[Blog] Rubis - Myrmica sp.

Vous pouvez suivre ici la vie et l'histoire de certaines colonies de fourmis des bloggeurs.
Avatar de l’utilisateur
Gaetan
Nymphe 1
Nymphe 1
Messages : 100
Inscription : lun. 3 juil. 2023 16:30
Localisation : Lille (59)
Genre :

[Blog] Rubis - Myrmica sp.

Message non lu par Gaetan »

Bienvenue sur ce blog où je vous présente la colonie de Rubis, ma reine Myrmica sp.

Vous pouvez consulter la partie Question / Réponses ici :
viewtopic.php?t=35073
Avatar de l’utilisateur
Gaetan
Nymphe 1
Nymphe 1
Messages : 100
Inscription : lun. 3 juil. 2023 16:30
Localisation : Lille (59)
Genre :

Re: [Blog] Rubis - Myrmica sp.

Message non lu par Gaetan »

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai le plaisir de vous présenter ma jeune colonie de Myrmica sp. Cela fait quelques mois que j'ai recueilli cette jeune gyne que ma femme et mois avons nommé Rubis, en référence à sa couleur rouge.
Notre petit garçon de 3 ans est heureux de venir dire "Bonjour la reine Rubis !" en agitant la main à chaque fois qu'il rentre dans notre bureau. À chaque fois qu'il croise un moustique ou une mouche il me dit "tu peux chasser papa ? Pour donner à manger à Rubis ou Madame".

Les origines :

Le 10 avril au matin, je décide de jardiner avec mon fils. Nous enlevons des dales dans le jardin, retourner la terre pour y planter un arbre et là, rencontre avec une gyne Myrmica sp. Nous l'avons probablement dérangé la très jeune fondation de cette reine, il n'y a aucune ouvrière aux alentours, la terre est trop retournée pour la replacer près de son couvain. Je décide de l'adopter.

Encore merci aux membres du forum qui m'ont aidé à confirmer l'espèce et le fait que ce soit bien une gyne que vous pouvez consulter ici :
viewtopic.php?t=34815

2 pistes pour l'espèce précise :
- Myrmica rubra, elle vit en zone humide.
- Myrmica schencki, elle vit en zone plus sèche et crée une "cheminée" à l'ouverture du nid.

Gros plan de Rubis 1, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Gros plan de Rubis 1

Gros plan de Rubis 2, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Gros plan de Rubis 2

Gros plan de Rubis 3, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Gros plan de Rubis 3


Plus tard dans la saison j'ai observé les autres nids de Myrmica sp. présents dans mon jardin : tous sont situés dans des zones très humides avec de la mousse ou des plantes conservant l'humidité et je n'ai observé aucune cheminée typique des Myrmica schencki, j'opterais plutôt pour la piste des Myrmica rubra. Je vais essayer de confirmer ça plus tard.

La fondation :

Madame nécessite une fondation semi-claustrale, c'est à dire le tube ouvert sur une aire de chasse avec, à disposition, du liquide sucré et dès les premières larves des petites proies.
J'avoue n'avoir pas respecté la règle de la congélation pendant 72h pour éviter les parasites : dès qu'un moucheron ou un moustique passe *paf* et ça finit devant le tube de Rubis qui s'empresse de le ramener au nid quelques temps après.

Installation tube, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Installation tube


L'installation est un bac de rangement pour frigidaire que l'on peut trouver dans une grande chaine de magasins suédois à très bon marché. Le couvercle a été percé à la scie cloche, la base a été protégée des vibrations avec une chute de planche de liège utilisée pour l'isolation d'une porte (toujours garder les chutes !). Un peu de substrat stérilisé par un passage au four à 200°C durant 1h, un peu d'anti évasion, et c'est parti !

Couvercle anti-lumière, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Couvercle anti-lumière


La structure pour protéger la fondation de la lumière est un assemblage de morceaux de bois et de pierres, taillés, poncés, collés puis peints. Cette installation filtre la lumière pour plonger la gyne dans l'obscurité tout en gardant un côté esthétique. Via ma formation artistique, j'accorde une grande importance au bricolage et à l'esthétique. Pour coller les éléments entre eux, j'utilise une technique d'aquascaping : du coton et de la super glue que j'ai ensuite peint avec de l'acrylique dilué. Vous pouvez trouver un exemple de l'utilisation de cette technique ici :

Les premiers problèmes :

La fondation se passe bien (youpi), mais le tube est extrêmement sale (moins youpi).
Fin juin, j'ai pu compter une petite dizaine d'ouvrières quand j'arrive à observer au mieux. Les ouvrières rapportent les proies au tube mais ne semblent pas évacuer les déchets qui noircissent sur place. Je n'ai pas intégré de collemboles dans cet environnement, elles ne tiendraient pas le coup dans cet environnement sec.
À chacune de mes observations que je j'espace le plus possible c'est la panique générale : Rubis stresse, elle s'enfuie du tube et pars courir frénétiquement dans l'aire de chasse. Et en plus, c'est tellement sale que je ne vois rien !

Tube vraiment cracra, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Tube vraiment cracra


Initialement, je voulais essayer de leur créer un nid en plâtre avec un morceau de plexiglas pour pouvoir bien observer cette colonie, un truc propre, vertical, à côté de mon bureau pour observer mes fourmis quand j'ai besoin d'une pause. Mais vu comment Rubis stresse à chaque fois qu'elle voit de la lumière, je vais changer mon fusil d'épaule...

Le projet terrarium :

Lors de la création du terrarium de Madame, ma reine Lasius sp. noir, j'avais comme envie de cultiver de la mousse dans ledit terrarium. J'y suis allé un peu sans préparation et ce fut un échec. Ce n'est pas grave, j'ai appris beaucoup de choses avec cette expérience.
Je vais donc retenter l'expérience, mais à fond cette fois, baser mon projet autour des mousses. De plus ce milieu humide, je pense, plaira à cette colonie. Et si une cheminée typique des Myrmica schencki apparait, eh bien je mettrais ce projet au placard et adapterais le terrarium pour le confort de mes protégées. C'est la vie, c'est fait d'adaptations, d'échecs et d'apprentissages.

Vue globale du terrarium, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Vue globale du terrarium

Cymballaire des murs, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Cymballaire des murs


Je vous présente le nouveau lieu de vie de Rubis. Un beau terrarium avec une pierre d'aquariophilie (2€ en promo !) au centre, de l'ardoise grappillée au bord d'un chemin, du bois mort stérilisé au four, une petite fleur de cymbalaire des murs sélectionnée pour sa robustesse et sa petite taille, et surtout : beaucoup de mousses différentes. L'aquarium est d'occasion, le verre un peu usé, les coins un peu cassés, le haut des vitres un peu griffé mais globalement en bon état, déniché sur un célèbre site de revente entre particuliers pour 4€. Un peu de papier ponce, du polish et je l'ai rendu exploitable et non coupant. L'aquarium est un cube d'environ 28 cm. La lampe est une lampe d'aquarium de récup, pas assez puissante pour mon précédent terrarium, mais là c'est purement esthétique, la mousse n'ayant peu de besoins de lumière. La base pour protéger le bureau est l'aquarium est une chute de liège (décidément !)
En bas du terrarium il y a une couche de pouzzolane de 2-3 cm sur lequel repose un morceau de toile de jute, pour le drainage du trop plein d'eau éventuel. Le substrat est un mélange de terre argileuse de mon jardin (stérilisée, comme toujours), d'un petit peu de terreau spécial terrarium de jardinerie, d'un peu de tourbe blonde hachée pour la rétention d'humidité et quelques cailloux, sables.
La mousse est achetée en jardinerie, il suffit de demander aux conseillers, ils vendent ça en plaques d'environ 50 cm sur 40 cm pour 3€. Ils utilisent ça pour les compositions florales mais n'est pas en vente libre dans le magasin.
Pour optimiser l'humidité j'ai coupé une plaque de plexiglas à la taille du terrarium puis percé pour l'aération. J'ai aussi acheté un hygromètre analogique pour contrôler le niveau d'humidité dans l'installation.
De l'anti évasion, des collemboles et il ne reste plus qu'à faire emménager Rubis et ses filles.

Première loge 1, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Première loge 1

Première loge 2, [Blog] Rubis - Myrmica sp.
Première loge 2


Comme prévu, le déménagement fut rapide et agité. Le tube à essai à peine posé dans le terrarium que la reine s'agitait déjà dans son nouvel environnement. J'ai eu un peu peur de la perdre à cause du stress, qu'elle ne retrouve plus ses filles mais après 2-3h j'ai pu constater que la colonie avait déjà creusé sa première loge. Le couvain est déménagé, les ouvrières sont là, Rubis est installée dans la terre.

Depuis, la loge est plus profonde, Rubis est bien cachée, je vois un peu les larves et des ouvrières chassent les collemboles pour les grignoter. Toujours pas de trace de cheminée... Je croise les doigts pour que ce déménagement profite bien à la colonie. En tout cas, ça fait une belle déco sur mon bureau !

N'hésitez pas à me faire vos retours, suggestions ou commentaires sur le lien Q/R de ce blog disponible ici :
viewtopic.php?p=15695588#p15695588

Merci pour votre attention <3

:arrow: À suivre...

Revenir à « Blogs des espèces "françaises" »