Les grandes espèces

Vous débutez dans l'élevage de fourmis ? Vous avez de nombreuses questions ? Posez les ici.
Avatar de l’utilisateur
sagall
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 396
Inscription : lun. 22 sept. 2014 18:15
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par sagall »

Je ne sais pas si ce n'est arrivé qu'à moi, mais cela fait plus d'une semaine que le forum était inaccessible... Y a-t-il eu un problème technique ??
Bon, et bien c'est tombé au mauvais moment pour moi puisque j'étais en pleine réflexion sur le choix de ma nouvelle colonie ! Après des jours et des jours d'impossibilité d'accéder au forum pour en discuter, et bien j'ai fait mon choix sur Camponotus cruentatus. J'ai reçu ma colonie ce soir (avec en cadeau une fondation de Camponotus lateralis). J'ai donc une gyne, bien grasse, d'environ 15 mm, accompagnée d'environ 17 ouvrières bien nourries, 3 grosses larves et une petite grappe d’œufs. J'ai misé sur une colonie déjà "populeuse". Je leur ai prévu un nid en plexi avec un petit réservoir, très bien fini et vraiment pas mal pour l'observation.
Que me conseillez-vous de leur donner à manger ces prochains jours ?
Espèces élevées: Messor barbarus, Camponotus cruentatus, Camponotus lateralis, Formica rufibarbis, Pheidolle pallidula, Lasius niger, Lasius myops, Solenopsis fugax
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6509
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par Seed noir »

Pour ton problème de connexion : https://www.myrmecofourmis.org/forum/vi ... start=1260
sagall a écrit :Que me conseillez vous de leur donner à manger ces prochains jours ?
Ce que les fiches d'élevage préconisent ? ;-)
C'est toujours la même chose, des protéines (puisqu'il y a du couvain) et liquides sucrés, donc insectes et pseudo miellat. :hihi:
Avatar de l’utilisateur
sagall
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 396
Inscription : lun. 22 sept. 2014 18:15
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par sagall »

Merci pour le lien vers ce problème de connexion au site. Tout ce qui y est dit est du chinois pour moi... (les proxis et autres serveur DNS ou je ne sais plus quoi). Ceci dit je vais copier l'adresse mail de myrmeco afin d'envoyer un mail si ca réarrive. Au moins j'aurais un interlocuteur, car chez moi l'inaccessibilité au forum a duré plus d'une semaine (du 24 mars au 1ier avril).

Concernant mes Camponotus, j'ai pris connaissance de la fiche depuis bien longtemps ;-) ! Mes questions concernaient l'accueil des premiers jours, les choses à faire ou ne pas faire en général pour ne pas stresser la colonie afin de favoriser une bonne installation et donc la ponte de la reine. Je n'ai pas résisté à les mettre dans leur nouvelle maison au moment de la réception, j'espère que je n'ai pas mal fait ? C'est un nid en plexi avec réservoir par trampage de mèche par en dessous, il fait environ 18 par 9 cm. Le tube à essai dans lequel elles résidaient était un peu cracra en plus.
Est-ce que je dois les mettre dans le noir ? Est-ce qu'elles sont stressées par la lumière ? Est-ce qu'un film rouge est utile ? Nécessaire ?
Pour la nourriture, j'ai lu que les jeunes colonies boudaient souvent les insectes alors pour le moment je vais opter pour les liquides sucrés. Dans mon colis, j'ai reçu de la poudre nutritive pour faire des liquides sucrés justement. J'ai mis une goutte dans l'ADC (sur une coupelle). Est-ce que cette espèce est sujette à la noyade ? Hier soir en allant me coucher, je ne savais pas si je devais leur donner à manger absolument où pas... J'ai des questions existentielles comme vous pouvez le constater ! Je suis soucieuse de la réussite de ma colonie...
Merci de votre aide.
Espèces élevées: Messor barbarus, Camponotus cruentatus, Camponotus lateralis, Formica rufibarbis, Pheidolle pallidula, Lasius niger, Lasius myops, Solenopsis fugax
Avatar de l’utilisateur
bianka
Nymphe 1
Nymphe 1
Messages : 141
Inscription : ven. 14 mars 2014 20:27
Localisation : Eure (France)
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par bianka »

Il n'est pas utile de les mettre dans le noir, tu les stresseras plus lorsque tu enlèveras le cache pour les observer. Les fondations ne boudent pas les insectes, elles en ont absolument besoin. Les liquides sucrés ne nourrissent pas le couvain pour lequel il faut des protéines. Donc pour avoir un développement tu dois leur fournir un minimum d'insectes ou de viande en petite quantité au début.
Toute espèce peut parfois s’engluer, si ça t’inquiètes tu peux toujours déposer le liquide sur un coton mais les risques sont moindres avec une grande espèce. ;-)
Pour le nid : il faut maintenant voir si il leur plaît. :-)
En espérant t'avoir aidé.
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6509
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par Seed noir »

Les fondations peuvent parfois être difficiles coté nourriture, une bonne mouche est souvent prisée et facile à trouver. :hihi:
Pour la noyade, ça dépend aussi de la quantité donnée, il vaut mieux en donner peu mais souvent, que beaucoup en une fois (l'erreur qu'on fait tous au début :mrgreen: ).
Avatar de l’utilisateur
tumigin
Larve 3
Larve 3
Messages : 51
Inscription : sam. 17 août 2013 05:47
Localisation : Les Jardins-de-Napierville Regional County Municipality (Canada)

Re: Les grandes espèces

Message non lu par tumigin »

bianka a écrit :Les fondations ne boudent pas les insectes, elles en ont absolument besoin. Les liquides sucrés ne nourrissent pas le couvain pour lequel il faut des protéines. Donc pour avoir un développement tu dois leur fournir un minimum d'insectes ou de viande en petite quantité au début.

Faux, les protéines ne sont pas un impératifs à la colonie. Ils servent à développer le couvain, mais ne sont pas un impératif. Sans protéine, on obtient une évolution (très) lente, mais pas arrêtée. Les liquides, eux, sont impératifs, car ils nourrissent les ouvrières. Si on prive une colonie de sucre, elle risque de mourir.

Toutefois, si on a des protéines sous la main, on ne se prive pas pour en donner. Seulement, ça pourrait être utile d'éviter de mélanger protéines et liquides sucrés (miellat + lait/œuf), car les petites (et même les grosses) colonies ont alors tendance à s'abstenir. Ça m'est arrivé à plusieurs qu'une fois qu'une de mes colonies de Camponotus boudent du miellat tout simplement à cause des protéines dedans alors que le même, mais sans lait, épanchait leurs soifs juste à coté.
Avatar de l’utilisateur
Libertango
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 7245
Inscription : mer. 13 juil. 2011 00:04
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par Libertango »

sagall a écrit :Mes questions concernaient l'accueil des premiers jours, les choses à faire ou ne pas faire en général pour ne pas stresser la colonie afin de favoriser une bonne installation et donc la ponte de la reine.

Lorsque tu accueilles une fondation de fourmis, et cela est d'autant plus valable pour une Camponotus, il te faut veiller à ce qu'elle ne soit pas dérangée. Pour faire simple, il te faudra l'oublier durant plusieurs mois car chaque "choc" (luminosité de la loge royale qui varie, déplacement du nid, etc.) peut rompre la quiétude de la reine donc stopper sa ponte ou pis encore. C'est oubli est capital.

En ce qui concerne les protéines, la meilleure des choses à faire est de leur donner un insecte découpé que tu changeras machinalement chaque semaine. Tu le placeras non loin de la sortie principale des galeries. Quant au liquide sucré (eau + sucre simplement), une petite écuelle ou un abreuvoir suffit amplement. Les fondations sont timides donc ne t'attends pas à les voir dévaliser le supermarché en plein jour.

En résumé, si tu la laisses vraiment tranquille avec de la boustifaille de base et de l'eau sucrée à volonté, une fondation de Camponotus se développera toute seule à température ambiante et humidité normale ; et à son rythme.

De là à te dire que nous, les éleveurs il s'entend, ne servons à rien... Nous ne sommes finalement que des élements perturbateurs. :)
Avatar de l’utilisateur
Fourmenteur
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 197
Inscription : jeu. 11 déc. 2014 19:48
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par Fourmenteur »

Libertango a écrit :De là à te dire que nous, les éleveurs il s'entend, ne servons à rien... Nous ne sommes finalement que des élements perturbateurs. :)

Ça paraît presque une évidence maintenant que tu le dis et pourtant je ne l'avais jamais vu sous cet angle. J'adore ta vision des choses Libert^^. XD
Avatar de l’utilisateur
sagall
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 396
Inscription : lun. 22 sept. 2014 18:15
Genre :

Re: Les grandes espèces

Message non lu par sagall »

Bon, j'ai compris qu'il ne fallait pas déranger ma colonie de cruentatus, que c'était une espèce "stressée". Je suis les conseils de les laisser à la lumière ambiante plutôt que de les déranger à chaque nourissage ou observation... Ça me paraît logique si elles supportent la lumière. J'ai mis des patins en feutre sous le nid pour limiter les vibrations. Elles sont installées dans mon cellier, assez au calme. On circule simplement parfois vers là-bas (normal c'est un cellier), je les observe sans toucher au nid et je tache de manipuler avec précaution les trucs que je viens chercher dans mon cellier afin de limiter les vibrations. J'ai laissé tombé l'emploi de la loupe éclairée car ça les stresse... Dommage, car cette loupe est fantastique pour l'observation.

Suite à la réception de ma colonie et au transvasement dans le nid en plexi, j'ai eu une morte la seconde nuit. Si je ne me trompe pas, elles ne sont pas comme les Messor qui font le ménage minutieux de leurs galeries ? Le nid est vite cracra et les mortes restent en plan dans le nid, et il n'y a pas vraiment de dépotoir ?

Côté nourriture, j'ai proposé : du liquide à base d'une poudre reçue du site de vente (sucrée et protéinée), des micros bouts de jambon, du sirop d'érable. J'ai aussi une gelée protéinée dans mon frigo que je n'ai pas encore utilisée. Est-ce que certains parmi vous utilisent le sirop d'érable ? C'est pratique à insérer dans un micro tube pour éviter les bavures (c'est assez épais). Le seul truc que je les ai vu tripoter c'est le jambon. Ceci dit je ne suis pas à les regarder en permanence.
Merci pour vos commentaires et conseils précieux !
Espèces élevées: Messor barbarus, Camponotus cruentatus, Camponotus lateralis, Formica rufibarbis, Pheidolle pallidula, Lasius niger, Lasius myops, Solenopsis fugax
Avatar de l’utilisateur
tumigin
Larve 3
Larve 3
Messages : 51
Inscription : sam. 17 août 2013 05:47
Localisation : Les Jardins-de-Napierville Regional County Municipality (Canada)

Re: Les grandes espèces

Message non lu par tumigin »

Le jambon n'est pas mauvais, mais ce n'est pas la meilleur option. Le sel à l'intérieur est néfaste pour les fourmis et des grandes quantités régulières peuvent réduire l'espérance de vie d'une ouvrière. Pour le sirop d'érable, c'est un excellent miellat. Dans mon cas, j'ai tendance à mélanger celui-ci avec du miel, de la cassonade et de l'eau. Ça donne un mélange sucré, un minimum diversifié et suffisamment éclairci pour être facilement assimilable par les fourmis. Les mélanges épais ayant tendance à vite durcir et devenir trop épais pour être consommés aisément.

Revenir à « Le Coin des "Débutants" »