Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Présentez vos observations sur les fourmis en milieu naturel au gré de vos balades et voyages.
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Les fourmilières du bois de Champ Larran.


Le bois de Champ Larran est un site naturel protégé situé sur les hauteurs de la commune de Plombières-lès-Dijon à 10,8 km de mon domicile. Il me faut environ 18 mn en bus puis une bonne cinquantaine de minutes à pieds pour m'y rendre depuis mon domicile. Mais depuis le viaduc de Neuvon, sous lequel je passe après Plombières, il me faut surtout grimper jusqu'à un altitude d'environ 113 m avant d'arriver sur place.
Je passe sous le viaduc de Neuvon (voie PLM), puis prend tout de suite le chemin SNCF à gauche., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Je passe sous le viaduc de Neuvon (voie PLM), puis prend tout de suite le chemin SNCF à gauche.
Le début du calvaire et le bois de Champ Larran visible au loin sur le plateau à droite., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Le début du calvaire et le bois de Champ Larran visible au loin sur le plateau à droite.
« Il en chie l'vieux pour monter jusque là-haut :mrgreen: Kr Kr Kr !!! »

Les grandes fourmilières du Bois de Champ Larran sont une merveille de la nature et, par voie de conséquence, un incontournable à voir sur une distance de 738 m au bord du chemin forestier qui parcourt le site d'Est en Ouest. Elles font de la part de l'I-D-É-MYR l'objet d'une surveillance et d'un suivi de leur croissance depuis octobre 2016.

En 2019 cette jolie fourmilière (image de droite), visible au bord du chemin à droite, se portait bien. Mais en 2020 il y eut l'arrivée du Covid 19 chez nous et très certainement le passage des sangliers pour elle. *suspect*
J'arrive 54 mn plus tard enfin sur le plateau., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
J'arrive 54 mn plus tard enfin sur le plateau.
Fourmilière en mauvais état., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière en mauvais état.
Un peu plus loin, toujours sur ma droite mais un peu en retrait, je découvre un petit dôme qui pourrait être la résurgence d'une belle fourmilière qui se trouvait là deux ans plus tôt, sans doute victime elle aussi du groin des bêtes sauvages. }:-< Grrrrrrrrrr !!!
Dôme en reconstruction sur ses ruines., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Dôme en reconstruction sur ses ruines.
Ce même dôme en vue rasante., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Ce même dôme en vue rasante.
Me voici parvenu sur l'allée des fourmilières qui traverse l'image perpendiculairement. Je vais l'emprunter à gauche jusqu'à un virage situé 650 mètres plus loin.
Je débarque sur l'allée des fourmilières que je <br />vais emprunter en tournant à gauche., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Je débarque sur l'allée des fourmilières que je
vais emprunter en tournant à gauche.
D'ici, j'ai 650 m à parcourir jusqu'au virage., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
D'ici, j'ai 650 m à parcourir jusqu'au virage.
Me voici arrivé au virage d'où je vais faire demi tour pour compter les dômes visibles sur les 738 m de piste forestière qu'ils bordent normalement., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Me voici arrivé au virage d'où je vais faire demi tour pour compter les dômes visibles sur les 738 m de piste forestière qu'ils bordent normalement.

La suite au prochain numéro... :hihi: Ben, si !
Dernière modification par I-D-É-MYR.Dijon le dim. 12 sept. 2021 11:14, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
kiwidu21
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 183
Inscription : dim. 1 juil. 2012 18:18
Localisation : Côte-d'Or (France)
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par kiwidu21 »

Incroyable !

Si l'orage veut bien se pointer je passerais y faire un petit tour *salut* .
Lasius sp. noire, Lasius emarginatus, Formica sp. noire .
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

J'entends l'orage gronder au loin (par la faute de Kiwidu21 qui agit en douce depuis le futur*) alors qu'il avait été prévu sur Dijon la veille à partir des 15 h 00, m'empêchant justement de monter jusqu'ici pour vérifier l'état de santé de ces superbes fourmilières.

* Je vais demander à bernispacemaker de faire la police dans le futur ou le passé pour contrecarrer les plans de ce Kiwi au féminin qui veut faire tomber toute la pluie sur moi.
Fourmilière n° 2 sur la gauche de l'allée., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 2 sur la gauche de l'allée.
La même en vue rasante., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La même en vue rasante.
Fourmilière n° 3, toujours à gauche., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 3, toujours à gauche.
La même en vue rasante., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La même en vue rasante.
Par la faute de l'orage qui menace je n'ai pas le temps de mesurer la hauteur des dômes. Je n'ai pas du tout envie de me prendre une saucée, moi. *non* Non !
Fourmilière n° 4, avant le tas de bois., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 4, avant le tas de bois.
Fourmilière n° 4 prise au ras du sol., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 4 prise au ras du sol.
On aperçoit parfois, sur la gauche, quelques vestiges de grandes fourmilières abandonnées pour des raisons difficilement explicables. :-?
Vestige d'ancienne fourmilière., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Vestige d'ancienne fourmilière.
Fourmilière n° 5 avec panneau I-D-É-MYR., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 5 avec panneau I-D-É-MYR.
L'orage s'éloigne et c'est tant mieux ! :moui:
Fourmilière n° 6 avec panneau I-D-É-MYR., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 6 avec panneau I-D-É-MYR.
Fourmilière n° 6., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 6.
Plus j'avance, plus les fourmilières sont grandes. Et cela non plus n'est guère explicable, sauf si l'on pense se diriger vers les colonies les plus anciennes du lieu.

À suivre, des fourmilières encore... :lol2:
Avatar de l’utilisateur
The big fourmi
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 394
Inscription : mer. 9 sept. 2020 17:19
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par The big fourmi »

Whouawwwwwwww *love* *love* *love*
The big FOURMI :slap:
Lasius sp. noire, , Messor wasmanni, Campognotus en cours d'identification
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Pour la petite histoire. C'est un vieux monsieur qui nous fît connaître ces superbes fourmilières, il y a maintenant cinq ou six ans de cela, à moi et aux gens de la MNP*, en les marquant chacune d'une croix sur une vieille carte topographique du coin parce qu'il allait chaque automne aux champignons dans ce bois en admirant par la même occasion ses fourmilières uniques dans leur genre. Et personne ne saurait dire depuis combien d'années elles sont là. :eh:

* Maison de la Nature et du Paysage de Côte-d'Or.

La visite de contrôle se poursuit...
Fourmilière n° 7., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 7.
La même vue de face., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La même vue de face.
Ces merveilleux dômes sont espacés entre eux d'environ 47 m, qu'ils soient à gauche (nombreux) ou à droite (moins nombreux) sur la piste forestière. Leurs principales sources d'approvisionnement sont les chênes rouvres, ou sessiles, à gauche sur l'image de gauche, et les cèdres bleus de l'Atlas en face d'eux à droite.

La fourmilière de l'image de droite, sise au bord droit de l'allée, était toute nouvelle et petite il y a 4 ans. En 2019 elle avait triplé de taille, mais aujourd'hui elle n'est déjà plus que ruines. :-(
Chênes rouvres à gauche et Cèdres de l'Atlas à droite que les ouvrières convoitent sans préférence en parcourant de longues pistes., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Chênes rouvres à gauche et Cèdres de l'Atlas à droite que les ouvrières convoitent sans préférence en parcourant de longues pistes.
Pauvre colonie morte avant l'âge !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Pauvre colonie morte avant l'âge !
« À gauche, à droite, puis à gauche sur l'image de gauche mais pas celle de droite, etc. Arrête, I-D-É-MYR ! J'ai le tournis » o_O
2ème vestige de grande fourmilière à ma gauche., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
2ème vestige de grande fourmilière à ma gauche.
3ème vestige à sa suite., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
3ème vestige à sa suite.
Non d'une pipe ! Cette portion de route est maudite ou accidentogène ? :-o

}:-> Hélas oui ! Argn gngngn !!!
Branche de cèdre de l'Atlas avec pim's., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Branche de cèdre de l'Atlas avec pim's.
Fourmilière n° 9 qui joue à cache cache derrière les branchages. Il faut vraiment ouvrir l'œil ici !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 9 qui joue à cache cache derrière les branchages. Il faut vraiment ouvrir l'œil ici !
Fourmilière n° 10 en retrait à droite sur l'allée., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 10 en retrait à droite sur l'allée.
La même vue de plus près., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La même vue de plus près.
Ce dôme magnifique, véritable monstre embusqué sous les cèdres, fait aisément son mètre cinquante de hauteur (arrivant au niveau de mes yeux) et est encerclé par des milliers d'ouvrières qui le recouvrent également en grand nombre.

À suivre, son innombrable petit peuple et les autres majestueux dômes avenir... :moui:
Dernière modification par I-D-É-MYR.Dijon le jeu. 9 sept. 2021 21:54, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Schtroumpfette
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 236
Inscription : dim. 3 mai 2020 21:56
Concours : [url=https://www.myrmecofourmis.org/forum/viewtopic.php?t=32928][tmb]https://www.myrmecofourmis.org/forum/images/medaille-1.svg[/tmb][/url]
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par Schtroumpfette »

C'est vraiment impressionnant ! 8-O
Espèces maintenues : Messor capitatus, Lasius sp. noire, Lasius sp. jaune (qui n'arrive pas à fonder) et Myrmica ruginodis (en fondation).
Avatar de l’utilisateur
kiwidu21
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 183
Inscription : dim. 1 juil. 2012 18:18
Localisation : Côte-d'Or (France)
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par kiwidu21 »

J'en ai déjà croisé un de plus d'un 1m de haut dans le morvan et comment dire ... tu peux pas t'approcher à moins de 15 mètres tu te fais dévorer par les Formica.

Je suis vraiment curieuse de les voire. Ils les ont protégées du coup ? Le mythe des super colonies seraient bien réel ?
Lasius sp. noire, Lasius emarginatus, Formica sp. noire .
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Merci kiwidu21, The big fourmi et Schtroumpfette de vous intéresser à ces jolies fourmilières tout en prenant plaisir à vous promener dans ce bois avec moi ! :-)

En réponse à vos questions : Lorsque je m'approche de trop près d'un dôme pour photographier les ouvrières qui le couvrent entièrement, c'est une vague d'assaut qui en descend la pente pour me mordiller les guibolles jusqu'aux genoux (et même plus haut si je suis en short *oups* ).

Je ne sais pas vraiment si ces fourmilières sont protégées. On devait me faire rencontrer le responsable ONF de ce secteur en 2017 ou 18 mais rien ne se produisit, hélas ! :-|

Le mythe des super colonies de fourmis rousses est bien réel puisque la plupart des dômes du site que je vous fais visiter sont reliés entre eux par de longues et larges pistes très fréquentées.

Et maintenant, poursuivons notre visite le long de l'allée des fourmilières...

Image qui suit : Le petit peuple du dôme précédent (le n° 10). Bon, je sais, on ne voit pas grand chose, mais en fin de parcours j'en ai pris en macro des fourmis rousses avec l'orage qui menaçait à nouveau.
Ça grouille de fourmis ici !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Ça grouille de fourmis ici !
4ème et 5ème vestiges de grandes fourmilières abandonnées.
Encore des ruines de grande fourmilière !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Encore des ruines de grande fourmilière !
Ruines suivantes (5ème vestige)., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Ruines suivantes (5ème vestige).
Fourmilière n° 11., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 11.
La même de plus près., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La même de plus près.
Arrêtons nous ici un instant ! (sur la photo de gauche précédente) : La fourmilière n° 11 est à gauche - La N° 14 un peu plus loin sur la gauche aussi - La n° 13 est entre les deux, en appuis contre un chêne, mais un peu en retrait derrière l'arbre gris qui penche légèrement en arrière - Et la fourmilière n° 12, que nous allons voir à présent, se trouve juste en face d'elle mais davantage en retrait dans le bois.

Les fourmilières situées sur la droite du chemin se trouvent être curieusement plus à l'écart du chemin, dans la pénombre du bois, que celles de gauche beaucoup plus exposées au soleil. :think: Hummmm... Bizarre !
Fourmilière n° 12 dans la pénombre du bois., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 12 dans la pénombre du bois.
Fourmilière n° 12 vue de plus près., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 12 vue de plus près.
La fourmilière n° 13, assez jeune, est construite en appuis contre un petit chêne planté juste derrière l'arbre gris qui penche.
Fourmilière n° 13., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 13.
Fourmilière n° 14 enfin !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 14 enfin !
Nous venons donc de voir quatre colonies installées plutôt proches les unes des autres dans un espace assez réduit en ces lieux, alors que jusqu'à présent les autres étaient séparées par une bonne quarantaine de mètres.

La visite continue sur l'allée des fourmilières où les mauvaises surprises rencontrées trouvent enfin leur explication.
Souille à cochons sauvages., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Souille à cochons sauvages.
Voici ce qui explique la destruction des fourmilières : une souille à sangliers creusée très en retrait à gauche du chemin, certes, mais pour ainsi dire au beau milieu des plus belles d'entre-elles. }:-< Grrrrrrrrrrr !!!

Il y a des coups de fusils qui se perdent dans le coin ! :tututu:

C'est là d'ailleurs que j'ai débarqué tout à l'heure avant de prendre l'allée des fourmilières jusqu'au virage situé désormais à 650 m dans mon dos. Il ne nous en reste plus que quatre à voir + quelques macro photos tandis que l'orage menace réellement d'interrompre notre balade. :eh: Ouh la la !


Alors, vite ! La suite et fin de cette aventure, bientôt...
Avatar de l’utilisateur
kiwidu21
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 183
Inscription : dim. 1 juil. 2012 18:18
Localisation : Côte-d'Or (France)
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par kiwidu21 »

C'est vraiment impressionnant.
J'y pense, les fourmilières en ruine peuvent elles être de nouveau habité par des fourmis ? J'imagine qu'il peut arriver à une colonie de déménager.
Lasius sp. noire, Lasius emarginatus, Formica sp. noire .
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Réponse à Kiwidu21 ► Je n'ai vu qu'une fois un tout petit dôme se bâtir sur les gros vestiges d'une ancienne fourmilière, mais les ouvrières abandonnèrent leur ouvrage l'année suivante, si bien que les vestiges sont demeurés tels qu'ils étaient auparavant.

Pour expliquer la désertion d'une grande fourmilière il n'existe peut-être qu'une cause : le manque d'ensoleillement à l'emplacement où elle se dressait. Mais cela ne se justifie pas au regard du fait que certaines préfèrent apparemment l'ombre du sous-bois.

Le saviez-vous que ces vieux socles de terre laissés sur place par les colonies désertrices constituent un excellent engrais pour les plantes grâce aux abondants déchets qu'elles ont laissé dedans ?


Bon ! Reprenons notre route...

La fourmilière n° 15 qui suit est un monstre comme la n° 10, et de telles monticules de terre mêlée aux végétaux divers (aiguilles de cèdres, mousses et brindilles) glanés dans les parages peuvent, paraît-il, peser jusqu'à quatre tonnes. :-o
Il faut être au moins cinq ou six personnes pour en faire le tour en se tenant par la main.
Fourmilière n° 15 : un monstre !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 15 : un monstre !
La même en vue rapprochée., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La même en vue rapprochée.
Fourmilière n° 16., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 16.
Ouvrières de cette colonie 16., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Ouvrières de cette colonie 16.
La fourmilière n° 17 est la plus sensas de toutes ici et la plus reculée dans le sous-bois car à peine visible sur la droite depuis le chemin forestier. Je la surnomme "Corcovado de Rio de Janeiro" avec son bon mètre soixante-quinze (aussi haute que moi). :]) Il y a deux ans elle était dans un état lamentable, rognée à la base et tout autour par ces p.....s de sangliers qui nous enquiquinent sérieusement, et elle fut à deux doigts de s'effondrer. Mais ses courageuses ouvrières reconstituèrent sa base avec une énorme quantité de terre. :slap: Bravo les fourmis !
Fourmilière n° 17, très à l'écart du chemin., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 17, très à l'écart du chemin.
La 17, la plus haute du site !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
La 17, la plus haute du site !
La fourmilière qui suit est la dernière de ce nouveau recensement qui porte à 18 le nombre total de colonies de fourmis rousses présentes dans le bois de Champ Larran, au lieu de 17 il y a deux ou trois ans en arrière. Il y en a donc une de plus, mais je suis incapable de vous dire laquelle, comme un couillon que je suis. *oups*

Une année de Covid (2020) et ça vous fout tout en l'air ! *bad*

C'est une jeune fourmilière que j'ai vu s'élever au ras du sol il y a quatre ou cinq ans. Souhaitons-lui longue vie !
Fourmilière n° 18., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmilière n° 18.
Elle est drôlement bien emmitouflée !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Elle est drôlement bien emmitouflée !
Voilà ! C'est déjà la fin de l'année, heu... de l'allée. Mais non ! C'est qu'ensuite il n'y a plus rien. :hihi:
Fin de la visite ici !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fin de la visite ici !
Au grand dam de Johanna, biologiste avec laquelle, Adrien et moi, avons attrapé trois gynes Camponotus ligniperda dans les bois de Hauteville-Lès-Dijon en 2016, je n'ai toujours pas dégoté Formicoxenus nitidulus dans les dômes d'aiguilles de l'allée des fourmilières. Elle me répétait sans cesse en ce temps-là « Alors, Patrice ! Tu nous la trouves cette F. nitidulus, ou quoi ? » - « Vas-y toi, grosse maline, te faire bouffer toute crue par les fourmis rousses intolérantes et agressives ! ». :-p


À suivre, les macro photos, la conclusion, et la fin de cette longue traversée du bois de Champ Larran...
Dernière modification par I-D-É-MYR.Dijon le ven. 10 sept. 2021 18:08, modifié 1 fois.

Revenir à « Observations des Fourmis en Milieu Naturel »