[Blog] Camponotus nicobarensis de Maleco

Vous pouvez suivre ici la vie et l'histoire de certaines colonies de fourmis exotiques des bloggeurs.
Avatar de l’utilisateur
Maleco
Larve 3
Larve 3
Messages : 89
Inscription : jeu. 17 janv. 2019 20:32

[Blog] Camponotus nicobarensis de Maleco

Message non lu par Maleco »

Bonjour à tous,

Je cherchais une troisième et dernière colonie afin de compléter mes envies d'élevage. J'ai finalement craqué, après mes Messor capitatus, et mes Lasius flavus, pour des Camponotus nicobarensis. Ce sera, par la même occasion, mes premières exotiques ! :lol2:

Ni une ni deux, je commande une gyne avec ses premières ouvrières (j'en profite également pour commander des Messor barbarus pour un ami). Une fois le colis reçu (resté bloqué 5 jours en entrepôt), je reçois les tubes et tout semble aller, du moins pour les Messor barbarus. Les Camponotus nicobarensis semblent être en très petite forme. La gyne ne bouge pas, ou que les antennes, et je ne vois qu'une ouvrière dans le tube, sans couvain aucun. Voici une photo du tube reçu, auquel j'ai ajouté sur le coup un petit peu de pseudo miélat, histoire re rebooster la gyne.
Image


Le vendeur me confirme que la gyne est bien partie avec du couvain, j'imagine donc qu'elle a du le manger suite au stress du voyage (anormalement long suite à une erreur du point relai). Après quelques heures, je transfère la gyne et sa seule ouvrière dans un nouveau tube de 15mm standard, avec un tout petit ADC afin de faciliter le nourrissage (l'ouvrière étant très rapide). Vous pouvez voir le tout sur les photos suivantes :
Image

Image

Image


Depuis ces quelques jours, la gyne n'a pas pondu. Elle reste là, sans jamais bouger vraiment du fond du tube. Seule l'ouvrière fait des allers et retours pour nourrir la reine en pseudo miélat (je précise que j'ai ajouté également de la gelée protéinée dans l'ADC, mais qui ne semble pas avoir de succès). L'installation est chauffée via une lampe en céramique, aux alentours de 25 degrés. Bref, cette pseudo fondation commence à m'inquiéter.

Je commence le blog en espérant pouvoir le poursuivre si jamais la gyne se remet, mais je suis preneur de tous vos conseils pour faciliter les choses :hihi: . Si jamais il faut faire quelque chose en particulier, lui donner une blatte éventuellement ? Je ne sais pas, la situation est très spécifique (une gyne sans couvain, mais avec une ouvrière).

Vous pouvez voir sur ce lien les Q/R liées à ce Blog qui commence : https://www.myrmecofourmis.org/forum/vi ... hp?t=33756.
Avatar de l’utilisateur
Maleco
Larve 3
Larve 3
Messages : 89
Inscription : jeu. 17 janv. 2019 20:32

Re: [Blog] Camponotus nicobarensis de Maleco

Message non lu par Maleco »

Bonne nouvelle, après pas mal de temps, de soins, de nourriture, et de chauffage, Madame la gyne a enfin pondu =D ! Deux oeufs pour l'instant, mais de ce que j'ai pu lire sur l'espèce, le couvain risque de vite évoluer.

Le blog est donc bien ouvert, et lancé !
Avatar de l’utilisateur
Maleco
Larve 3
Larve 3
Messages : 89
Inscription : jeu. 17 janv. 2019 20:32

Re: [Blog] Camponotus nicobarensis de Maleco

Message non lu par Maleco »

Après de nombreuses difficultés à faire fonder ma gyne, c'est enfin fait !

Pour rappel, la gyne est arrivée dans une tube, avec une ouvrière, mais sans la moindre trace de couvain. J'avais de gros doutes ! Néanmoins, après 2-3 semaines, elle a commencé à pondre, en faible quantité au début. Depuis la première génération d'ouvrières (4-5 ouvrières), la ponte a drastiquement augmenté, et le rythme de croissance du couvain également. Il a bien fallu 45-50 jours au début pour passer de l'œuf à l'imago, désormais 30 jours suffisent, probablement grâce au soin apporté par les ouvrières au couvain, qui semble donc plus efficace que celui qu'apportait la gyne au début.

Petites photos intermédiaires qui date d'il y a quelques mois :

Ici on voit la première ponte
Image

Image


et ici la première génération d'ouvrières
Image

Image





La colonie est chauffée entre 25 et 29 degrés en permanence (pas de cycles jour/nuit dictés par le chauffage, néanmoins, la température baissant dans l'appartement la nuit en raison des températures extérieures plus fraiches, il doit tout de même y avoir une légère variation "naturelle" des températures). J'en suis aujourd'hui à 18 ouvrières, pas encore de majors. Toutefois je le renote, la croissance de la colonie s'accélère vraiment depuis les premières ouvrières, c'est impressionnant ! Je note toutefois que les ouvrières explorent très peu l'ADC, j'en vois exceptionnellement dehors, même la nuit (je pense que c'est une espèce nocturne si je ne m'abuse ?). J'imagine que ca changera avec l'évolution de l'effectif de la colonie... ?

Niveau nourriture, je leurs offre du pseudo miélat presque tous les jours, ainsi que des petits bouts de grillons ou de blattes tous les 3-4 jours. Pour la recette du pseudo miélat, j'ai suivi celle d'un membre du forum, très efficace :
-1/3 eau + sucre roux
-1/3 miel
-1/3 sirop d'érable
- du pollen pilé en plus pour complémenter la recette !


J'alterne une semaine sur deux avec une recette plus basique à base de :
-1/2 d'eau + sucre blanc basique
-1/2 miel
- un peu de pollen (en plus faible quantité que dans la première recette).


Les deux recettes tiennent 6-7 jours au frigo dans un petit flacon !

Je ne sais pas si cela est suffisant en terme de variété de l'alimentation, du coup je suis preneur de vos conseils.
Egalement, je ne sais pas si mon rythme de nourrissage est correct. Ne faudrait il pas que je donne du pseudo miélat de manière moins fréquente ? typiquement, une fois ou deux par semaine ?

En tout cas, je leur fait commencer une "diapause" en fin décembre/début janvier jusque mi-mars (donc 2.5 mois). Puisque la question semble provoquer des débats, je ne sais pas exactement quelle procédure suivre. Pour l'instant, j'ai prévu de simplement faire baisser un petit peu les températures en arrêtant le chauffage. Idéalement, j'aimerais des températures comprises entre 16 et 20 degrés, ce qui semble être suffisant pour reposer la gyne et lui faire arrêter la ponte, bien que les ouvrières continueront à vivre "normalement" (l'idée étant de "vider" le couvain afin de repartir de zéro à la fin de la diapause). Je suis ici aussi preneur de vos conseils sachant qu'aucun consensus ne semble émerger de ce que je peux voir sur le net concernant cette question de la diapause chez les Camponotus nicobarensis ! Les températures prévues sont elles bonnes ? 2.5 mois sont suffisant ou faut il voir plus ? :think:

En tout cas voici les photos de ma petite colonie ! J'ajoute un lien d'une vidéo que j'ai pu prendre, qui capte la naissance d'une ouvrière. Pardonnez la qualité, c'est avec un simple smartphone : https://www.youtube.com/watch?v=glcsM-Y6MlM


Image

Image

Image

Image


Bonne journée à tous,

Vous pouvez voir sur ce lien les Q/R liées à ce Blog : viewtopic.php?t=33756.
Avatar de l’utilisateur
Maleco
Larve 3
Larve 3
Messages : 89
Inscription : jeu. 17 janv. 2019 20:32

Re: [Blog] Camponotus nicobarensis de Maleco

Message non lu par Maleco »

BLOG à clôturer. J'ai donné ma jeune colonie, étant effrayé par le rythme incroyable de son évolution démographique. Me rendant compte que je ne pourrais assurer à moyen/long terme, j'ai préféré m'en séparer tout de suite, afin qu'elles trouvent un éleveur qui pourra les maintenir comme il convient.

J'ai d'autres colonies plus facile à maintenir à coté, je préfère ne pas multiplier les espèces trop populeuses histoire de ne pas faire de bêtises évitables. Dommage, je les aimais vraiment bien ces magnifiques Camponotus nicobarensis.

Revenir à « Blogs des espèces "exotiques" »