyable comme essaimage : si le premier a réussi a trouver tout seul le chemin de dehors, j'ai dû aider le second qui avait volé... jusqu'à mon lit. Je doute qu'ils aient réussi à trouver la gyne de leurs rêves étant donné leurs piètres compétences de vol et le peu de colonies de leur espèce dans le voisinage qui n'ont peut-être même pas essaimé ce jour-là, mais en tout cas ils sont morts libres comme des vrais.

Et l'histoire ne s'arrête peut-être pas là car les 3 vaillantes ouvrières vieilles de 2 ans élèvent quelques nouveaux mâles, mais comme j'avais oublié de leur refournir du coton, ce sont des nymphes nues et je ne crois pas que ce soit viable chez les Camponotus.

A bientôt !
Dernière modification par Darbé le mar. 15 sept. 2015 23:15, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Eloa
Nymphe 1
Nymphe 1
Messages : 141
Inscription : lun. 18 mai 2015 18:52
Localisation : Yvelines (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Eloa »

Assez jolies les Camponotus ligniperda, je vais essayer de voir pour trouver une gyne, ou une petite fondation.
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Merci pour elles :-). C'est une belle espèce, puis c'est de la fourmi XXL, avec Camponotus herculeanus, on ne trouve pas plus gros dans nos contrées. Pour l'instant le développement se passe bien (même si elles ne semblent pas apprécier l'excès de chaleur ce ces jours-ci), lentement mais sûrement (8 ouvrières en un an). Apparemment quand c'est lancé (cf blog de raphael35), on atteint potentiellement de grosses populations (qui s'évadent alors tout le temps). J'en suis encore loin.

Une espèce pas forcément simple à trouver en essaimages, il faut des zones un peu naturelles, forestières ou montagneuses, pas trop chaudes. Par chez moi il y en a beaucoup dès qu'on grimpe un peu en altitude.
Dernière modification par Darbé le mer. 8 juil. 2015 00:02, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Salutations !
Hiver ne signifie pas diapause pour tout le monde, c'est aussi le moment des travaux pratiques.

Voici donc en avant première quelques photos du nid en bois que j'ai fabriqué durant les fêtes pour mes Camponotus ligniperda. C'est un peu brut pour le moment mais largement fonctionnel. Cela va faire 3 ans que mes Camponotus aethiops vivent dans un nid très similaire, j'ai donc espoir que ma fondation d'une douzaine d'ouvrières s'y adapte.

Image
Image


Et puis en attendant le printemps, une petite photo de mes Aphaenogaster en plein changement de tube pour réserve d'eau sèche, quelques semaines avant la diapause. Actuellement elles dorment dans le bac à légumes. :roll:

Image
Dernière modification par Darbé le dim. 17 janv. 2016 00:55, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
firewill
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1275
Inscription : mar. 30 oct. 2012 12:40
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par firewill »

Super blog ! :-D
Je me suis éclaté du début à la fin !
Mon 1er suivi: https://www.myrmecofourmis.org/forum/vi ... #p15618514
Crematogaster addict ! <3
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Merci firewill ! La suite viendra au printemps ;-) .
Avatar de l’utilisateur
Darbé
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 298
Inscription : lun. 26 août 2013 20:58
Localisation : Savoie (France)
Genre :

Re: Fondations de Darbé

Message non lu par Darbé »

Bonjour à tou(te)s ! Petite mise à jour rendue nécessaire par la perte des posts de cette année, d'autant que la saison a été riche en événements pour mes fondations.


Tout d'abord une petite vue d'ensemble, au printemps 2016, de mes fourmis, avant de donner de leurs nouvelles. (n'est pas visible le nid de 5 Pattes la Lasius noir mais qui est en tout point similaire à celui des Lasius emarginatus)
Image


Plusieurs ont leur propre blog, dont le dernier fraîchement créé, celui des Myrmica.

Blog des Lasius emarginatus
Blog des Temnothorax unifasciatus
Blog des Myrmica sp

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Parlons des autres alors, et en images !

Les Lasius sp noire de 5 Pattes tout d'abord, dans leur nid BC fait par mes soins, et dont le nombre a stagné autour de 100 têtes en raison de petits défauts de la conception de mon nid. En effet, l'enduit de rebouchage utilisé pour colmater les parois devient friable sous l'effet de l'humidité et les petites parviennent à coups de mandibules à se frayer un passage jusqu'au réservoir d'eau où elles se noient.

Cela m'oblige à des opérations répétées de forage du plastique à chaud / siliconage pour couper le passage :
Image


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La colonie de Mémère, grosse Lasius noire, qui avait subi de fortes pertes à l'occasion de son retour en tube alors que le nid BC où elle vivait lui convenait très bien mais était arrivé au maximum de sa capacité. Elles sont parties chez @enzo28 où, semble-t'il, elle a connu de nouvelles pertes.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
J'ai néanmoins à nouveau craqué pour des Lasius noire avec ma 3ème fondation, gracieusement offerte par @Dronenature. Une petite gyne lyonnaise trouvée sur les quais de la gare de La Part Dieu. Je l'ai trouvée craquante alors je ne pouvais pas la laisser sans nom. En raison de ses origines, je l'ai surnommée Fenotte (femme en parler francoprovençal lyonnais), ce sera la mascotte de l'OL version féminine.

La voici avec sa petite cour d'ouvrières déjà nombreuses et bien physogastres pour la diapause :
Image


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les Camponotus ligniperda vont bien avec 50 corvéables. Je suis tout fier, j'ai obtenu mes 3 premiers médias que voici :
Image


Je constate qu'elles ont une bonne longévité, je n'ai à déplorer qu'une seule mort naturelle cette année (les 2 autres l'ont été par accident).

Leur tube (complété désormais par un deuxième car elles commençaient à être serrées vu leur taille), a été déposé dans l'AdC du nid bois. Mais elles ont préféré y demeurer plutôt que coloniser le nid. Je n'ai pas insisté et tout compte fait, pour la diapause le tube est beaucoup mieux adapté qu'un nid tout sec, elles risqueraient de mourir de soif à rester 4 mois au froid sans hydratation. Je pense que la combinaison la plus simple reste des tubes déposés au fond d'une grande AdC (aquarium par exemple). Nous verrons pour l'an prochain.

En tout cas, tout le monde est prêt pour la diapause depuis fin août, avec la couleur jaune caractéristique que les larves prennent à cette occasion.
Image


Je voulais d'ailleurs signaler aux amateurs de Camponotes une observation intéressante : pendant un mois et jusqu'à la mise au frigo, une des ouvrières restait nuit et jour dans l'AdC, c'était toujours la même, reconnaissable grâce à une énorme physogastrie et à un comportement un peu "empâté", comme une fourmi obèse. En fait, elle campait près du coton de pseudo miellat. Avez-vous déjà observé un tel comportement ? Va-t'elle bientôt mourir ? Sert-elle en quelque sorte de "barman" pour ses sœurs qui voudraient se désaltérer afin qu'elles n'aient pas à aller boire elles-mêmes ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Enfin, je n'ai plus non plus mes Aphaenogaster subterranea . J'en avais fait don à @Rom62 qui avait même ouvert un blog mais la gyne est morte peu après de manière inexpliquée.
Dernière modification par Darbé le ven. 18 nov. 2016 01:10, modifié 5 fois.

Revenir à « Présentation de vos Colonies de Fourmis »