Copularium pour Couples Royaux

Copularium pour Couples Royaux

Message non lupar I-D-É-MYR.Dijon » Jeu 7 Oct 2021 13:07

Je vous montre aujourd'hui comment fabriquer un copularium pour couples royaux à utiliser sur le terrain au moment des essaimages de fourmis. J'utilise ce type de boite en avril et mai sur un site riche en colonies de Messor structor, mais elle peut fort bien servir pour reproduire les couples d'autres espèces.

« On se doute bien ici que ce n'est pas pour les grenouilles, I-D-É-MYR. :roll: Mon dieu, mon dieu ! »


Une grosse bouteille de 5 litres d'eau minérale vide convient parfaitement grâce à sa forme et à son volume.

Copularium pour Couples Royaux, Ladite bouteille.
Ladite bouteille.


Il faut la couper en deux par le sillon le plus haut qui guidera le couteau, ou la lame de scie à métaux si vous préférez utiliser cet outil. Attention ! Le plastique étant peu épais, la lame a tendance à dévier de la trajectoire qu'on lui donne.

Copularium pour Couples Royaux, Découpe de la bouteille.
Découpe de la bouteille.


Maintenant je vais pouvoir donner forme à mon copularium.

Copularium pour Couples Royaux, Bouteille coupée en deux.
Bouteille coupée en deux.


Je retourne la partie évasée de la bouteille dans le corps de celle-ci, comme un entonnoir, afin de vérifier si elle s'y insère bien.

Copularium pour Couples Royaux, Copularium ayant pris forme.
Copularium ayant pris forme.


Puis je garnis le corps de morceaux de carton ondulé qui permettront aux couples de s'y percher. Mais on peut très bien mettre autre chose : branchettes, brindilles, mousses, feuilles, etc, sauf des cailloux qui écraseraient les reproducteurs. Les éléments du garnissage doivent impérativement s'autobloquer pour ne pas risquer de blesser les couples au moment du transport. Rien ne doit bouger ou se déplacer dans le copularium !

Copularium pour Couples Royaux, Garnissage du corps.
Garnissage du corps.


Lorsque les éléments du garnissage se tiennent correctement dans le corp de la bouteille, je replace l'entonnoir par dessus puis le solidarise avec ce dernier en appliquant une bande de scotch enroulée deux ou trois fois autour.

Copularium pour Couples Royaux, Assemblage des deux parties.
Assemblage des deux parties.


Pour finir on referme le goulot de l'entonnoir avec une grosse boule de coton hydrophile qu'on imbibera d'eau juste avant de partir à la chasse aux sexués ou sur place en ayant emporté une réserve avec soi.

Copularium pour Couples Royaux, Coton de fermeture.
Coton de fermeture.


Et voilà ! Le copularium est prêt. En saupoudrant l'intérieur de l'entonnoir avec de la poussière de terre sur le terrain (pas de talc) vous empêcherez les fourmis de remonter en surface puis de s'échapper.

Copularium pour Couples Royaux, Copularium prêt à servir !
Copularium prêt à servir !


On dit "Merci qui" ? ► Moâ :mrgreen:

Lorsqu'on a l'intention d'adjoindre des ouvrières aux futures fondations, on peut apporter avec soi un deuxième pot ou mettre ces ouvrières dans le lupanar avec les couples, mais à la condition que nous allons voir ensuite.

Copularium pour Couples Royaux, Le pot des ouvrières.
Le pot des ouvrières.



Certaines choses à savoir avant de chasser des couples...


1°► Vous devez avoir préalablement repéré autour de chez vous les sites occupés par les espèces que vous recherchez en particulier ou, si cela n'est pas fait, partir en quête de celles-ci avant d'entreprendre la chasse de leurs sexués.

2°► Vous devez connaître les périodes d'essaimage de ceux-ci, lesquelles figurent pour chaque espèce dans le guide Delachaux des Fourmis de France ou sur le Net. Les prévisions météotologiques sont à consulter avant de partir en chasse car les orages annoncés peuvent être déclencheurs d'essaimages avant ou après leur passage.

3°► Efforcez-vous de ne prendre que les gynes ailées issues d'un même nid (celui qui en produit le plus à l'essaimage), que vous souhaitiez réaliser une haplométrose ou une pléométrose, puis récoltez différents mâles provenant de nids voisins pour éviter une consanguinité résultant des accouplements.

4°► Vous pouvez réaliser des fondations assistées en récoltant des ouvrières mais à condition qu'elles proviennent d'un même nid (celui d'où proviennent les futures reines, de préférence), ce pour éviter les bagarres d'ouvrières appartenant à des colonies différentes.

5°► En fin de collecte, le copularium doit être refermé avec le bouchon de coton que vous imbiberez d'eau pour éviter la déshydratation de vos passagers et passagères, puis transporté au retour chez vous en position verticale dans votre sac à dos, musette, ou panier.

6°► Dès votre arrivée à domicile, vous placez le copularium au calme dans un coin pas trop éclairé et le laissez là pendant quelques jours tout en surveillant que les choses se passent comme prévu. Généralement des individus s'apparient durant le voyage ou se formeront plus tard sous vos yeux à la maison.

7°► Lorsque vous constatez que certaines gynes ont perdus leurs ailes, il est temps de les permuter dans une ou plusieurs ADC, avec ou sans ouvrières, selon le type de fondation que vous désirez lancer. Pour ce faire, vous enlevez le scotch, retirez l'entonnoir, puis retournez le corps de bouteille dans un récipient d'où les gynes et ouvrières seront ensuite pêchés une par une en vue de leur largage là où elles doivent atterrir.

Vous remerciant pour l'attention que vous portez à cet article. ;-)
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon

Re: Copularium pour Couples Royaux

Message non lupar Mic » Sam 9 Oct 2021 17:31

Génial !
Avatar de l’utilisateur
Mic

Re: Copularium pour Couples Royaux

Message non lupar Darkyanden » Sam 9 Oct 2021 21:12

Pas mal. Fais gaffe, tu prends le créneau bricolage de Bernie. :-p
Avatar de l’utilisateur
Darkyanden

Re: Copularium pour Couples Royaux

Message non lupar Mat57 » Dim 10 Oct 2021 09:42

Merci pour ce tuto ;-) .

J'utilise ce type de boite en avril et mai sur un site riche en colonies de Messor structor, mais elle peut fort bien servir pour reproduire les couples d'autres espèces.


Les princesses ont-elles donné des ouvrières suite à ce passage en boite ? Cela fait longtemps que tu utilises ce procédé?
Avatar de l’utilisateur
Mat57

Re: Copularium pour Couples Royaux

Message non lupar berniespacemaker » Dim 10 Oct 2021 14:34

Fais gaffe, tu prends le créneau bricolage de Bernie.

Pas grave, en plus ce que fait ce GRAND Bricoleur est bien supérieur à mes petites inventions sans prétention. :slap:
Avatar de l’utilisateur
berniespacemaker

Re: Copularium pour Couples Royaux

Message non lupar I-D-É-MYR.Dijon » Dim 10 Oct 2021 19:37

Mat57 a écrit:Merci pour ce tuto ;-) .

Les princesses ont-elles donné des ouvrières suite à ce passage en boite ? Cela fait longtemps que tu utilises ce procédé ?


Ma première fondation de Messor structor remonte à 2015 avec trois gynes désailées récupérées manuellement près de nids de leur espèce où elles risquaient de se faire chahuter pas les gardiennes en désirant retourner à la maison ou se faire adopter par une autre colonie, mais elle moururent dans l'année en me laissant dans les pattes leur progéniture qui survécut le temps qu'il faut avant de disparaître en vieillissant naturellement.

En 2016 je ratais les essaimages de cette même espèce sur les nids que je connaissais par la faute, d'un côté, de colonies détruites par des travaux de voierie et, de l'autre côté, de celles devenues inaccessibles par l'installation de grillages me bloquant l'accès à leur site de nidification.

Ce sont ces différents aléas, ainsi que des discutions animées sur un autre forum au sujet d'un mode de reproduction en cage, qui m'encouragèrent tout d'abord à chercher d'autres coins occupés par M. structor puis à adopter cette idée de faire copuler les reproducteurs de cette espèce entre quatre murs.

Ma première expérience consistant à les mélanger dans une boite remonte à 2017 ou 18* et concerna des couples pêchés sur un site nouvellement découvert, richement parsemé de cratères, lesquels couples furent isolés dans un grand tupperware carrée muni d'une trappe découpée dans son couvercle mais guère pratique pour les y introduire. J'y vis les mâles féconder presque aussitôt les femelles qui m'ont ensuite produit du couvain, ce qui m'a encouragé à continuer avec cette méthode parce que les gynes fécondées étaient devenues introuvables autour des entrées.

En tout cas elle donne des résultats, ce qui est déjà pas mal et peut encourager d'autres éleveurs à la mettre en œuvre. ;-)

* Ne me souvenant pas de la date précise à cause de mes nombreuses tentatives vouées à l'échec.

berniespacemaker a écrit:Pas grave, en plus ce que fait ce GRAND Bricoleur est bien supérieur à mes petites inventions sans prétention. :slap:


Tu es bien modeste, mon cher Bernie, toi qui es le champion des inventions consistant à améliorer le confort de nos demoiselles et qui fait tout pour nous simplifier leur élevage. Ne cherchons pas à déterminer qui est meilleur que l'autre dans le domaine du bricolage mais contentons-nous en toute simplicité de soumettre ici nos idées et créations qui profitent à la communauté myrmécologique au sein de laquelle nous nous sommes inscrits. :hihi:
Avatar de l’utilisateur
I-D-É-MYR.Dijon



Retourner vers Essaimages






Forum

Serveur discord de la communauté Myrmécofourmis