Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Présentez vos observations sur les fourmis en milieu naturel au gré de vos balades et voyages.
Avatar de l’utilisateur
kiwidu21
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 183
Inscription : dim. 1 juil. 2012 18:18
Localisation : Côte-d'Or (France)
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par kiwidu21 »

1,75m 8-O . Je veux la voir en vrai celle ci ! Ah zut il pleut, bon ba le week end prochain je vais essayer de m'organiser çà !

La suite *please* , j'attends les macros depuis que tu les as annoncées plus haut :slap: .
Lasius sp. noire, Lasius emarginatus, Formica sp. noire .
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Plus on s'approche d'une grande fourmilière, plus l''allée forestière est maculée de fourmis rousses la traversant pour aller grimper aux cèdres se trouvant de l'autre côté. À ce moment-là il est très difficile de lever le pied afin d'éviter de les écraser. C'est ce qui explique que je ne me rends sur ce site qu'une ou deux fois par an pour ne pas faire un massacre, d'autant plus que la distance qui le sépare de mon domicile constitue une autre raison qui ne m'encourage pas à y monter trop souvent. Je ne possède pas de véhicule personnel, et c'est peut-être tant mieux pour ces fourmis. :moui:
Piste de fourmis rousses., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Piste de fourmis rousses.
Fourmis rousses "infirmières" ?, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Fourmis rousses "infirmières" ?
Il n'y a pas d'infirmières chez les fourmis rousses, bien sûr, mais si celles-ci s'attroupent ainsi c'est parce que j'ai marché sur l'une de leurs frangines qui a aussitôt émis des phéromones de détresse. De tels attroupements j'évite au maximum d'en provoquer derrière moi. :-(

Pour faire de bonnes macro-photos j'ai posé une feuille rigide en A4 blanche au sol avec une portion de Bhatkar qui n'a pas manqué d'attirer les gourmandes (image de droite), mais il se trouve que c'est sur l'image de gauche que les ouvrières ressortent le mieux.
Zoom sur ces "infirmières"., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Zoom sur ces "infirmières".
Ouvrières sur le Bhatkar., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Ouvrières sur le Bhatkar.
Maintenant je comprend mieux les corrections de Will et m'aperçois que je suis passé entre deux espèces, Formica pratensis et Formica rufa, sans me rendre compte de leurs différences. En y regardant de près on voit bien que chez F. pratensis la tache sombre qui "enjambe" le pronotum et le mésonotum est nettement plus prononcée que chez F. rufa. Quant à la présence de poils sur l'occiput de la première, et non sur celui de la deuxième, mes macros ne sont pas assez puissantes pour faire la comparaison. C'est tout le contraire de mon binoculaire qui, lui, grossit tellement les poils qu'on ne voit qu'eux. :-s

Et dire que je savais que F. pratensis était géographiquement localisée dans ma région et que je la cherchais désespérément en tout lieu sans jamais la débusquer au lieu de ne voir que des F. rufa partout (plus ou moins tachées sur le thorax). Grosse andouille que je suis ! *oups*

La marabunta, au Brésil, est la migration massive des fourmis légionnaires qui dévorent sur leur passage tout ce qui est comestible. Ce nom je l'ai appliqué au crissement à peine audible qu'émettent les fourmis rousses lorsqu'elles piétinent une litière de feuilles sèches en été, et comme je suis un peu dur de la mienne je me suis fabriqué, avec des bricoles achetées aux Emmaüs de Norges-La-Ville, un amplificateur que j'ai appelé "marabuntascope".
Marabuntascope horizontalement., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Marabuntascope horizontalement.
Marabuntascope verticalement., Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Marabuntascope verticalement.
Et pour se protéger de la pluie il faut quoi ? :mrgreen:

Par la faute de Kiwidu21 qui me parlait d'orage en commentaire de la 1ère page de ce sujet, à 150 ou 200 m de l'arrêt de bus à Plombières-Lès-Dijon, je me fais surprendre par la pluie de cet orage qui menaçait tout à l'heure sur le bois que j'ai dû quitter à la hâte. Fort heureusement je me réfugie sous un escalier en béton duquel je prend cette photos témoin de mon malheur.
Surpris par l'orage à Plombières !, Les fourmilières du bois de Champ Larran.
Surpris par l'orage à Plombières !
*merci* Kiwi !


Conclusion de ce périlleux périple.


Depuis ma dernière visite qui remonte à 2019, je constate que les fourmilières du bois de Champ Larran se sont bien remises des blessures que certaines bêtes sauvages, ainsi que des riverains inconscients lors des affouages, leur avaient occasionnées en toute impunité. Certaines ont été abandonnées, d'autres sont en voie de construction ou prennent de la hauteur, mais la plupart n'ont guère évolué depuis le tout 1er inventaire que j'avais réalisé en octobre 2016 avec Adrien de Talant qui avait procédé à un repérage sur place de chacune d'entre elles au GPS.

La 18ème et toute nouvelle colonie est certainement la n° 13, ce qui m'obligera à modifier leur numérotation n'ayant plus rien à voir avec celle de 2016.

D'après les informations que j'ai reçues à cette époque, les gardes forestiers, connaissant le rôle bénéfique que jouent les fourmis rousses en ce lieu, ont depuis longtemps prévenu les bûcherons dotés de grosses machines roulantes des précautions à prendre avec leurs énormes engins en manœuvrant sur l'allée des fourmilières.

Les petits panneaux que j'avais plantés à leur pied ont peut-être également joué un rôle sensibilisateur auprès des usagers du bois et des promeneurs. Je viens de tous les ôter pour en replanter de plus résistants à la place.

Cette formidable nation de fourmis rousses des bois n'arrive peut-être pas à la cheville de celle qu'on peut admirer dans le Jura suisse, mais elle a tout de même le mérite qu'on veille sur elle et son bien-être comme à sa postérité ! *good*

INVENTAIRE DES FOURMILIÈRES DU BOIS DE CHAMP LARRAN - Octobre 2016
d’Ouest en Est, sur une longueur de 738 m avec une moyenne d’espacement entre elles de 47 m.
Fourmilière N°1 : Diamètre : 140 cm - Hauteur : 50 cm - Volume : 256 dm³ env
Fourmilière N°2 : Diamètre : 210 cm - Hauteur : 60 cm - Volume : 693 dm³ env
Fourmilière N°3 : Diamètre : 350 cm - Hauteur : 80 cm - Volume : 2,565 m³ env
Fourmilière N°4 : Diamètre : 320 cm - Hauteur : 105 cm - Volume : 2,814 m³ env
Fourmilière N°5 : Diamètre : 330 cm - Hauteur : 85 cm - Volume : 2,423 m³ env
Fourmilière N°6 : Diamètre : 275 cm - Hauteur : 80 cm - Volume : 1,572 m³ env
Fourmilière N°7 : Diamètre : 180 cm - Hauteur : 85 cm - Volume : 720 dm³ env
Fourmilière N°8 : Diamètre : 300 cm - Hauteur : 100 cm - Volume : 2,356 m³ env
Fourmilière N°9 : Diamètre : 270 cm - Hauteur : 160 cm - Volume : 3,053 m³ env
Fourmilière N°10 : Diamètre : 350 cm - Hauteur : 100 cm - Volume : 3,207 m³ env
Fourmilière N°11 : Diamètre : 320 cm - Hauteur : 105 cm - Volume : 2,814 m³ env
Fourmilière N°12 : Diamètre : 400 cm - Hauteur : 130 cm - Volume : 5,445 m³ env
Fourmilière N°13 : Diamètre : 330 cm - Hauteur : 110 cm - Volume : 3,136 m³ env
Fourmilière N°14 : Diamètre : 260 cm - Hauteur : 140 cm - Volume : 2,477 m³ env
Fourmilière N°15 : Diamètre : 230 cm - Hauteur : 80 cm - Volume : 1,107 m³ env
Fourmilière N°16 : Diamètre : 130 cm - Hauteur : 40 cm - Volume : 177 dm³ env
Fourmilière N°17 : Diamètre : 150 cm - Hauteur : 60 cm - Volume : 353 dm³ env
Avatar de l’utilisateur
Darkyanden
Administrateur
Messages : 1557
Inscription : ven. 23 avr. 2010 16:55
Localisation : Ardennes (France)
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par Darkyanden »

Merci pour ce beau reportage. *good*
Mes p'tites vidéos par ici ! Venez faire un tour sur le discord !
¯\_(ツ)_/¯
Avatar de l’utilisateur
Schtroumpfette
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 236
Inscription : dim. 3 mai 2020 21:56
Concours : [url=https://www.myrmecofourmis.org/forum/viewtopic.php?t=32928][tmb]https://www.myrmecofourmis.org/forum/images/medaille-1.svg[/tmb][/url]
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par Schtroumpfette »

Ce que j'aimerais habiter pas loin pour aller voir ça.
Espèces maintenues : Messor capitatus, Lasius sp. noire, Lasius sp. jaune (qui n'arrive pas à fonder) et Myrmica ruginodis (en fondation).
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Je m'en doute un peu et même beaucoup, Schtroumpfette ! :hihi:

Kiwidu21, qui habite à 31 Km de Dijon, aura très certainement l'occasion de voir ces superbes fourmilières dans peu de temps.

Tu me donnes une idée en parlant d'habiter pas loin. Et si nous parlions de nos habitats naturels respectifs, en citant en connaissance de cause les fourmis qui y résident ou qui pourraient y résider si l'on a pas encore eu l'occasion de les y rencontrer, voire même de les y chercher. Au passage il serait déjà important de décrire le biotope qui nous est propre, le climat global de notre région, puis les végétaux qui l'ont conquise.

Je me demande si je ne vais pas très prochainement lancer un sujet là-dessus. :-? Grat Grat Grat !!!
Avatar de l’utilisateur
kiwidu21
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 183
Inscription : dim. 1 juil. 2012 18:18
Localisation : Côte-d'Or (France)
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par kiwidu21 »

Dans pas longtemps, rien n'est sûr. Je suis caviste et la période des vendanges ne va pas tarder mais je vais bien de dégoter un jour pour y aller.

Ce serait en effet intéressant, cela pourrait nous permettre de savoir qu'une espèce est pas loin de nous.
Lasius sp. noire, Lasius emarginatus, Formica sp. noire .
Avatar de l’utilisateur
Schtroumpfette
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 236
Inscription : dim. 3 mai 2020 21:56
Concours : [url=https://www.myrmecofourmis.org/forum/viewtopic.php?t=32928][tmb]https://www.myrmecofourmis.org/forum/images/medaille-1.svg[/tmb][/url]
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par Schtroumpfette »

I-D-É-MYR.Dijon a écrit : Je me demande si je ne vais pas très prochainement lancer un sujet là-dessus. :-? Grat Grat Grat !!!
Je suis complètement pour ! :grin:
Espèces maintenues : Messor capitatus, Lasius sp. noire, Lasius sp. jaune (qui n'arrive pas à fonder) et Myrmica ruginodis (en fondation).
Avatar de l'utilisateur
Bat'ant
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 8
Inscription : dim. 5 sept. 2021 00:22

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par Bat'ant »

Magnifique ! Remarquable ! J'ai pu observer ce même attrait pour le soleil le long de routes vosgiennes, avec d'énormes dômes le long de celles-ci... Affaire à suivre et chapeau bas pour votre travail !
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 674
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Un grand Merci à toutes celles et ceux qui ont apprécié cette virée au milieu des grandes fourmilières de ce bois qui ne s'appelle pas "Champ Larran" mais "bois de Neuvon", du même nom que la ferme et du viaduc en face duquel elle se trouve. :-)

Cette correction me vient de Madame la maire de Talant que j'ai eu au téléphone pendant une bonne demi-heure et à laquelle j'avais précédemment adressé un courrier lui demandant si la souille à cochons pouvait être déplacée, et laquelle connait bien ces fourmilières aussi. Elle m'a donné les coordonnées du directeur de l'ONF auquel j'ai immédiatement écrit mais sans obtenir de réponse. :think:

Patience, donc... :roll:
Avatar de l’utilisateur
Gabriel56
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 458
Inscription : dim. 31 mai 2020 19:14
Genre :

Re: Les fourmilières du bois de Champ Larran.

Message non lu par Gabriel56 »

Il a de bonnes ambition ce @I-D-É-MYR.Dijon décidément tu me plais !!!
Messor barbarus, Messor capitatus, Lasius Niger, Lasius emarginatus, Lasius flavus, Formica fusca, Formica rufibarbis, Camponotus herculeanus et Pheidole pallidula.

Revenir à « Observations des Fourmis en Milieu Naturel »