Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Fourmilière construites à partir de plexiglass, acrylique, PMMA, résine etc ...
Avatar de l’utilisateur
Nibor
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 499
Inscription : dim. 22 mars 2020 20:11
Genre :

Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Nibor »

Bonsoir le forum (ahhhh, qu'est-ce que ça fait du bien de réécrire cette phrase ! :-) :-) :-) ),

Je travaille depuis 2-3 mois sur un projet de nid en impression 3D répondant à mes besoins (et possiblement à ceux d'autres personnes) et je voulais vous le présenter parce que 1/ j'en suis content et 2/ je serai preneur de vos idées d'amélioration.
Je le dis tout de suite : je ne compte pas le vendre (2 jours et demi d'impression ça me prend déjà la tête pour moi :lol2: ), pas vendre les fichiers, pas en imprimer pour les gens, rien de tout ça. Par contre, dès que j'aurai une version stable qui me satisfera, je mettrai les fichiers d'impressions et les règlages ici et sur Thingiverse en téléchargement libre, comme ça chacun pour se le faire. ;-)
Aperçu de la modélisation 3D., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Aperçu de la modélisation 3D.
Aperçu de la modélisation 3D., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Aperçu de la modélisation 3D.

J'en suis donc à la troisième version (je vous passe les détails sur celles d'avant), et j'ai encore fait quelques motifs la semaine dernière. Il est en phase de test réel avec une jeune colonie dedans depuis un mois.
Vue globale du nid., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Vue globale du nid.

Donc j'ai tout designé avec Fusion 360, et j'ai fait en sorte qu'on puisse adapter sans trop de problème la hauteur des salles. Tout est construit autour d'une plaque de verre de cadre photo Ikea, ce qui fait que comme ça on n'a pas besoin de couper du verre ou de mettre du plexi qui se raye : on va à Ikea, on prend le petit cadre photo, on récupère le verre, le tour est joué.
La semelle est un mélange de plâtre résiné, de ciment et de pigment naturel rose-orangé. Comme ça, c'est OK pour la capillarité, c'est pas trop sensé moisir, et la couleur permet qu'on voit bien à la fois les imago et le couvain.
Il est découpé en quatre parties, qui sont séparées les unes des autres par des petits taquets amovibles. Donc au fur et à mesure que la colonie grandit, on peut les enlever pour laisser plus d'espace. Chaque partie a un connecteur pour un tube de 10 mm de diamètre, donc quand le nid est plein, on peut le relier à d'autres nids / ADC. Tant qu'aucun tuyau n'est connecté, il y a un bouchon ajouré qui le ferme, donc cela permet de faire circuler l'air dans le nid même si la partie n'est pas reliée.
Chaque quart est lui-même coupé en deux, et les deux parties de chaque quart ne communiquent pas entre elles au niveau de la dalle. Par contre, chaque partie possède une mèche qui plonge dans des réservoirs d'eau indépendants en dessous. Donc on peut jouer sur l'humidité de chaque huitième indépendamment des autres (de 0% à 100% de surface humide du nid donc, par pas de 12,5%).
Enfin, il y a un couvercle pour mettre au noir si on veut (ou pas si on ne veut pas :lol2: ).
Nid avant le coulage de la dalle., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Nid avant le coulage de la dalle.
Nid avant le coulage de la dalle, vu de profil., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Nid avant le coulage de la dalle, vu de profil.
Nid en test après coulage de la dalle., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Nid en test après coulage de la dalle.
Test d'humidification., Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Test d'humidification.

Donc comme je le disais, il est en test depuis un mois avec une jeune colonie de C. parius (qui y sont allées d'elles-mêmes depuis leur tube, je n'ai rien forcé) et qui semblent le trouver à leur goût.
Dernier problème en date : les réservoirs, imprimés en PLA, se mettent à fuir au bout d'un certain temps. Le PLA ne résiste pas bien à l'humidité, donc il va falloir soit que je l'imprime en ABS, plus résistant (mais aussi largement plus relou à imprimer...) soit en PLA avec un plus fort remplissage, soit en PLA Haute-température dont je viens tout juste d'entendre parler. Je vous dirai.
J'ai également agrandi les réservoirs la semaine dernière pour qu'ils dépassent plus du nid et qu'on puisse plus facilement voir les niveaux d'eau (et en plus ça en augmente la capacité, ce qui est bien :-) ).

Voilà, je suis vraiment preneur de vos retours, avis, conseils, suggestions d'améliorations, questions, etc. :-) :-)
Ça, c'est ma signature. Il y en a beaucoup comme ça, mais elle, c'est la mienne. Ma signature, c'est ma meilleure amie. Je dois en être maître, comme maître de ma vie. Sans moi, ma signature n'est rien. Sans ma signature, je ne suis rien.
Avatar de l’utilisateur
Eilaroc
Larve 1
Larve 1
Messages : 10
Inscription : ven. 4 déc. 2020 07:40
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Eilaroc »

Il est très bien, top pour le niveau d'humidité qui est totalement adaptable. Par contre, quand on retire les séparations, l'espace restant est de combien ?
Avatar de l’utilisateur
gael123
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 577
Inscription : sam. 6 sept. 2014 17:44
Localisation : Nord
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par gael123 »

Plutôt que de l'abs, tu as le petg aussi, qui résiste bien à l'humidité.

En tout cas jolie nid, j'avais tenté un du même genre, avec un problème au bout de quelques mois, les salissures que les fourmis déposent sur la semelle, s'imbibaient d'eau et les fourmis en mettaient partout à force de marcher dedans.

Du coup je suis revenu à mes débuts, je me suis fait un nid tubes modulaire, moins beau mais tellement pratique.
Dernière modification par gael123 le lun. 12 juil. 2021 21:09, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nibor
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 499
Inscription : dim. 22 mars 2020 20:11
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Nibor »

Eilaroc a écrit :Par contre, quand on retire les séparations, l'espace restant est de combien ?
0.35 mm (les taquets de séparations font 0.2 mm ;-) ). Pour des Pheidole, Tetramorium, et autres petites espèces du genre c'est clairement pas viable, mais pour les Camponotus parius je me suis dit que c'était OK (et avec beaucoup d'autres je pense aussi ?). :-)
Après on peut aussi juste décaler le taquet, donc ça ouvre le passage entre les parties mais la "fente" reste bouchée par le taquet (reste donc 0.15 divisés de chaque côté, mais je ne sais toujours pas ce que ça peut donner avec Pheidole...).
gael123 a écrit :Plutôt que de l'abs, tu as le petg aussi, qui résiste bien à l'humidité.
Ah oui, je vais regarder de ce côté là ! *merci*
gael123 a écrit :En tout cas jolie nid, j'avais tenté un du même genre, avec un problème au bout de quelques mois, les salissures que les fourmis déposent sur la semelle, s'imbibaient d'eau et les fourmis en mettaient partout à force de marcher dedans.
C'est bien un peu ma crainte oui... Je me disais qu'au pire je les ferai déménager quand ça deviendra vraiment le Bronx, mais si c'est au bout de quelques mois ça va être pénible effectivement...
Les nids tubes c'est la gestion de l'humidité que je ne comprends pas (ou avec des tubes rechargeables, mais moi à chaque fois ça passe côté colonie :-s ). Ou avec une semelle plâtre ? Mais du coup tu as le même problème non ?
Dernière modification par Nibor le lun. 12 juil. 2021 22:57, modifié 1 fois.
Ça, c'est ma signature. Il y en a beaucoup comme ça, mais elle, c'est la mienne. Ma signature, c'est ma meilleure amie. Je dois en être maître, comme maître de ma vie. Sans moi, ma signature n'est rien. Sans ma signature, je ne suis rien.
Avatar de l’utilisateur
umoteck
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1365
Inscription : dim. 25 mars 2018 20:28

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par umoteck »

Belle réalisation. *good*
Avatar de l’utilisateur
Darkyanden
Administrateur
Messages : 1675
Inscription : ven. 23 avr. 2010 16:55
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Darkyanden »

J'adore. Cela me ferait presque aimer les nids en plastique. *good* *good*
Mes p'tites vidéos par ici ! Venez faire un tour sur le discord !
¯\_(ツ)_/¯
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1996
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Mic »

Je ne suis pas un grand fan des nids par impression 4D en général, mais j'avoue que celui-ci me plaît bien. La gestion de l'humidité semble très modulable, bravo ! :slap:
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Nibor
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 499
Inscription : dim. 22 mars 2020 20:11
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Nibor »

Merci à vous ! *amen*
Moi non plus de base je ne suis pas fan de ce genre de nid, mais là j'avais besoin d'adapter à mes C. parius, j'avais l'imprimante, j'avais envie de découvrir Fusion 360, alors j'y suis allé... XD
Mais c'est encore largement perfectible...

-- Jeu 22 Juil 2021 07:28 --

Juste une petite photo rapidou (et bien dégueulasse, au smartphone c'est jamais bien génial) pour vous le montrer en fonctionnement (ici avec Camponotus parius donc). :-)
Nid en fonctionnement, Un nid en impression 3D évolutif et modulaire
Nid en fonctionnement

Comme vous le voyez, seule la partie inférieure droite est humidifiée, et les autres restent sèches (d'ailleurs : j'ai lu partout que C. parius avait besoin de 80% d'humidité, donc j'avais humidifié 3/4, et elles n'y allaient pas. Je suis descendu à 2/4 et elles ont commencé à y aller. A 1/4 elles ont vraiment emménagé, et sur la photo on voit bien que c'est dans ce quart qu'elles sont le moins, donc je doute sur le 80%).
J'ai réimprimé les réservoirs avec une densité plus importante, pour l'instant ça résiste à l'eau. Je vous tiens au courant mais je pense qu'on arrive à quelque chose :-) .

-- Jeu 9 Sep 2021 10:12 --

Bonjour tout le monde,

Bon, il est en test depuis un petit moment et fonctionne bien maintenant, donc comme promis je mets les fichiers à disposition. :-)
Attention : je ne le recommande absolument pas pour les petites espèces ! Je dirais moyennes espèces à essayer, grandes c'est OK. *good*

Le nid :
Fichier :
Nid V2 v50.stl.zip
Fichier STL du nid
(209.05 Kio) Téléchargé 212 fois

Recommandations d'impression :
En PLA, remplissage à 25%, supports nécessaires. Prévoir un peu plus d'une journée d'impression.

Les réservoirs :
Fichier :
reservoirs.stl.zip
Fichier STL des réservoirs
(5.66 Kio) Téléchargé 141 fois

Recommandations d'impression :
Le PLA ne résiste pas bien à l'humidité et les réservoirs finissent par fuir, donc si vous êtes à l'aise avec le PETG ou l'ABS, je vous conseille ces matériaux. Si vous partez sur du PLA, je vous conseille alors d'augmenter le nombre de couches haut, bas et parois. Attendez-vous également à le changer dès qu'il fuit...
Dans tous les cas, remplissage à 60% (mais il n'y a quasiment rien à remplir) et pas besoin de supports.
L'impression est longue.

Le couvercle :
Fichier :
couvercle.stl.zip
Fichier STL du couvercle
(1.94 Kio) Téléchargé 136 fois

Recommandations d'impression :
En PLA, pas besoin de supports, remplissage à 15-20%.

Les autres parties :
Fichiers :
autres_parties.zip
Fichiers STL des autres parties
(178.61 Kio) Téléchargé 165 fois

Recommandations d'impression :
En PLA, pas besoin de supports, remplissage à 15-20%.
Imprimer 4 bouchons d'entrée (pour boucher les entrées, CQFD :lol2: ) / 8 bouchons mèches (j'y reviendrai) / les deux pinces / 4 séparateurs.

Montage :
Une fois tout imprimé et les supports retirés, mettez les bouchons des mèches sur le bas des mèches du nid, ça servira à éviter que la dalle coule pendant qu'elle sèche. Préparez un mélange de plâtre résiné (ça résiste très bien et ne moisi pas finalement) avec un pigment naturel de votre choix (qui permette de voir les fourmis et le couvain, orange me va bien). Il faut que votre mélange soit plutôt liquide. Et avec une seringue sans aiguille, vous déposez ce mélange dans chacune des 8 parties, en veillant à ne pas dépasser le haut des petites parois qui séparent ces parties. Si vous dépassez, l'humidité se transférera d'une partie à l'autre par capillarité et vous ne pourrez pas gérer comment vous le voulez. Veillez également à ce que les mèches soient bien remplies et que les bouchons ne sautent pas (conseil : imprimez les bouchons avec la même précision d'impression que le nid).
Laissez sécher plusieurs semaines.

Vous pouvez alors retirer les bouchons des mèches et les jeter, ils ne servent plus à rien. Mettez les bouchons des entrées (sauf sur l'entrée ou les entrées qui sont reliées à l'ADC) et mettez la plaque de verre sur le nid (pour rappel : plaque de verre d'un cadre photo 10x15 Ikea ou autre / il peut y avoir besoin d'ajuster un peu en limant la plaque avec une lime diamant, j'ai remarqué qu'elles n'avaient pas toutes exactement les mêmes dimensions...).
Les deux pinces viennent ensuite serrer la plaque. Ajustez les fentes des pinces avec les fentes du nids.Dans chaque fente, placez un séparateur.

Et voilà. :mrgreen:

Et je suis preneur de vos retours si vous l'imprimez !
Par contre, je vous demanderai de ne pas en faire commerce, si je le mets là gratuitement à disposition de la communauté c'est pas pour que d'autres s'enrichissent avec. ;-)
Dernière modification par Nibor le ven. 10 sept. 2021 07:55, modifié 2 fois.
Ça, c'est ma signature. Il y en a beaucoup comme ça, mais elle, c'est la mienne. Ma signature, c'est ma meilleure amie. Je dois en être maître, comme maître de ma vie. Sans moi, ma signature n'est rien. Sans ma signature, je ne suis rien.
Avatar de l’utilisateur
Mat57
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 339
Inscription : ven. 14 août 2020 10:59
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Mat57 »

Il ne faut pas non plus hésiter à mélanger les matériaux.

Par exemple plutôt que d'imprimer ta cuve orange, tu pourrais partir d'un modèle existant dans le commerce (type boite de rangement) en plastique et adapter ta conception du nid autour de ce modèle.

Cela te permettra d'éviter les problèmes de fuites. En plus l'impression étant gourmande en temps, autant essayer de réduire celle-ci.

Le taux de remplissage pour moi n'intervient pas dans l'étanchéité. Seulement sur la solidité de l'ensemble.

Je suis aussi actuellement entrain de me pencher sur le nid imprimable (et humidifiable). Pour les nids secs, l'impression est juste top pour peu que l'on a à faire à des espèces qui ne cherchent pas à creuser. Si le retour est concluant je prendrais le temps de mettre le fichier STL en libre accès.

Sinon je me permets également de faire remonter ce sujet @Nibor pour avoir les derniers retours concernant la longévité de ce nid 1 mois après ta dernière MAJ ?
Dernière modification par Mat57 le lun. 11 oct. 2021 17:19, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nibor
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 499
Inscription : dim. 22 mars 2020 20:11
Genre :

Re: Un nid en impression 3D évolutif et modulaire

Message non lu par Nibor »

Salut *salut* Et merci pour tes retours :-)

Pour l'étanchéité et le taux de remplissage, j'avais lu ça sur un forum dédié quand on cherchait avec mon frère à faire des flotteurs pour nos lunettes quand on partait en kayak, mais oui je vois pas pourquoi ça changerait grand chose... toujours est-il que cette fois je n'ai pas de fuite (mais c'est peut-être un hasard, je ne peux pas tirer de conclusion sur deux essais).

Concernant les retours sur le nid, c'est impeccable *good* Il tient bien, aucun évasion, aucune attaque du plastique, aucune moisissure, rien n'a bougé. Par contre, je n'humidifie que deux parties sur 8 parce que ça me semble largement suffisant pour cette espèce. Un point négatif cependant : les taquets pour séparer les parties. Les plus petites passent par au-dessus (dans l'espace entre le haut du taquet et la plaque de verre). Mais ce n'est pas un vrai gros souci, parce que vue leur vitesse de développement maintenant elles l'occupent en entier. :-)

J'en profite : c'est une plaie cette espèce }:-< Elles squattent aussi l'ADC, et dès que j'ouvre pour leur mettre à manger elles m'attaquent (ça va, elles ne font pas mal XD ) et se barrent dans tous les sens en dehors... Parce que l'huile de paraffine, elles s'en foutent, le talcool, elles s'en foutent... Il faut que je trouve autre chose. Elles sont passées d'une quinzaine en avril à, je ne sais pas, je dirai 300 là (le nid est plein, l'aire de chasse constamment occupée par une bonne cinquantaine / j'ai connecté un deuxième nid mais celui-ci est vide). 8-O
Dernière modification par Nibor le lun. 18 oct. 2021 06:46, modifié 1 fois.
Ça, c'est ma signature. Il y en a beaucoup comme ça, mais elle, c'est la mienne. Ma signature, c'est ma meilleure amie. Je dois en être maître, comme maître de ma vie. Sans moi, ma signature n'est rien. Sans ma signature, je ne suis rien.

Revenir à « Fourmilières en Plexiglass »