Un petit truc tout C...

Avatar de l’utilisateur
berniespacemaker
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1245
Inscription : dim. 5 juil. 2015 17:17
Localisation : Landes (France)
Genre :

Un petit truc tout C...

Message non lu par berniespacemaker »

Les pipettes en plastique sont très utiles pour humecter les cotons avec nos mélanges eau, sucre, miel etc.
Pourtant même en les rinçant à chaque usage on constate que l’intérieur moisit et c'est alors le traitement à la javel, avec tout les risques que cela comporte.
Mon truc est simplissime : il suffit de couper le bout très fin de la pipette sur environ 1 centimètre.
Le trou étant plus grand l'air y circule mieux et on retarde grandement la venue de la moisissure.
Et voila !

Le scalp de la pipette !, Un petit truc tout C...
Le scalp de la pipette !
Dernière modification par berniespacemaker le mar. 17 août 2021 20:56, modifié 2 fois.
« Parle seulement quand tu sais que tu apporteras une solution ; parler est plus difficile que tout autre travail. »
Ptah-hotep, vizir Ve dynastie, quelque part en Égypte il y a ......4 400 ans.
Avatar de l’utilisateur
Mat57
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 339
Inscription : ven. 14 août 2020 10:59
Genre :

Re: Un petit truc tout C...

Message non lu par Mat57 »

Personnellement je ne m'embête pas avec une pipette.

Je plonge mes doigts et le coton dans mon mélange avant de le déposer dans l'ADC.

Parfois il m'arrive de faire un renouvellement avec un autre morceau de coton. Je mets l’éponge que je vais presser au dessus du coton de l'ADC pour le ré-imbiber.
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2171
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Un petit truc tout C...

Message non lu par Mic »

Une pipette en verre avec son écouvillon, c'est plus durable et plus écologique. Si tu as le flacon avec, tu peux y stocker ton pseudo-miellat. Ça coûte quelques euros...
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !

Revenir à « Pseudo-Miellat »