Demande de conseils pour première espèce et diapause

Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar Andysore » Jeu 31 Mai 2018 15:47

Bonjour internautes,

je sollicite vos conseils quant au choix pour ma première espèce, alors je ne compte pas les collectionner deux sera mon grand maximum, j'en prendrai surement une seconde bien plus tard qui se devra d'être bien différente de la première et sans diapause histoire d'avoir toujours quelque chose à observer mais je m'égare ce n'est pas le sujet et ça n'arrivera pas avant 1 ou 2 ans le temps d'avoir un vrai chez moi où je pourrai y installer ce que je veux. :hihi:

Je pense donc partir comme je l'ai dit dans ma présentation sur des Lasius sp., les Lasius flavus étant mes préférées de par leur couleur ou alors une espèce que l'on m'a conseillé, la Myrmica rubra par rapport au fait que je vive dans le Nord donc bonne humidité et température normalement plus basse que la moyenne (même si c'est pas ça en ce moment...), ça plus leur couleur que j'affectionne également et surtout qu'elle soit polygyne ce qui je l'espère peut augmenter le nombre maximum d'individu d'une colonie sachant qu'elles ont un maximum d'individus moindre que les Lasius sp. (ce qui est le seul point négatif pour moi) et j'espère aussi que cela peut augmenter la longévité de la colonie par exemple une ou plusieurs gyne fille qui prendraient la relève ? Ou alors je rêve et il n y' a pas de colonie éternelle :eh: .

J'ai également pensé aux Messor barbarus mais elles demandent apparemment une température plus élevée et je ne compte pas installer de système de chauffage et qu'elles soient granivores m'embête un peu moi qui souhaite les nourrir principalement de liquide et d'insecte (dont je pense faire un élevage plus tard aussi). J'aurai pu compter comme point positif qu'elles n'ont pas forcement besoin de diapause mais comme c'est recommandé je me sentirai quand même obligé de la faire.

En parlant de diapause, c'est LE point qui m’inquiète le plus, comme beaucoup de débutant j'ai pu voir. Toute les espèces que j'ai déjà cité en ont besoin donc je n'y couperai pas mais je ne sais pas comment je vais pouvoir la faire (correctement je veux dire), ou alors je me prends trop la tête (fort possible ça m'arrive souvent). Je n'ai pas accès au réfrigérateur car il n'est pas qu'à moi et les autres ont dit "pas de fourmis dans le frigo", je pense donc à la cave mais la température n'y est pas du tout contrôlée et j'ai peur qu'il y fasse trop froid, ensuite je me dis "mais les fourmis dehors en hiver elles ne meurent pas de froid quand il gèle ou neige ?" Je me dis que surement elles sont assez profondes sous terre pour être à bonne température, actuellement je les imagine sur une étagère que j'installerai au plus haut dans la cave donc en haut des escaliers ou alors dans un carton (toujours à la cave) et j'ai des petits morceaux de polystyrène pour ne pas que la température ne varie trop en cas de chute de température. Pour info on chauffe à maximum 18°C en hiver et mes fourmis seraient leur reste de l'année dans ma chambre à l'étage donc plus chaud.

J'attends donc vos conseils en termes d'espèces mais surtout votre avis sur les conditions de diapause que je peux leur offrir, en ce qui concerne la nourriture je compte leur donner selon les stades d'évolutions de la colonie: liquide sucré => liquide sucré + insectes morts => liquide sucré + insectes morts + insectes vivants. Pour l'hygrométrie je ne m'inquiète pas et je leur réserve un tube à essai rechargeable pour ne pas avoir à les déranger trop souvent.
Vu la difficulté que j'ai à trouver une gyne je pense que la première que je trouverai que ce soit une Lasius sp. ou une Myrmica rubra je la prendrai et m'adapterai au maximum.

En parlant de gyne que je pourrai trouver ("il s'arrête jamais lui ?") j'ai vu des blog avec des personnes qui prélevaient plusieurs gynes, chacune dans un tube à essai et voyant que certaines s'en sortent mieux que d'autre alors qu'elles ont les même conditions de vie, devrai-je faire de même ? Je ne veux qu'une colonie mais je ne veux pas que si je prends une gyne ce soit une "faiblarde" et qui ne survive pas alors qu'une autre gyne du même essaimage survivrait, ça je ne peux pas le savoir en la regardant, donc devrai-je faire de même mais dans le même tube histoire d'avoir plus chance de tomber sur une "bonne" gyne et donc du coup j'assisterai à une pléométrose chez les Lasius sp. et à une possible polygyne pour les Myrmica rubra ?

Je compte également faire un blog qui me servirait de note pour l'évolution. voilà je vous laisse vous avez assez lu je pense. :grin:
Avatar de l’utilisateur
Andysore

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar romgoss » Jeu 31 Mai 2018 16:58

Attention.
Les colonies polygynes sont moins nombreuses que les colonies monogynes et il y a une bonne raison. Compétitions entre les gynes, au final une ou 2 seulement pondent régulièrement. Augmenter le nombre de gyne n'augmente pas le couvain et le nombre d'ouvrière au contraire. *good*

Lasius flavus à proscrire, elles sont jolies certes, communes et c'est des Lasius (on se dit que ça passe). Elles ont une fâcheuse tendance à crever très vite, principalement du fait que leur conditions de vie sont très différentes de celles que l'on peut leur donner en captivité (fourmis presque exclusivement souterraines).

Myrmica sp (rubra ou autre) ce sont des fourmis assez exigeantes quand même notamment l'été où le but est de ne pas les faire crever de chaud. La fondation est plus délicate qu'une indépendante. Mais sinon ce sont des fourmis très intéressantes !
Messor barbarus c'est un bon choix pour la facilité mais si cela ne te convient pas il ne faut pas chercher plus loin.

Diapause dépendante de l'espèce, une Messor sp de chez nous devra être à 10/12° pendant 3mois, une Myrmica sp. ou une Lasius sp. tapera plutôt dans les 6/8°C (fonction aussi de leur lieu de récolte). La diapause doit être réfléchie en fonction des fourmis que tu as. Le réfrigérateur reste le mieux mais si ce n'est pas possible il va falloir trouver autre chose (avant de prendre des fourmis).

Il faut toujours prendre plusieurs gynes pendant un essaimage dans des tubes différents au cas ou. Si tu en as trop tu les relâches ou tu les donnes.


Le plus simple dans ton cas c'est de prendre un stylo et de déjà noter ce que tu veux et ne veux pas chez une espèce de fourmis (pas de granivores...). Ensuite tu vas faire un tour sur toutes les fiches d'élevage et tu sélectionnes celles qui peuvent correspondre.
Il faut aussi savoir faire des concessions. Une espèce qui peut se passer de diapause, dont on a pas besoin de nettoyer le nid, qui est très populeuse en quelques années, facile, avec des castes, des belles couleurs, polygyne... cela n'existe pas chez nous. :hihi:

Prend des fourmis à fondation indépendantes pour débuter. *good*
Avatar de l’utilisateur
romgoss

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar Hormigo » Jeu 31 Mai 2018 17:15

Pfiouuuu, par où commencer ? :mrgreen:
Déjà, il vaut mieux poser trop de questions que pas assez. *good*
Ensuite, beaucoup de ces questions n'obtiennent jamais de réponse tranchée, parce que les avis divergent souvent.

Ce qu'on peut retenir :

Diapause :
Toutes les espèces endémiques connaissent une période de diapause, y compris les Messor. Il faudra donc les faire hiverner. La température recommandée va d'environ 5°C (Lasius, Myrmica) à 10-15°C environ (Messor).
Tout dépend de l'origine de tes fourmis : dans ta région, ça ne devrait pas être un critère vraiment décisif (sauf s'il gèle en hiver dans ta cave, mais ça m'étonnerait quand même).

Taille des colonies :
La polygynie n'est pas franchement un critère, et souvent les monogynes sont plus populeuses. Toutes les espèces que tu cites atteignent plusieurs milliers d'individus à maturité. C'est déjà beaucoup.
Augmenter la longévité de la colonie M. rubra grâce à la polygynie, oui c'est théoriquement possible à condition de réussir à faire essaimer la tienne. Et ça ce n'est pas gagné. Mais introduire des gynes étrangères, pas sûr que ce soit si simple.

Choix de l'espèce :
Je ne te serai pas d'un grand secours, donc je te donne juste mon sentiment.

Les Lasius flavus sont réputées faciles, apparemment à tort. Elles sont sans doute faciles à faire fonder : j'en ai une reçue en mars qui a très bien fondé, avec actuellement 8 ouvrières, mais j'attendrai la première diapause à la maison avant de dire que la fondation est réellement un succès. Cependant même les plus expérimentés semblent avoir des soucis sur le moyen-long terme avec cette espèce apparemment beaucoup plus sensibles que ce que laissent entendre certains marchands.
À mon avis, c'est une espèce qui nécessite des conditions quasi-naturelles, et notamment la présence de pucerons commensaux (pucerons des racines) pour vraiment s'épanouir : et ça c'est un setup compliqué à mettre en place.

Les Myrmica je ne connais pas, mais j'ai le sentiment que c'est un peu l'inverse : fondation peut-être un chouïa plus compliquée, mais quand c'est lancé ça tourne.

Les deux espèces précédentes ont besoin de beaucoup d'humidité, mais comme elles ne sont pas foreuses, on peut facilement faire un nid en BC bien adapté à ces conditions.

Pour les Messor, oui elles sont faciles, mais comme elles sont effrayées dès qu'une mouche pète c'est un peu frustrant pour l'observation. Passée l'étape de la fondation, je pense (j'espère) qu'on peut les habituer plus facilement à la lumière pour pouvoir profiter de leur présence : parce que posséder une colonie qu'on garde cachée pour ne pas la stresser, ça limite un peu l'intérêt (certes égoïste) pour l'éleveur. Toutes les miennes ont bien réussi la diapause et la fondation sans aucun soucis, et la croissance est prometteuse.
Chauffage totalement inutile selon moi, mais indispensable pour d'autres. Pour répondre à cette question, comme à beaucoup d'autres, la réflexion doit être : quelles sont leurs conditions naturelles ? Les conditions en nid artificiel non chauffé sont plus proches de la réalité à 1m sous terre que celles de nids chauffés à 30°C. Pas plus compliqué que cela.
Le chauffage ne fera qu'accélérer les choses : la croissance de la colonie... et aussi sa mort.
Dernier point positif pour cette espèce : l'alimentation. Si tu pars en vacances un mois, un bon stock de graines, réserve d'eau au taquet, et t'es tranquille pour de longues semaines. Avec des L. flavus il faudra bien réfléchir avant de s'absenter pour éviter un désastre dans la colonie. Et tu peux aussi leur donner du liquide sucré et des insectes. Le liquide est sujet à controverses, elles n'en sont pas fans et ne font pas de trophallaxie, certes, mais les insectes sont nécessaires pour le couvain. Elles sont principalement granivores, pas exclusivement.

Je pense que les Myrmica rubra répondent le mieux à tes critères, mais il n'y a que toi pour le savoir. ;-)

Voilà pour mes impressions : et si je me prends comme exemple, ce n'est pas parce que je maîtrise le sujet, mais uniquement parce que je débute aussi, donc les questions que tu te poses me sont familières. Mais ça ne reste qu'un point de vue, naturellement.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar robino » Jeu 31 Mai 2018 20:04

Bonjour, je me retrouve beaucoup dans le discours de Andysore, je me pose cependant quelques questions supplémentaires concernant le chauffage. J'envisage de reprendre l'élevage de fourmis mais sans chauffage (pour une colonie de Lasius niger).
-Vont-elles se développer normalement malgré température plus faible que celle recommandée (exemple 18 degré) ?
-Une différence de température entre le jour et la nuit est-elle nécessaire ?
-Mettre une colonie dans une chambre ne pose pas de problème ? Sachant que la température peut diminuer "violemment" lors de l'aération de la pièce.
Avatar de l’utilisateur
robino

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar Andysore » Jeu 31 Mai 2018 20:42

Merci à vous pour vos réponses,

d'abords je dois dire que je suis étonné concernant la polygynie et le nombre maximum d'individu car on m'avait dit le contraire...que la polygynie augmentait la population, et ce venant d'un site marchand (ce qui me laisse perplexe :think: ), ce même site qui m'a conseillé les Myrmica rubra quand je lui ai listé mes critères et contraintes.

Pour la Lasius flavus cela fait plusieurs fois qu'on me la déconseille je pense donc ne plus l'inclure dans mes possibles choix, dommage elles sont si belles. :-(
Pour la Messor barbarus qui est principalement granivore, moi qui ne comptait pas nourrir mes fourmis de graine mais plutôt de liquide et d'insectes morts (et par la suite vivants) elles ne font pas partie des possibles prétendantes, le fait qu'il y ait des castes ne leur accorde pas de point pour moi car ce n'est pas du tout un de mes critères ^^.

Je ne pense pas être très exigeant sur mes critères, je suis patient donc peu importe la vitesse de développement, une colonie bien peuplée serait très appréciable et c'est même le plus gros point pour moi peu importe la taille des individu (la place ça je peux en faire), de belles couleurs seraient également les bienvenues alors que le polymorphismes peut être absent ça ne me dérange pas, les déchets il n'y a pas de soucis temps qu'elles ne les mettent pas là où ça m'est inaccessible mais ça c'est à moi de bien organiser le nid je pense, la polygynie ne m’intéressait que dans le cas où cela peut augmenter la population maximal. Pour l'hygrométrie je pense qu'il me sera plus simple de la garder élevée et concernant la température je ne compte pas chauffer (sauf si vraiment nécessaire).

Pour le moment la Myrmica rubra reste ma petite préférée je pense *love* malgré qu'elle soit un peu plus exigeante que les Lasius sp. . Je me demande juste quelle température fait-il dans ma cave l'hiver :-? trop chaud, trop froid, parfaite ? Je ne le saurai que le moment venu je crois, en tout cas il n'a jamais gelé dedans et en cherchant sur le net on ne tombe que sur des forums parlant de vin et globalement ça ne descend pas sous les 5°C.

Voilà je pense avoir abordé tous les points.
Avatar de l’utilisateur
Andysore

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar romgoss » Jeu 31 Mai 2018 20:50

Donc ce n'est pas du tout des Myrmica qu'il te faut vu ce que tu dis.

Essaye donc les Pheidole pallidula ou les Crematogaster scutellaris, toi qui veut de la population, tu vas être servi, il faudra la gérer après. Je te laisse te documenter la dessus (les secondes sont très jolie et les deux sont très faciles, sans graines).
Avatar de l’utilisateur
romgoss

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar Andysore » Jeu 31 Mai 2018 22:01

Effectivement les deux espèces peuvent devenir très populeuse :-o j'avais déjà entendu parlé d'elles mais sachant qu'on ne les trouve naturellement que dans le sud je n'ai pas prêté plus attention comme je partais sur l'idée de la trouver moi même par chez moi, et surtout je pense qu'il va falloir la chauffer, chose que je voulais absolument éviter à la base.
Je dois y réfléchir. :-?
Avatar de l’utilisateur
Andysore

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar romgoss » Jeu 31 Mai 2018 22:59

Non non tu ne chauffes rien.
Avatar de l’utilisateur
romgoss

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar Kiraxxxxx » Jeu 31 Mai 2018 23:34

Personnellement, comme première espèce, je te conseillerais des Lasius niger ou Lasius emarginatus. Moins difficiles que des Lasius flavus, certes, très communes mais tellement intéressantes à observer. Si tu prenais une fondation avec une dizaine d’ouvrières, en un mois et demi tu doubles la population. Depuis que j'ai reçu la mienne (Lasius niger) le 18/04/18, je n'ai eu qu'une ouvrière morte, et souvent des naissances simultanées de 2 ouvrières . La gyne est une belle machine à pondre.

Elles stressent beaucoup moins que les Messor barbarus et peut-être moins que les Myrmica rubra aussi (Si quelqu'un pouvait me confirmer cela *merci* ).

Et elles sont très dégourdies !

Honnêtement quand je m'y suis mis, je n'avais jamais voulu prendre de Lasius niger. Mais au final, je ne regrette pas du tout et loin de là d'en posséder une fondation. Ce sont celles qui me plaisent le plus à observer actuellement.
Avatar de l’utilisateur
Kiraxxxxx

Re: Demande de conseils pour première espèce et diapause

Message non lupar Hormigo » Ven 1 Juin 2018 00:26

Kiraxxxxx a écrit:Honnêtement quand je m'y suis mis, je n'avais jamais voulu prendre de Lasius niger. Mais au final, je ne regrette pas du tout et loin de là d'en posséder une fondation. Ce sont celles qui me plaisent le plus à observer actuellement.

Et je te comprends. Moi c’est l’inverse, je voulais commencer avec celles-ci, et finalement...
Mais je tiens à partir de zéro avec cette espèce. Vivement les essaimages !
Lasius nigga powa ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Suivante


Retourner vers Le Coin des "Débutants"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum

Serveur discord de la communauté Myrmécofourmis