"Élevage" de bourdons

Ici nous parlons des autres insectes sociaux autre comme les termites, abeilles...
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6006
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 - le carton est bien surélevé, de façon qu'il soit ventilé par-dessous ?
Oui, il y a un espace de peut être 5 cm sous le carton (j'ai d'ailleurs une grosse colonie de Camponotus vagus qui s'est installée dans cet espace dans un nichoir, quand j'enlève le carton, je vois la colonie entière :-o ) et il y a encore 5cm de plus sur tu compte les pieds du nichoir. :)
Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 j'ai l'impression que le tuyau menant au nid est une gaine isolante, c'est bien cela ? De quel diamètre ?
Je ne sais pas ce que c'est, c'est une sorte de mousse, d'ailleurs c'est un défaut aussi, si la colonie devient grande, elles ont tendance à la grignoter...
Le diamètre heuuuuu, 1,5cm je pense, assez pour une reine terrestre en tout cas. ;)
Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 Là aussi si tu peux m'en dire plus je suis preneur ! *amen*
Il faut que l'entrée ne soit pas "détachée" du sol, en hauteur, donc il faut rajouter des accessoires pour ressembler au maximum à un trou de rongeur dans ce genre là :
Image

Image

(photos prises sur un forum allemand)
Tout ça c'est dans le cas de vouloir les faire installer tout seul, si tu les installes manuellement ça n'a pas d’intérêt, si le nid lui a plu, qu'il soit par terre ou à 2m de haut, il reviendra. :)
Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 Là aussi si tu peux m'en dire plus je suis preneur ! *amen*
L'"entrées anti-teigne" n'est pas hermétique quand tu baisses le clapé latéral en bois, il y a un espace avec la planche d'atterrissage, du coup je coince un truc dans l'espace pour y remédier.
Le tuyau d'entrée menant dans le nid se trouve trop haut par rapport au carton, du coup tu es obligé de remplir tout le carton de substrat jusqu'au trou pour que la reine puisse sortir facilement, du coup le nid est dans une tonne de Kapok quand il est petit, va le trouver là-dedans... :)
Le toit est trop court coté "entrées anti-teigne", quand il pleut il prend l'eau, 3 ou 4cm de plus auraient suffit. :)
Je crois que c'est tout, rien de grave, modifiable pour certains défauts, mais bon, il faut le savoir. ;-)
Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 mais des bourdons qui sortent d'un trou visité, c'est un peu plus rare.
Tu peux faire au pied d'un mur souvent visité des trous avec un manche à balai (ou autre), ça marche très bien, il les visite presque tous quand il passe à proximité (ressemblance avec un trou de mulot), tu peux en faire un peu partout, c'est rapide à faire et ça peut rapporter gros. ;)
Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 mais je serais également intéressé par la façon dont tu gères tes prairies (équilibre à trouver entre l'enfrichement et la favorisation des plantes à fleur) ?
C'est un vaste sujet, je vais faire court sinon... XD
Déjà je suis sur la Cote d'azur, donc au mois de juin tout mon verger sèche (l'herbe hein XD ) car il ne pleut plus jusqu'en septembre...
C'est le moment ou je passe la débroussailleuse (la seule fois de l'année, j'y suis obligé à cause des risques d’incendies), ça fait pas mal de foin que je mets au pied de mes jeunes arbres fruitier comme paillage, ça ralentit l'évaporation de l'eau, limite les effet du soleil brulant, enrichit le sol en se décomposant... bref le principe du paillage quoi. :)
Le reste du temps je laisse donc sauvage pour favoriser au maximum les fleurs sauvages.
Sinon dans la partie plus "jardin", je teste énormément de plantes qui fleurissent relativement longtemps et qui plait particulièrement aux "abeilles" que j'héberge.
Petit à petit je fais ma sélection, je me concentre surtout maintenant sur les plantes résistantes à la sécheresse et qui fleurissent l'été, là ou les temps sont les plus durs pour les bourdons par exemple, l'abondance du printemps est fini et presque tout est sec, la colonie grandissante a de gros besoins en nourriture...
Pour le moment, les plantes les plus concluantes sont la lavande (évidemment :hihi: ), l'hibiscus (une fois grand ça fleurit tout l'été en grande quantité), ces 2 plantes je les bouture à grande échelle), l'herbe au chat et l’Ipomée (plante grimpante très envahissante qui fleurit jusqu'en automne et produit quotidiennement une quantité hallucinante de fleur).
Enfin bref, un sujet trop vaste à résumer, mais j'ai essayé... XD
J'oubliais le chardon, cardère, plante que quelqu'un de normal se débarrasse vite fait de son jardin, et pourtant fleurit en pleine sécheresse sans souffrir et offre des millier de fleurs par pied...
Pille Muguet a écrit : lun. 4 juil. 2022 20:50 il me semble qu'il est plus tardif ?
Ça se joue à une semaine ou deux par rapport au terrestre il me semble chez moi, mais je n'ai pas énormément de recul, ça ne fait que 2 ans que je m'occupe des bourdons. :-)

Bon plus d'une heure pour écrire ce message, je vais continuer ma modération et sortir un peu... XD
Avatar de l'utilisateur
Pille Muguet
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 8
Inscription : jeu. 16 janv. 2020 20:26
Localisation : Doubs
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Pille Muguet »

Seed noir a écrit : mar. 5 juil. 2022 15:48 Oui, il y a un espace de peut être 5 cm sous le carton (j'ai d'ailleurs une grosse colonie de Camponotus vagus qui s'est installée dans cet espace dans un nichoir, quand j'enlève le carton, je vois la colonie entière :-o ) et il y a encore 5cm de plus sur tu compte les pieds du nichoir. :)
Merci pour la précision !
Du coup, ces fourmis sont entrées par les trous destinés à l'aération ? Elles ne sont pas gênantes ?
Seed noir a écrit : mar. 5 juil. 2022 15:48 Il faut que l'entrée ne soit pas "détachée" du sol, en hauteur, donc il faut rajouter des accessoires pour ressembler au maximum à un trou de rongeur dans ce genre là :
Ok c'est très clair. *good*
Seed noir a écrit : mar. 5 juil. 2022 15:48 Le tuyau d'entrée menant dans le nid se trouve trop haut par rapport au carton, du coup tu es obligé de remplir tout le carton de substrat jusqu'au trou pour que la reine puisse sortir facilement, du coup le nid est dans une tonne de Kapok quand il est petit, va le trouver là-dedans... :)
Oui, effectivement, c'est surprenant que l'entrée soit positionnée aussi haute. :think:
Seed noir a écrit : mar. 5 juil. 2022 15:48 Tu peux faire au pied d'un mur souvent visité des trous avec un manche à balai (ou autre), ça marche très bien, il les visite presque tous quand il passe à proximité (ressemblance avec un trou de mulot), tu peux en faire un peu partout, c'est rapide à faire et ça peut rapporter gros. ;)
Alors ça c'est vraiment une idée très astucieuse ! *amen*
Seed noir a écrit : mar. 5 juil. 2022 15:48 C'est un vaste sujet
Oui je gère d'une façon très similaire ; une seule fauche, dont le foin va au pied des jeunes arbres. J'essaie également de faire au mieux sur les plantes choisies : ici aussi les étés deviennent petit à petit plus secs ... Et nos hêtraies/sapinières souffrent ...
Les conditions sont aussi très délicates au printemps. Quasiment chaque année maintenant, la végétation (et les bourdons) débourrent "trop" tôt, lors d'un redoux en février, mais étant dans des conditions semi-continentales et en basse altitude mais en altitude quand même (700m), nous sommes sujets à des offensives hivernales tardives qui peuvent faire beaucoup de mal. Plus grand chose à butiner pour les bourdons quand il y a 20cm de neige en avril ... :-s
Seed noir a écrit : mar. 5 juil. 2022 15:48 Bon plus d'une heure pour écrire ce message, je vais continuer ma modération et sortir un peu... XD
Encore merci ! *amen*
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6006
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

Pille Muguet a écrit : jeu. 7 juil. 2022 19:56 Du coup, ces fourmis sont entrées par les trous destinés à l'aération ? Elles ne sont pas gênantes ?
Je ne sais pas trop, il faudra que j'observe ça. :mrgreen:
Pille Muguet a écrit : jeu. 7 juil. 2022 19:56 Alors ça c'est vraiment une idée très astucieuse ! *amen*
Je n'ai rien inventé, une idée encore prise sur un forum allemand. :hihi:
Pille Muguet a écrit : jeu. 7 juil. 2022 19:56 nous sommes sujets à des offensives hivernales tardives qui peuvent faire beaucoup de mal. Plus grand chose à butiner pour les bourdons quand il y a 20cm de neige en avril ... :-s
Il y a moyen de les aider lorsqu'ils ont élu domicile dans un nichoir et qu'il arrive ça, tu peux mettre à manger dans "L’entrée anti-teigne" (je ne sais plus le mélange, un coup de froid tardif qui gèle tout sur la Cote d'azur heu... je n'ai pas eu à gérer cette situation XD ), les bourdons sortent à partir de 4°C mais pas les fourmis. :])
Pille Muguet a écrit : jeu. 7 juil. 2022 19:56 Encore merci ! *amen*
La passion ! :])
Avatar de l'utilisateur
Pille Muguet
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 8
Inscription : jeu. 16 janv. 2020 20:26
Localisation : Doubs
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Pille Muguet »

Bon je vais essayer de refabriquer quelques nichoirs de A à Z cet hiver en m'inspirant de celui-ci. En tout cas, j'ai une belle masse d'informations. Il n'y a plus qu'à !

Revenir à « Les autres Insectes Sociaux »