Tuto "nid quasi sans outil"

Fourmilière construites à partir de plexiglass, acrylique, PMMA, résine etc ...
Avatar de l’utilisateur
RatumPafPAf
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 238
Inscription : lun. 7 août 2023 09:15
Localisation : Niort
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par RatumPafPAf »

Mic a écrit : mer. 29 nov. 2023 19:46 Après tu peux aussi partir du nid numéro 3 et le modifier légèrement.
En ajoutant entre B4 et C4 une découpe de type 2, tu ajoutes un peu plus de surface humide. Le nid passera donc dans une fourchette d'environ 20-50%.

Il y'a aussi la possibilité d'utiliser uniquement la découpe de type 1, et celle de type 2, sans se servir de la découpe 3 (qui sectionne le passage de l'humanité).
Ainsi le nid aura un potentiel de 0-100%, il faudra reguler la surface humide uniquement avec la quantité d'eau injectée.

Y'a matière à cogiter là *merci*

Mais il faut que je reçoive ma commande pour mieux visualiser. :tututu:
Fondations : Messor angularis, Pheidole pallidula, Camponotus cinctellus
Avatar de l’utilisateur
Marie Aromat
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 268
Inscription : sam. 22 juil. 2023 07:47
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Marie Aromat »

@Mic, j'ai finalement modifié un peu le plan et ajouté 2 trous pour connection vers un autre nid ou une autre adc. Ça donnerait ça (plan bien pourri car fait à l'arrache avec une appli désolée). Ça te paraît bien ?

Messor barbarus et Lasius niger
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2003
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Mic »

Super ton schéma ! N'hésite pas à ajouter une découpe de type 2 à la place d'une des premières de type 3, afin d'obtenir un peu plus d'autonomie si un jour tu en as besoin (pour partir en vacances plus d'une semaine par exemple). Ça augmentera indéniablement le taux de surface humide, mais c'est jouable si tu n'ajoutes pas trop d'eau. En vrai il vaut mieux un nid capable d'être plus humide que prévu, et arriver à reguler en étant plus doux sur l'injection d'eau...

Pour les trous, j'avais prévu de vous en parler un peu plus tard.
Il faudra indéniablement faire un trou de connexion à partir d'une des parois de l'ADC. Un autre trou à partir de la zone galerie ne me semble pas vraiment utile, dans le sens où l'ADC reste très petite. Si tu viens à ajouter d'autres nids à celui-ci, l'ADC sera bien trop petite.

En bref avec l'ADC intégré je le vois comme un nid de transition avant un set-up plus gros. Sauf pour des espèces endogées (Lasius sp jaune...) qui peuvent se contenter d'une petite ADC. Si l'envie est de rajouter des nids au fur et à mesure, il est peut-être judicieux de ne pas faire l'ADC intégrée et de prévoir un trou de connexion pour en faire une à part.
Malgré tout il est possible de faire l'ADC intégrée en se disant que plus tard tu condamneras le plafond périphérique avec une petite plaque de plexiglas collé dessus, ainsi la mini ADC se transformera en une partie supplémentaire du nid.
N'hésitez pas si je ne suis pas très clair dans mes explications.
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Marie Aromat
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 268
Inscription : sam. 22 juil. 2023 07:47
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Marie Aromat »

En fait mon idée c'est de l'utiliser dans un futur assez lointain, quand mes Lasius seront à l'étroit dans leur nid modulable espagnol 10x10cm. En sachant que pour l'instant elles sont toujours en tube car même pas 30w donc la projection est vraiment très lointaine d'autant qu'il faut d'abord que je ne les tue pas bêtement... Et du coup j'imaginais une connexion nid-nid pour augmenter la taille du nid et dans le même temps une connexion adc-adc pour augmenter la taille de ma toute petite adc actuelle qui fait environ 8x8 cm. Ça te paraît jouable ou tu me conseilles plutôt autre chose ?
Et pour l'humidité je pensais intégrer un tube vertical rempli d'eau au niveau des 2 chambres d'humidité (comme dans le nouveau nid de mes Messor) de façon à gagner en "autonomie" justement pour les vacances. À voir comment faire quand j'aurai la boîte entre les mains pour mieux visualiser le truc.
Messor barbarus et Lasius niger
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2003
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Mic »

Pour ton histoire de connexion ça me paraît jouable, mais ça reste très alambiqué... Une ADC de petite taille devient problématique lorsqu'il y a beaucoup d'ouvrières, essentiellement parce qu'il y aura beaucoup de monde dans un petit espace. Multipliant le risque d'évasion, et complexifiant le nourrissage.

Pour le tube en réserve d'eau je ne sais pas quoi en penser. Un nid en matière absorbante ne fonctionne pas exactement pareil qu'un nid en plexi (l'eau s'infiltre par capillarité dans le plâtre plutôt qu'entre des plaques de plexiglas).
Au mieux ça fonctionne, et une fois toute la surface humide gorgée d'eau (dans ce cas précis la découpe de type 3 prend tout son sens), l'infiltration s'arrête et le niveau dans le tube s'arrête de baisser. Alors tu as une réserve d'eau fonctionnelle.

Dans le pire des cas il est possible qu'une fois la dalle bien gorgée d'eau, elle continue de descendre du tube et finisse par envahir les galeries... Mais ça reste à essayer, sans fourmis dedans évidemment !
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Marie Aromat
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 268
Inscription : sam. 22 juil. 2023 07:47
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Marie Aromat »

Merci pour tes conseils, je débute donc pour moi ce n'est que théorie pour l'instant et je trouve l'idée de ton nid sympa à faire. Je pense quand même lui intégrer une adc quitte à la "boucher" comme tu dis. Pour la réserve d'eau effectivement je n'avais pas pensé que le plâtre pourrait continuer à se gorger d'eau indéfiniment, je pensais naïvement qu'il se comporterait comme la mousse du nid de mes Messor. Je ferai le test avant d'y mettre des fourmis (de toute façon j'ai le temps).
Messor barbarus et Lasius niger
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2003
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Mic »

Ce qu'il faut comprendre avec ce genre de nid, c'est que la réserve d'eau est contenue à la fois dans la dalle absorbante et dans la mousse.
À la première utilisation alors qu'il sera sec, il faudra faire une première injection d'eau. Dans les premières minutes l'eau va s'infiltrer dans la mousse puis dans la dalle, cette dernière va aspirer l'eau pour devenir humide. À un moment l'eau sera reparti dans la dalle, et la surface humide ne grandira plus. Il faudra donc en rajouter un peu pour augmenter la surface humide (ou pas suivant les besoins de l'espèce), lorsque toute la surface possiblement humide sera atteinte par l'eau (jusqu'à la première découpe numéro 3 donc) alors l'eau rajoutée en supplément sera stockée dans la mousse PVA. Reste à savoir s'il est possible de rajouter un tube à essai comme réserve, je pense que oui mais je n'en mettrai pas ma main à couper. Dans ce cas précis tu seras toujours avec la surface humide maximale.

Pour réguler un pourcentage de surface humide inférieur à la surface maximale humidifiable, il suffira juste d'injecter une petite quantité d'eau régulièrement pour la maintenir à ce niveau. L'utilisation de ce genre de nid reste un apprentissage qui dépend de la matière absorbante (plâtre, béton cellulaire, pierre reconstituée...), de la réaction des fourmis, de la température...

Ce n'est pas facile d'en faire une synthèse théorique compréhensible à l'écrit ! :)
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
RatumPafPAf
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 238
Inscription : lun. 7 août 2023 09:15
Localisation : Niort
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par RatumPafPAf »

Bon, je ne dis rien mais je lis tous les échanges avec attention hein! ;-) :slap:
Boite reçue, mais du coup elle ne fait que 15mm sans le couvercle. :-s
Fondations : Messor angularis, Pheidole pallidula, Camponotus cinctellus
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2003
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par Mic »

Ça suffit 15mm ! On mettra 5mm de plâtre environ donc ça devrait le faire.
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
RatumPafPAf
Nymphe 2
Nymphe 2
Messages : 238
Inscription : lun. 7 août 2023 09:15
Localisation : Niort
Genre :

Re: Tuto "nid quasi sans outil"

Message non lu par RatumPafPAf »

Mic a écrit : ven. 1 déc. 2023 13:44 Ça suffit 15mm ! On mettra 5mm de plâtre environ donc ça devrait le faire.

Ok, je fais la photo de classe des ingrédients ce WE pour valider ma participation à ce Group' Build.

-- sam. 2 déc. 2023 18:45 --

Toc toc ?
Fondations : Messor angularis, Pheidole pallidula, Camponotus cinctellus

Revenir à « Fourmilières en Plexiglass »