Ma future première colonie de Messor barbarus

Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Alix » Ven 27 Nov 2020 14:22

Bonjour à tous,
Après de nombreux mois de documentation, je projette de me lancer dans l'élevage de fourmis !
J'ai choisi les Messor barbarus à élever dans un nid building de 10 x 15 cm il me semble. J'ai cru comprendre que c'était une bonne taille de nid pour commencer et qu'il allait se passer beaucoup de temps avant d'agrandir l'espace.

Pour les nourrir, je pense acheter des graines pour oiseaux de type perruche. Il doit y avoir des mix sympathiques. Et une fois par semaine, un ver de farine ou un grillon. Cela est-il suffisant ?

J'ai vu que les avis pouvaient diverger quand à la nécessité de faire une diapause avec cette espèce. Que me conseilleriez-vous, étant débutant ?

Et enfin, au bout de combien de temps faut-il les introduire dans le nid (après le tube) ? Environ un an ?

Merci d'avance pour vos réponses, peut-être que d'autres questions me viendront d'ici l'arrivée des fourmis.

Bonne journée. *merci*
Alix
Avatar de l’utilisateur
Alix

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Mediagarde » Ven 27 Nov 2020 15:21

Bonjour !

Super pour les Messor barbarus ;-) ! C'est une bonne espèce pour débuter et elle pardonne (très) facilement les erreurs de débutants. *oups*
Je vais répondre à tes questions dans l'ordre.

- Alors pour les graines de canari, c'est ok. Pour la quantité, il faut que ce soit en fonction du nombre de fourmis dans le tube, mais de toute manière il faut qu'elles en aient une réserve.
A mon avis, pour la diapause, ne mets pas de protéines à tes Messor barbarus, ça va plus servir à pourrir qu'autre chose. Pareil que pour les graines, la quantité mise doit être en fonction du nombre de fourmis dans le tube.

- La diapause est pour moi primordiale, même si pour débuter l'élevage des fourmis c'est pas top, il faut y passer. Après, si tu n'as pas encore acheter la colonie, ne le fais pas et attends le printemps pour investir dedans ;-).

- Et pour savoir quand il faut faire sortir tes Messor barbarus du tube, c'est lorsque qu'il sera devenu trop petit pour la colonie, qui s'empressera alors de déménager dans un nid plus grand !

J'espère t'avoir aidé !
Avatar de l’utilisateur
Mediagarde

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Alix » Ven 27 Nov 2020 20:29

Merci pour ta réponse !

Donc il faudra que j'ouvre le tube de temps en temps pour remettre des graines. D'accord, ça ne me serait pas forcément venu à l'idée par peur de les gêner.

Sur un site bien connu, j'ai trouvé une gyne 2020 pour très peu cher mais ça signifie qu'il n'y a pas encore d'ouvrières. Si je l' achète maintenant, la diapause sera tout de même nécessaire ?
Avatar de l’utilisateur
Alix

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Mediagarde » Ven 27 Nov 2020 20:41

Oui, que la gyne soit seule ou pas, elle doit passer la diapause. C'est une étape primordiale et ce pour beaucoup d'espèces... Personnellement, je n'ai jamais tenté le diable en ne la faisant pas.
Je peux donner encore quelques conseils si tu veux mais qui viennent d'expériences personnelles.

Pour les jeunes colonies, si tu as un jardin à côté de chez toi avec des pissenlits, n'hésitent pas à ramasser les graines, se sont les tops du tops pour les débuts ! En plus d'en trouver en quantité, elles sont faciles à décortiquer pour les fourmis et ne tiennent pas beaucoup de place dans le tube. ;-)

Egalement, mets dans le tube des petits morceaux de sève (de n'importe quels arbres), ceux-ci ont des propriétés antibactériennes/anti-moisissures/etc. ! Et pour des fourmis granivores, c'est pratique... ;-)

Bonne chance !
Avatar de l’utilisateur
Mediagarde

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Alix » Ven 27 Nov 2020 22:16

Pour avoir des pissenlits, j'en ai ! Même un peu trop. :mrgreen:
J'essaierai d'y penser quand ils vont pousser.

Des morceaux de sève ? Tu veux dire des petits bouts de sève dure qui est figée sur les branches des arbres ?
J'ai un cerisier qui en fait beaucoup, ça devrait peut-être aller alors.

J'aurais aimé avoir le matériel et la fourmi d'ici quelques semaines, ayant le temps de m'en occuper correctement avec le confinement sans tout faire à la va-vite.

Dès que je la reçois, après l'avoir "auscultée", je la mets directement en diapause ?
Est-ce que dans une armoire de mon garage, dans le noir total, ça irait ?
Avatar de l’utilisateur
Alix

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Mediagarde » Ven 27 Nov 2020 22:41

Tu la mets directement en diapause oui, et il faut pour les Messor barbarus que la température pour entrer en diapause soit de 8-12°C. Que ce soit dans le noir ou pas, ça change pas grand chose même si elle sera plus calme. ;-)
Pour les bouts de sèves, c'est ça ! Tu verras, c'est efficace.

Ah et la diapause doit durer 3 mois, demande à ton fournisseur s'il l'a commencée de son côté (même si je pense que si).
Avatar de l’utilisateur
Mediagarde

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Alix » Ven 27 Nov 2020 23:18

D'accord, je demanderai au fournisseur.
Je pense alors que je la mettrai dans cette armoire de mon garage.

Encore une petite question pour l'avenir : la qualité des graines et le fait de les varier a-t-il une réelle influence sur la santé de la colonie ?
Avatar de l’utilisateur
Alix

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Mediagarde » Ven 27 Nov 2020 23:51

Personnellement mes Messor barbarus ont eu régime graines de pissenlits jusqu'à maintenant (4 ans) et n'ont eu aucun problème. Je pense que les deux premières années, tu fais comme moi et tu commences à varier après, histoire que la colonie débute bien !

Par contre ce que tu pourras faire quand tu auras tes premières ouvrières, c'est mettre de temps à autre une petite mouche morte. Alors dans beaucoup de forums, on dit qu'il faut les congeler 48h pour éviter les risques d'acariens mais je n'ai jamais eu de problème sans y faire, et en plus elles rechignaient les mouches décongelées (par contre, je les passais un coup sous l'eau quand même histoire de...).
Les mouches donneront des protéines aux larves des générations suivantes, qui donneront donc des ouvrières plus grosses et qui tiendront la route plus longtemps ! ;-)

Tiens-nous au courant pour ta gyne et n'hésite pas si tu as encore des questions !
Avatar de l’utilisateur
Mediagarde

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Alix » Sam 28 Nov 2020 14:58

Merci beaucoup pour tes renseignements qui m'ont été très utiles !
Je vous tiens au courant. ;-)

une autre question me vient : j'ai choisi un nid building L dont les dimensions sont :
Nid :
- Epaisseur : 1.8 cm
- Hauteur :10 cm
- Largeur : 15 cm

Aire de chasse :
- Hauteur 10 cm
- Largeur 12.5 x 15 cm

Cela peut-il convenir pour plusieurs années ?
Avatar de l’utilisateur
Alix

Re: Ma future première colonie de Messor barbarus

Message non lupar Mediagarde » Sam 28 Nov 2020 15:46

Comme ce n'est pas un nid en béton cellulaire, oui, il convient parfaitement sur la durée.
Les Messor barbarus sont une espèce dite foreuse, c'est à dire qu'elles font de la charpie des matériaux pas assez solide pour leur résister (plâtre, béton cellulaire, etc.) afin d'agrandir la fourmilière. Là, il me semble que ce genre de nid est fait en plexiglas (pour peu de n'en avoir jamais eu), donc aucuns problèmes.
Après, quand le nid sera rempli, la reine régulera sa ponte en fonction de la mortalité de la colonie, mais la populace n'augmentera plus. :hihi:

Les miennes de Messor barbarus ont creusé vers (puis dans) la réserve quand elles avaient plus de place, ça a été radical. Je suis désormais obligé de les faire déménager.
Ma future première colonie de Messor barbarus, Voilà le trou.
Voilà le trou.
Avatar de l’utilisateur
Mediagarde

Suivante


Retourner vers Le Coin des "Débutants"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum

Serveur discord de la communauté Myrmécofourmis