Test de capillarité du BC

Avatar de l’utilisateur
Herve088
Larve 3
Larve 3
Messages : 63
Inscription : lun. 7 juil. 2014 06:45
Localisation : Cher (France)
Genre :

Test de capillarité du BC

Message non lu par Herve088 »

Après un magnifique loupé sur une mèche de BC qui ne s'humidifiait pas, je me suis dit qu'il était temps de faire mes propres essais. Du coup, je vous en fais part !

Question: quelle épaisseur de BC pour faire une mèche efficace ?
Dans mon cas, l'idée est celle d'un nid verticale, inclus dans un support qui fera office de grosse réserve d'eau.

Protocole:
4 morceaux de BC sans peinture, blindage ou autre, issus du même bloc (acheté chez Brico d**pot).
Dimensions: 10 cm de hauteur, 5 cm de largeur. La variable sera sur l'épaisseur, avec respectivement 1, 2, 3 et 4 cm d'épaisseur. J'aurais voulu tenter 0.5 cm, mais à la scie égoïne je n'ai pas réussi à couper si fin sans que ça ne casse.
Les 4 morceaux sont posés dans un récipient avec 1 cm d'eau dans le fond, complété au besoin pour garder ce niveau.
Début du test, Test de capillarité du BC
Début du test
Le premier centimètre d'humidification est très rapide pour tous les blocs, cependant j'ai attendu 48 heures, pour ne plus avoir de changement visible d'une heure à l'autre.
8 heures après, Test de capillarité du BC
8 heures après
24 heures après, Test de capillarité du BC
24 heures après
36 heures après, Test de capillarité du BC
36 heures après
48 heures après, Test de capillarité du BC
48 heures après
(désolé, mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi cette photo est retournée, alors qu'elle est dans le bon sens sur mon PC...)

Au final, on voit que plus la mèche de BC est fine, plus la capillarité est importante.
La mèche de 4 cm d'épaisseur a vite trouvé sa limite, presque 36 heures après le début du test.
A l'inverse celle d'1 cm d'épaisseur aurait surement pu avoir une remontée plus importante, puisqu'elle finie totalement imbibée.

Bilan:
Le système de capillarité des mèches de BC est plus efficace avec une mèche fine, autant que la découpe le permet. Par contre, en l'absence d'eau, c'est aussi la mèche qui aura la moins bonne inertie hydrique, et qui sera sèche en premier ! Prévoyez de bon réservoir !


Bon, ce petit test semble surement logique a beaucoup de monde, mais si ça pouvait aider ne serait-ce qu'une personne (autre que moi), ça vaut le coup de le partager !

Bonne journée à tous !
Spécialiste en questions bêtes depuis 1984 !
Avatar de l’utilisateur
Antonymous
Modérateur
Messages : 693
Inscription : sam. 27 août 2016 18:50
Localisation : Haute-Savoie (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par Antonymous »

En réfléchissant, c'est en effet logique : la plus petite mèche offre proportionnellement plus de surface à l'eau pour y pénétrer. Par contre avec le temps, l'eau doit remonter aussi dans toutes les mèches, non ? Je veux dire si tu avais attendu plus de temps. Qu'en pensez-vous ?
Dernière modification par Antonymous le dim. 17 sept. 2017 11:53, modifié 1 fois.
"Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours" - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Herve088
Larve 3
Larve 3
Messages : 63
Inscription : lun. 7 juil. 2014 06:45
Localisation : Cher (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par Herve088 »

Eh bien de ce que j'ai pu voir, le mèche de 4 cm n'a plus changé de niveau passé 36 heures. Je pense qu'à un moment, la masse d'eau à l’intérieur des alvéoles du BC doit stopper sa progression.

Avec des mèches plus longues, et moyennant beaucoup de temps, je pense qu'on aurait observé une proportionnalité entre l'épaisseur du bloc et le niveau d'eau final... mais j'avoue que je n'ai pas pris le temps de vérifier. Une capillarité sur 10 cm me suffit pour une mèche de nid.

Autre souci que j'ai rencontré, mon récipient, même s'il était grand, ne contenait pas assez d'eau pour passer la nuit sans avoir le niveau qui retombait sous la barre du centimètre. Du coup, en fin de nuit la capillarité devait être ralentie, ça ne change pas le résultat, mais ça lui enlève de la précision !
Spécialiste en questions bêtes depuis 1984 !
Avatar de l’utilisateur
berardt
Larve 3
Larve 3
Messages : 99
Inscription : mer. 3 mai 2017 09:40
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par berardt »

Très intéressant, merci Herve088 !
Avatar de l’utilisateur
Orphé de l'If
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 490
Inscription : dim. 5 avr. 2015 12:53
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par Orphé de l'If »

Oui, merci du partage.
Ceci dit, une mèche de 1 cm d'épaisseur risque de casser pour moi, vu que je scie mes mèches avec une scie pour carreaux de plâtre. Mes mèches font 2 cm d'épaisseur et 7 cm de haut (du sol à la surface du nid), et fonctionnent bien conformément à ton expérience.
Kenavo hag ar wech all ! - Orphé de l'If
Blogs : Camponotus herculeanus, Lasius niger et Messor barbarus
Avatar de l’utilisateur
Antonymous
Modérateur
Messages : 693
Inscription : sam. 27 août 2016 18:50
Localisation : Haute-Savoie (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par Antonymous »

Herve088 a écrit :Eh bien de ce que j'ai pu voir, le mèche de 4 cm n'a plus changé de niveau passé 36 heures. Je pense qu'à un moment, la masse d'eau à l’intérieur des alvéoles du BC doit stopper sa progression.
Oui mais ça se passerait aussi à l'intérieur de la mèche fine... Je ne comprends pas pourquoi la capillarité changerait pour une cause interne à la mèche... Je n'aurais pas imaginé de tels résultats. Pas évident à expliquer.
"Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours" - Gandhi
Avatar de l’utilisateur
Herve088
Larve 3
Larve 3
Messages : 63
Inscription : lun. 7 juil. 2014 06:45
Localisation : Cher (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par Herve088 »

Antonymous a écrit :Oui mais ça se passerait aussi à l'intérieur de la mèche fine...
Euh... c'est pas bête du tout ! :slap:

Bon, du coup j'ai farfouillé, mais pas forcément pris le temps de comprendre tout ce qu'il y avait à lire. A priori, la loi de Jurin confirme le phénomène, et pour ceux qui ont le plus de temps à perdre, je vous invite à chercher sur des sites de physique comment ça marche. Pour les plus pressés, je vous mets un lien vers Wikipedia, avec la version courte. ;-)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Jurin

De ce que je comprends, ça explique pourquoi une mèche fine est plus efficace qu'une mèche épaisse.
Spécialiste en questions bêtes depuis 1984 !
Avatar de l’utilisateur
bdreal
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 3930
Inscription : sam. 13 mai 2017 20:10
Localisation : Alpes-Maritimes (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par bdreal »

Dans le cas de la loi de Jurin, il est mis en évidence une capillarité plus forte sur un plus petit conduit vertical qu'un gros.

Ici, il s’agit d'un effet de capillarité conjugué à un effet de tampon.

Sur une petite mèche, en extérieur la surface de capillarité est proportionnellement plus grande que sur une mèche plus épaisse et l'intérieur du BC qui fait tampon oppose lui une certaine résistance capillaire.

Sur des mèches épaisses : faire plusieurs trous verticaux très fins à l’intérieur des mèches augmentera d'autant cette capillarité. Ainsi on aura des mèches solides et très absorbantes.
Avatar de l’utilisateur
berniespacemaker
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1234
Inscription : dim. 5 juil. 2015 17:17
Localisation : Landes (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par berniespacemaker »

Si cela peut aider :
viewtopic.php?t=22156
« Parle seulement quand tu sais que tu apporteras une solution ; parler est plus difficile que tout autre travail. »
Ptah-hotep, vizir Ve dynastie, quelque part en Égypte il y a ......4 400 ans.
Avatar de l’utilisateur
Herve088
Larve 3
Larve 3
Messages : 63
Inscription : lun. 7 juil. 2014 06:45
Localisation : Cher (France)
Genre :

Re: Test de capillarité du BC

Message non lu par Herve088 »

berniespacemaker a écrit :Si cela peut aider
Ah ben oui, ça m'aide ! Merci ! Je vais faire une pesée une fois mon bloc de BC saturé, et j'en referai une après séchage (je teste déjà l'humidification des salles depuis 24h).
bdreal a écrit :Ici, il s’agit d'un effet de capillarité conjugué à un effet de tampon.
Donc il y a bien un problème de masse d'eau dans une grosse mèche (le côté tampon) qui limite la capillarité... ou alors je n'ai toujours pas compris la finalité de mon expérience. :-s
Spécialiste en questions bêtes depuis 1984 !

Revenir à « Fourmilières en Béton Cellulaire »