Quelle espèce élever ?

Discussions générales sur les fourmis pour les sujets ne rentrant pas dans le cadre des autres parties du forum.
Avatar de l’utilisateur
Polonino
Larve 2
Larve 2
Messages : 32
Inscription : lun. 26 févr. 2024 14:39
Localisation : Dans une fourmilière bordelaise

Quelle espèce élever ?

Message non lu par Polonino »

Bonjour à tous, chers myrmécologues en herbe !

J'ai commandé une reine Messor barbarus (seule) qui devrait arriver dans le courant de la semaine prochaine. J'en suis très heureux !

Toutefois, j'aimerais élever une seconde espèce en parallèle. J'ai lu énormément de choses sur le forum (et particulièrement les blogs dont certains sont extrêmement intéressants !).

Cependant, j'hésite entre l'espèce à choisir et cela pour plusieurs raisons. C'est pour cela que je fais appel à vos lumières pour m'aider dans ce choix.

Ce que je recherche :
- Une espèce facile car je suis un débutant
- Une espèce au développement rapide
Bonus : une espèce omnivore, une espèce de belle taille

Après avoir lu des fiches d'élevage, voici la liste qui a retenu mon attention :
- Crematogaster scutellaris
- Une Camponotus (ligniperdus, herculaneum ou cruentatus)
- Pehidole pallidula

Quels seraient vos conseils ?

Merci par avance :D
Avatar de l’utilisateur
Marmoun
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1262
Inscription : mer. 22 févr. 2023 11:37
Localisation : Niort (79)
Genre :

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Marmoun »

Les crematogaster sont ultra rapides à évoluer et faciles il me semble.
Par contre tu vas vite avoir une colonie énorme et ingérable.
Apparement elles sont les reines de l’évasion. Et elles sont très petites.

Pheidole c’est pas une espèce que je connais donc je peux pas te donner d’avis.

Moi comme 2eme espèce (après mes Messor) mon choix s’est porté sur les Camponotus barbaricus. Un youtubeur que j’apprécie avait commencé avec cette espèce et m’en a donné envie.

Un peu longue à se lancer car 45 jours max de l’œuf a l’imago.
Donc l’attente du cocon à son ouverture est franchement interminable.

Mais une fois passé ses 45 jours ça va vite. J’ai eu 30 - 40 naissances très vite ensuite.
La première naissance début mai en juin elles était plus de 40. Avec une base d’une gyne et de 8 ouvrières. C’est la colonie la plus populeuse que j’ai. Enfin je ne compte pas les Messor ne sachant pas combien elles sont exactement.

Après je les avais chauffé en mars pour lancer la machine. Et ça bien fonctionné. Je l’avais prise pour avoir une autre colonie pour m’occuper en attendant que ça bouge chez les Messor.

Après oublie pas que si tu commences tu risques de le refaire. J’ai 4 gynes maintenant.

Donc je te conseille de la Camponotus. En plus selon ton choix c’est une espèce énorme par rapport aux Messor. C’est vraiment je trouve de pouvoir les regarder de près sans se ruiner les yeux.

Il y a aussi les Camponotus vagus. Mic en a une énorme colonie de 5000 ouvrières si je dis pas de bêtise.

Après comme tout le monde sur le site te le dira le must c’est de capturer soit même ses gynes. Partir de rien c’est un vrai défi. Et le plaisir sera d’autant plus fort après.
Dernière modification par Marmoun le jeu. 29 févr. 2024 11:56, modifié 1 fois.
Fondations :
Messor barbarus, Camponotus barbaricus et 2 Camponotus fedtschenkoi Dark Morph
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2108
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Mic »

Pheidole pallidula il faut avouer que c'est une espèce passionnante par sa faculté de recrutement et sa voracité, mais il y'a le revers de la médaille : elles sont possédée par le diable... Évasions multiples, et développement très important qui peut devenir un véritable problème au bout de quelques années seulement.

Crematogaster scutellaris, elles sont belles et pratique grâce à la possibilité de vivre en nid sec. Sans être vraiment possédée par le diable, elles sont quand même bien maligne pour ce qui est de se faire la malle. Les set-up à long terme peut-être très volumineux.

Les Camponotus sp sont magnifiques et n'ont pas les inconvénients des deux autres, celle que tu sites sont lentes au développement et relativement sensibles au stress. La plus facile de nos grosse Camponotus sp endémiques reste Camponotus vagus, nid pouvant être sec comme Crematogaster scutellaris et elles sont moins sensibles que celles que tu as cités.

Après il en existe bien d'autres très sympa. Que pense tu du genre Formica sp ?

Si je peux te donner un dernier conseil, c'est d'acheter des tubes en prévision des essaimages. Il n'y a rien de plus gratifiant que d'élever ce que l'on trouve... Trouver sa première gyne est un moment inoubliable.
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Polonino
Larve 2
Larve 2
Messages : 32
Inscription : lun. 26 févr. 2024 14:39
Localisation : Dans une fourmilière bordelaise

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Polonino »

Un grand merci pour vos deux réponses, particulièrement utiles !

Je suis d'accord avec vous, je pense que capturer sa propre gyne doit être un moment exceptionnel. Je pense que je tenterai ma chance à la fin de l'été pendant les essaimages et en fonction du développement de mes deux colonies. J'habite dans le Sud-Ouest donc il y a plusieurs espèces à trouver !

@Marmoun : pas bête de chauffer la colonie en mars pour lui donner un petit coup de pouce à la sortie de l'hiver. Tu as chauffé avec une lumière spéciale ou une simple lampe ?

@Mic : j'ai l'impression que la Pheidole pallidula et la Crematogaster scutellaris se ressemblent assez en définitive. J'ai une préférence visuelle pour la CS avec sa petite tête rouge et son dard relevé.

J'ai regardé la fiche de la Camponotus vagus, espèce intéressante en effet et plus accessible que les autres.

Je ne connais pas du tout les Formica. Tu saurais m'en dire deux mots ? :)

D'ailleurs, et sans faire de la pub, vous avez un site à conseiller pour l'achat des gynes ? Je ne voudrais pas me fournir sur un mauvais site...

Merci encore !
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2108
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Mic »

Sans passer par un site de vente (je n'ai d'ailleurs aucun site à te conseiller, car je n'achète quasi rien) tu peux trouver ici dans quelques mois. J'ai justement une gyne Crematogaster scutellaris qui sera en vente si fondation il y a...

Pour les Formica sp, plus précisément le sous-genre Serviformica, ce sont des espèces formidables pour débuter. Même si la lenteur la première année peut-être un frein... Beaucoup d'observation sympa à faire, ça se développe sans être ingerable et ça peut-être très vorace parfois. Elles ont la réputation d'être le genre le plus évolué des fourmis. En apparence elles semblent être des stressées de la vie, mais en réalité elles se remettent de beaucoup de choses. Au contraire des Camponotus sp qui semblent moins agitées en apparence mais qui si elles sont dérangées trop souvent peuvent bouffer leur couvain... Je trouve que c'est un genre qui n'est vraiment pas apprécié à sa juste valeur. De plus sur le long terme ça reste assez facilement gérable, entre 3 à 5000 ouvrières à maturité dans des set-up relativement compacte. Avantage supplémentaire il est assez facile d'arriver à avoir des sexuées au bout de quelques années seulement si la colonie se développe bien.
Quelques noms en vrac : Formica rufibarbis, Formica gagates, Formica fusca...
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Polonino
Larve 2
Larve 2
Messages : 32
Inscription : lun. 26 févr. 2024 14:39
Localisation : Dans une fourmilière bordelaise

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Polonino »

Je crois que je vais passer quelques heures à me renseigner sur les Formica car le portrait que tu en peints donne plutôt envie ! Avec les blogs et les fiches, ça me donnera un panorama assez complet !

L'avantage de trouver une gyne sur le site, c'est que, au-delà de me faire patienter sagement, c'est plus sympa d'échanger entre "éleveurs". A méditer :)
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2108
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Mic »

Polonino a écrit : jeu. 29 févr. 2024 12:11 Je suis d'accord avec vous, je pense que capturer sa propre gyne doit être un moment exceptionnel. Je pense que je tenterai ma chance à la fin de l'été pendant les essaimages et en fonction du développement de mes deux colonies. J'habite dans le Sud-Ouest donc il y a plusieurs espèces à trouver !

Tu n'es pas obligé d'attendre la fin de l'été, au printemps il y a déjà des essaimages ! Plus discret qu'en plein été mais c'est bien souvent des espèces intéressantes. D'ailleurs beaucoup de nos Camponotus endémiques essaiment d'avril à juin...
Recherche les zones avec beaucoup de bois mort, les abords des scieries ou autres exploitations/stockages de bois pour Camponotus vagus par exemple.
L'altitude pour Camponotus ligniperda, si tu as l'occasion de faire de la rando dans les Pyrénées, c'est idéal !
Pour les Formica sp les essaimage se passent plus de mai à juillet, et tu en trouveras quasiment partout mais ils sont relativement discret. Même s'il est facile de trouver plusieurs gynes proches si tu tombes au bon moment.
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Polonino
Larve 2
Larve 2
Messages : 32
Inscription : lun. 26 févr. 2024 14:39
Localisation : Dans une fourmilière bordelaise

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Polonino »

Tu me l'apprends ! J'étais persuadé que les essaimages se passaient entre juillet et septembre (je me revois gamin supplier mon père de sauver les fourmis volantes de la piscine !). Objectif de l'année : trouver et élever ma propre gyne !

En revanche, et après quelques lectures, tu m'as convaincu ! Les Formica ont l'air incroyables ! Je crois que j'ai un gros coup de cœur pour la sanguinea mais la Fondation a l'air particulièrement difficile.
Avatar de l’utilisateur
Mic
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 2108
Inscription : ven. 9 août 2019 15:52
Localisation : Saint Marcellin (38)
Genre :

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Mic »

Ah oui Formica sanguinea ! C'est donc le sous-genre Raptiformica, fondation dépendante... Tu peux très bien te faire la main avec des Serviformica au départ, puis un jour essayer de trouver une gyne Raptiformica sanguinea. De plus tu auras déjà une colonie de Serviformica sp pour fournir des esclaves. Mais honnêtement c'est un projet ambitieux !

À défaut ton choix peut se porter sur Serviformica rufibarbis, qui est bi-color sans avoir la complexité des Formica dépendantes.
Formicophile amateur, si jamais vous passez entre Grenoble et Valence vous êtes les bienvenus !
Avatar de l’utilisateur
Polonino
Larve 2
Larve 2
Messages : 32
Inscription : lun. 26 févr. 2024 14:39
Localisation : Dans une fourmilière bordelaise

Re: Quelle espèce élever ?

Message non lu par Polonino »

Le projet est passionnant mais là, c'est pour les dresseurs de haut-niveau ! Un petit exploit même !

Peu d'infos sur la Serviformica rufibarbis sur le forum. Assez proche des Lasius pour les conditions d'élevage j'ai l'impression
Dernière modification par Seed noir le jeu. 29 févr. 2024 18:33, modifié 1 fois.
Raison : Une phrase se termine par un point.
Scribe personnel de la reine Andromède (Messor barbarus)

Revenir à « Partie Généraliste »