"Élevage" de bourdons

Ici nous parlons des autres insectes sociaux autre comme les termites, abeilles...
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 734
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Gabriel56 a écrit :En été il y a des bourdons sur mes lavandes… Et quand ils butinent j’en profite pour les caresser ! Et je peux t’assurer que c’est super doux !
Moi, lorsque j'étais petit, je profitais qu'ils butinaient les fleurs de plantes grimpantes dans un grillage pour leur faire un bisou sur le dos juste avant d'aller au lit le soir. *love*
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6104
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

On peut fabriquer ses propres nichoirs aussi. :)
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6104
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

Petite expérience... :hihi:
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6104
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

:roll:
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 734
Inscription : mer. 4 août 2021 12:46
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par I-D-É-MYR.Dijon »

Mystère et boule de gomme ! :think: :-(
Avatar de l'utilisateur
Pille Muguet
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 8
Inscription : jeu. 16 janv. 2020 20:26
Localisation : Doubs
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Pille Muguet »

Bonjour Seed noir, je suis impressionné par ta réussite.

Cela fait quelques années que j'essaie et tout ce que j'ai obtenu c'est un vol d'orientation d'un bourdon terrestre mais je ne l'ai jamais revu.
J'ai pourtant déjà réalisé énormément d'introduction sur des fondatrices en quête de nid, rapidement introduites dans des nichoirs maison avec d'anciens nids de mulot, mais ça n'a jamais marché !

Aussi j'ai quelques questions !
Quel type de nichoir a ta préférence ?
Quel type de substrat préconises-tu ? Kapok ? Ancien nid de mulot ?
Comment réalises-tu l'introduction de la fondatrice dans ton nichoir ?
Comment vérifies-tu que le nid est occupé (ou non) sans déranger (et faire fuir) la fondatrice ? De façon à savoir si l'on peut essayer d'introduire une autre fondatrice ?

Encore bravo !
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6104
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

Salut Pille Muguet. *salut*
Pille Muguet a écrit : sam. 2 juil. 2022 19:07 Quel type de nichoir a ta préférence ?
Après de longues recherches, sur internet le mieux que j'ai trouvé (qualité/prix) ce sont les nids Dobar (ça reste chère quand même) que tu vois dans mes vidéos, les autres sont pas fonctionnels ou alors hors de prix...
Image

Sinon fait maison ça marche aussi, mais il faut bien le protéger de l'humidité sinon il se déforme dehors forcement pour la boite à chaussure par exemple... ou de la chaleur pour une boite genre plastique (erreur que j'ai faite cette année)...
Le nid Dobar à un système d'isolation niveau humidité et chaleur bien foutu. :-)
Pille Muguet a écrit : sam. 2 juil. 2022 19:07 Quel type de substrat préconises-tu ? Kapok ? Ancien nid de mulot ?

Je n'ai pas la chance de pouvoir récupérer de nids de rongeur donc je fais sans.
Pour le substrat, la base c'est le kapok pour tous mes nids oui, pas cher et tu en as pour une vie XD
Ça a fait ses preuves pour les éleveurs qui ont des nids depuis des années.
Après je m'amuse à mettre en plus dans les nids soit des pils de chien, des graines à duvet... j'ai eu des départs de nid dans tous les substrats mais pour faire simple : le kapok. :hihi:
Pille Muguet a écrit : sam. 2 juil. 2022 19:07 Comment réalises-tu l'introduction de la fondatrice dans ton nichoir ?
Je mets des nichoirs un peu partout dans mon jardin, comme ça quand je trouve un bourdon qui cherche à nicher dans les trous de mur ou dans la terre, je l'attrape dans un bocal (je l'enroule dans mon pull le temps du trajet pour le mettre dans le noir) et le mets dans le nichoir le plus proche (pour éviter au maximum le stress), je le laisse enfermé dans le nid 5 minutes et j'ouvre la sortie, reste le moment magique quand il sort, vol de repérage ou pas... *love*
J'ai la chance d'avoir un grand jardin et aussi beaucoup de bourdons qui cherchent à nicher au printemps, donc je peux faire beaucoup d'essais (ça me prend beaucoup de temps aussi :hihi: )
Pille Muguet a écrit : sam. 2 juil. 2022 19:07 Comment vérifies-tu que le nid est occupé (ou non) sans déranger (et faire fuir) la fondatrice ? De façon à savoir si l'on peut essayer d'introduire une autre fondatrice ?
Une seule technique : les bâtonnets !
Depuis je me dis qu'il faudrait que je fasse une vidéo sur ça... XD
Une fois que tu as un doute sur un bourdon qui a fait un vol de repérage, à partir du lendemain je mets de petits bouts de bois devant l'entrée (3 suffisent pour qu'il soit obligé de les pousser pour entrer ou sortir), limite des brindilles, faut pas l’empêcher de rentrer, c'est juste pour voir son passage, ils sont habitués dans la nature à pousser des brindilles pour rentrée dans leur nid, ils ont le réflexe. :hihi:
Je le fais plusieurs fois dans la journée quand ils sont tombés pour être sur que ce n'est pas le vent qui l'a fait.
D’où l’intérêt d'avoir plusieurs nids au printemps, comme ça quand tu as un doute sur un nichoir tu peux tenter une introduction dans un autre. :-)
Cette année, malgré mes nombreuses introductions et départs de nids de différentes espèces, au final les 2 nids qu'il me reste sont 2 reines qui se sont installées toutes seules. XD
Avatar de l'utilisateur
Pille Muguet
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 8
Inscription : jeu. 16 janv. 2020 20:26
Localisation : Doubs
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Pille Muguet »

Salut Seed noir et merci pour le partage ! *good*
Tu ne peux pas imaginer à quel point cela me fait plaisir de pouvoir échanger sur le sujet avec quelqu'un que ça intéresse ! Ma copine me trouve un peu zinzin avec mes bourdons, d'autant que j'essuie échec sur échec ... :tututu:
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Après de longues recherches, sur internet le mieux que j'ai trouvé (qualité/prix) ce sont les nids Dobar (ça reste chère quand même) que tu vois dans mes vidéos, les autres sont pas fonctionnels ou alors hors de prix...
Ils ont effectivement l'air top. Je vais peut-être en acheter un pour voir comment ils sont faits, notamment le système d'isolation et de chaleur que tu soulignes !
Sinon l'idéal pour moi serait de réussir à acheter à part quelques petites entrées anti-teigne qui me paraissent délicates à réaliser sans se découper un doigt ou deux. Et construire le reste du nid moi-même.
Image

Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Je n'ai pas la chance de pouvoir récupérer de nids de rongeur donc je fais sans.
En fait, ayant lu que l'odeur de rongeur était attractive pour les bourdons, j'ai décidé de laisser mes nichoirs dehors l'hiver en espérant que des rongeurs y nidifient. Ça n'a pas loupé : tous les nichoirs (4) ont été occupés (2 mulots, 1 campagnol et 1 musaraigne). Ils ont bien roulé en boule le substrat que j'utilise actuellement (mousse + coton cardé).
Ca m'avait l'air super attractif du coup mais visiblement pas tant que ça. :-(
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Pour le substrat, la base c'est le kapok pour tous mes nids oui, pas cher et tu en as pour une vie XD
Ça a fait ses preuves pour les éleveurs qui ont des nids depuis des années.
Je vais en acheter pour l'an prochain ! *good*
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Je mets des nichoirs un peu partout dans mon jardin, comme ça quand je trouve un bourdon qui cherche à nicher dans les trous de mur ou dans la terre, je l'attrape dans un bocal (je l'enroule dans mon pull le temps du trajet pour le mettre dans le noir) et le mets dans le nichoir le plus proche (pour éviter au maximum le stress), je le laisse enfermé dans le nid 5 minutes et j'ouvre la sortie, reste le moment magique quand il sort, vol de repérage ou pas... *love*
Alors j'ai également bien essayé le bocal mais je dois mal m'y prendre car je trouve cela hyper délicat d'ouvrir le bouchon sans que la fondatrice ne sorte comme une balle ! Je garde l'idée de la mettre dans le noir du pull et j'essaierai.
Pour ma part, j'utilise un spray d'eau du robinet pour faire se poser au sol la fondatrice, puis je la récupère avec ma pince à reine (d'apiculteur), puis je lui remets un petit coup de spray à travers la pince avant de la libérer sur la mousse du nid. Elle est alors incapable de voler et elle reste tranquille (mais peut-être un peu stressée du coup ...). :tututu:
Par contre je ne la laissais pas enfermée mais généralement elle ne sortait pas directement. J'ai l'impression qu'elle prenait toujours un peu son temps pour visiter (ou pour sécher ! :mrgreen: ). Sortie le plus souvent après 10 ou 15 minutes. C'est un peu long à attendre, surtout après la 4 ou 5e fondatrice attrapée dans la journée, et tout ça pour la voir s'envoler directement à tire d'ailes ! :tututu:
Quel temps d'attente de ton côté ?
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05J'ai la chance d'avoir un grand jardin et aussi beaucoup de bourdons qui cherchent à nicher au printemps, donc je peux faire beaucoup d'essais (ça me prend beaucoup de temps aussi :hihi: )
J'ai également la chance d'avoir un super terrain (27 ares), avec un petit verger, en lisière de forêt avec un vieux mur en pierre sèche. Je vois beaucoup de bourdons chaque printemps chercher à nidifier (au moins un toutes les heures), principalement des terrestris et des pascuorum.
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Une seule technique : les bâtonnets !
Depuis je me dis qu'il faudrait que je fasse une vidéo sur ça... XD
Ah oui ce serait super ! *good*
Très bonne idée en tout cas, je vais la mettre en oeuvre.
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Une fois que tu as un doute sur un bourdon qui a fait un vol de repérage, à partir du lendemain je mets de petits bouts de bois devant l'entrée (3 suffisent pour qu'il soit obligé de les pousser pour entrer ou sortir), limite des brindilles, faut pas l’empêcher de rentrer, c'est juste pour voir son passage, ils sont habitués dans la nature à pousser des brindilles pour rentrée dans leur nid, ils ont le réflexe. :hihi:
Je le fais plusieurs fois dans la journée quand ils sont tombés pour être sur que ce n'est pas le vent qui l'a fait.
D’où l’intérêt d'avoir plusieurs nids au printemps, comme ça quand tu as un doute sur un nichoir tu peux tenter une introduction dans un autre. :-)
Il m'est même arrivé de ne plus trop savoir où j'en étais, et de faire fuir une fondatrice en voulant en introduire une autre ... :tututu:
Les boules !
Seed noir a écrit : sam. 2 juil. 2022 22:05Cette année, malgré mes nombreuses introductions et départs de nids de différentes espèces, au final les 2 nids qu'il me reste sont 2 reines qui se sont installées toutes seules. XD
Très intéressant ! Comme quoi ! Si le nid est bien fait, attractif, et au bon endroit, il y a juste à laisser faire !
Cela me parle car j'adore faire du piégeage d'essaims d'abeilles mellifères au printemps. J'ai une vingtaine de ruchettes que je positionne dans des coins que j'aime bien chaque année, et j'ai généralement un taux de réussite de 25%.
Image


Je me verrais bien faire de même avec les bourdons, mais pas avec des nids à 100€ l'unité !
Avatar de l’utilisateur
Seed noir
Modérateur
Messages : 6104
Inscription : lun. 25 oct. 2010 22:00
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Seed noir »

Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Tu ne peux pas imaginer à quel point cela me fait plaisir de pouvoir échanger sur le sujet
Ayant la passion première des fourmis, mais aussi des guêpes, frelons, bourdons, abeilles solitaires... ça me fait plaisir d'échanger et aider aussi sur le sujet si je peux. ;-)
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Ils ont effectivement l'air top. Je vais peut-être en acheter un pour voir comment ils sont faits, notamment le système d'isolation et de chaleur que tu soulignes !
Je peux t'envoyer quelques photos d'un nichoir si tu veux, histoire de ne pas avoir à en acheter un, mais l'avoir devant soit est mieux pour faire le même c'est sûr... (il a quelques défauts à rectifier tout de même).
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Sinon l'idéal pour moi serait de réussir à acheter à part quelques petites entrées anti-teigne
Il y en a en vente (je traine beaucoup sur les forums allemands, en Europe ils semblent les plus impliqués en élevage de bourdons), je peux essayer de te retrouver le lien si tu n'en trouves pas.
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Ca m'avait l'air super attractif du coup mais visiblement pas tant que ça. :-(
Il parait que c'est un gros avantage pour les convaincre de nicher, mais il faut en priorité rendre l'entrée du nichoir très attractive pour la reine quand elle est en recherche, il y a plein de techniques selon le nichoir utilisé. ;-)
Personnellement je ne veux pas que des rongeurs s'installent dans me nichoirs l'hiver, car l’intérieur est en carton (à la taille idéale vendu avec le nichoir Dobar), si il est rongé je ne pourrais pas en mettre un autre. :)
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Je vais en acheter pour l'an prochain ! *good*
Indispensable. ;)
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Pour ma part, j'utilise un spray d'eau du robinet pour faire se poser au sol la fondatrice, puis je la récupère avec ma pince à reine (d'apiculteur)
J'ai lu pas mal de techniques mais celle là... jamais ! XD
Le but c'est qu’elle reste dans les conditions "psychologique" de recherche, donc l'attraper quand elle sort d'un trou (bon parfois je l’attrape aussi quand elle cherche sur le sol, ça coute rien XD ) l'attraper avec le bocal, la mettre dans le noir le temps du trajet (pour donc lui faire croire qu'elle est encore dans son trou et donc en recherche) et déposer le bocal (penché en avant avec un cale derrière pour pas que le bourdon reste bêtement coincé dans le bocal et stress = échec assuré) et l'ouvrir.
En effet là ça demande un peu de pratique, pour assurer le coup j'attends que le bourdon sorte du bocal, dés le premières pattes dehors, je ferme le carton rapidement, ça se joue souvent à la seconde mais finalement, aucun jusque là ne s'est échappé avant que je ferme.
Ensuite on la laisse au calme avec l'entrée bouchée pour qu’elle se calme dans le noir et se croit toujours dans son trou ou elle cherchait.
Parfois la reine est calme, parfois on l'entend voler un peu au début dans le carton puis se calmer et parfois elle est complétement en stress tout le temps des 5 minutes et là évidemment c'est mort. :roll:
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 J'ai l'impression qu'elle prenait toujours un peu son temps pour visiter (ou pour sécher ! :mrgreen: ). Sortie le plus souvent après 10 ou 15 minutes.
Après les 5 à 10 minutes d'attente enfermée, c'est la réouverture du nichoir (bouchon en liège dans ma poche pile à la taille du trou, mais parfois j'utilise une boule de kapok, ce que j'ai sous la main quoi XD ), le bourdon sort en général de-suite (30 sec maxi on va dire) car il a eu le temps de faire le tour du propriétaire et se faire son avis, mais parfois il met encore 5 à 10 minutes pour sortir, soit parce qu’il est plus méticuleux que les autres à inspecter, soit parce qu'il était en panique total et a creusé dans le kapok pour trouver une sortie à tout pris et du coup n'a pas vu la lumière de sortie :roll: soit ça m'est arrivé quelques fois, il s'est tout simplement endormi dedans... :hihi:
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 J'ai également la chance d'avoir un super terrain (27 ares), avec un petit verger, en lisière de forêt avec un vieux mur en pierre sèche. Je vois beaucoup de bourdons chaque printemps chercher à nidifier (au moins un toutes les heures), principalement des terrestris et des pascuorum.
Même configuration. XD
4 000m², un verger en lisière de foret, des murs en pierres sèches partout et évidemment des bourdons terrestre et des champs en large majorité. :-)
(le bourdon des champs étant largement le plus facile à faire nicher)
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Il m'est même arrivé de ne plus trop savoir où j'en étais, et de faire fuir une fondatrice en voulant en introduire une autre ... :tututu:
Les boules !
Lol, je crois que ça m'est arrivé une ou deux fois aussi, en fait j'ai introduit une reine dans un nichoir ou une reine s’était installée naturellement, je ne l'avais pas remarqué ! Elle font parfois tellement peu l'aller retour dans une journée... *oups*
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Très intéressant ! Comme quoi ! Si le nid est bien fait, attractif, et au bon endroit, il y a juste à laisser faire !
Oui, il y a des techniques comme dit plus haut pour augmenter les chances, mais parfois c'est le pur hasard, j'avais mis 4 nichoirs sur pied posés sur un muret dans mon potager (pour introduire des reines), dans le genre pas attractif on fait pas mieux vu qu'elles cherchent le plus souvent au ras du sol, et pourtant j'ai eu une reine terrestre et une des champs qui se sont installées toutes seules, comme quoi... :hihi:
Pille Muguet a écrit : dim. 3 juil. 2022 13:03 Cela me parle car j'adore faire du piégeage d'essaims d'abeilles mellifères au printemps. J'ai une vingtaine de ruchettes que je positionne dans des coins que j'aime bien chaque année, et j'ai généralement un taux de réussite de 25%.
Pas mal !
J'hésite toujours pour ma part, j'ai pas mal lu sur le fait qu'une ruche (et surtout plusieurs au même endroit, qui n'est pas "naturel") créé une grosse concurrence sur les autres pollinisateurs (logique) et vu que je cherche à favoriser mon terrain au maximum pour mes bourdons et abeilles solitaires... :think:
Avatar de l'utilisateur
Pille Muguet
Oeuf Fécondé
Oeuf Fécondé
Messages : 8
Inscription : jeu. 16 janv. 2020 20:26
Localisation : Doubs
Genre :

Re: "Élevage" de bourdons

Message non lu par Pille Muguet »

Salut Seed noir !
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 Je peux t'envoyer quelques photos d'un nichoir si tu veux, histoire de ne pas avoir à en acheter un, mais l'avoir devant soit est mieux pour faire le même c'est sûr... (il a quelques défauts à rectifier tout de même).
A quels défauts fais-tu allusion ? As-tu réussi à en corriger quelques-uns ?
J'ai juste quelques petites questions :
- le carton est bien surélevé, de façon qu'il soit ventilé par-dessous ?
- j'ai l'impression que le tuyau menant au nid est une gaine isolante, c'est bien cela ? De quel diamètre ?
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 Il y en a en vente (je traine beaucoup sur les forums allemands, en Europe ils semblent les plus impliqués en élevage de bourdons), je peux essayer de te retrouver le lien si tu n'en trouves pas.
Je vais prendre le temps de farfouiller cet automne mais si tu retombes sur un lien je suis preneur ! *good*
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 il faut en priorité rendre l'entrée du nichoir très attractive pour la reine quand elle est en recherche, il y a plein de techniques selon le nichoir utilisé. ;-)
Là aussi si tu peux m'en dire plus je suis preneur ! *amen*
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 Le but c'est qu’elle reste dans les conditions "psychologique" de recherche, donc l'attraper quand elle sort d'un trou (bon parfois je l’attrape aussi quand elle cherche sur le sol, ça coute rien XD ) l'attraper avec le bocal, la mettre dans le noir le temps du trajet (pour donc lui faire croire qu'elle est encore dans son trou et donc en recherche) et déposer le bocal (penché en avant avec un cale derrière pour pas que le bourdon reste bêtement coincé dans le bocal et stress = échec assuré) et l'ouvrir.
En effet là ça demande un peu de pratique, pour assurer le coup j'attends que le bourdon sorte du bocal, dés le premières pattes dehors, je ferme le carton rapidement, ça se joue souvent à la seconde mais finalement, aucun jusque là ne s'est échappé avant que je ferme.
Ensuite on la laisse au calme avec l'entrée bouchée pour qu’elle se calme dans le noir et se croit toujours dans son trou ou elle cherchait.
Parfois la reine est calme, parfois on l'entend voler un peu au début dans le carton puis se calmer et parfois elle est complétement en stress tout le temps des 5 minutes et là évidemment c'est mort. :roll:
Merci c'est très clair.
Ceci étant dit, je vois régulièrement des bourdons en quête de trou, à voler en rase-motte en slalomant un peu laborieusement dans la prairie ; mais des bourdons qui sortent d'un trou visité, c'est un peu plus rare.
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 Après les 5 à 10 minutes d'attente enfermée, c'est la réouverture du nichoir (bouchon en liège dans ma poche pile à la taille du trou, mais parfois j'utilise une boule de kapok, ce que j'ai sous la main quoi XD ), le bourdon sort en général de-suite (30 sec maxi on va dire) car il a eu le temps de faire le tour du propriétaire et se faire son avis
Parfait, merci encore pour ton retour d'expérience ! *good*
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 Même configuration. XD
4 000m², un verger en lisière de foret, des murs en pierres sèches partout et évidemment des bourdons terrestre et des champs en large majorité. :-)
4000m2 ça commence à faire ! Je vais un peu digresser du sujet mais je serais également intéressé par la façon dont tu gères tes prairies (équilibre à trouver entre l'enfrichement et la favorisation des plantes à fleur) ? De mon côté c'est basique : faux et/ou débroussaillage au moment de la floraison du millepertuis (c'est en ce moment dans mon coin), puis plus rien avant l'année suivante. J'ai le projet de mettre un couple de moutons d'Ouessant pour me soulager un peu.
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 (le bourdon des champs étant largement le plus facile à faire nicher)
J'avoue avoir surtout essayé avec le terrestre. Je vais donc essayer un peu plus avec le bourdon des champs ; il me semble qu'il est plus tardif ?
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 Oui, il y a des techniques comme dit plus haut pour augmenter les chances, mais parfois c'est le pur hasard, j'avais mis 4 nichoirs sur pied posés sur un muret dans mon potager (pour introduire des reines), dans le genre pas attractif on fait pas mieux vu qu'elles cherchent le plus souvent au ras du sol, et pourtant j'ai eu une reine terrestre et une des champs qui se sont installées toutes seules, comme quoi... :hihi:
Très surprenant ! :-o
Seed noir a écrit : lun. 4 juil. 2022 00:13 J'hésite toujours pour ma part, j'ai pas mal lu sur le fait qu'une ruche (et surtout plusieurs au même endroit, qui n'est pas "naturel") créé une grosse concurrence sur les autres pollinisateurs (logique) et vu que je cherche à favoriser mon terrain au maximum pour mes bourdons et abeilles solitaires... :think:
Je comprends tes craintes et les partage. J'ai dû lire les mêmes études. C'est un sujet polémique qui revient régulièrement, et avec lequel je ne suis pas à l'aise. Le problème est que de démontrer cela est une chose, mais donner un outil de décision aux apiculteurs en est une autre. Et force est de constater qu'aujourd'hui malheureusement cet outil n'existe pas et personnellement je le regrette. Il reste un énorme travail de recherche, de vulgarisation et d'intelligence collective à mener à ce sujet. Et ça c'est pas simple. :think: :tututu:

Revenir à « Les autres Insectes Sociaux »