Les fourmis de Rhodes

Présentez vos observations sur les fourmis en milieu naturel au gré de vos balades et voyages.
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3494
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Les fourmis de Rhodes

Message non lu par Will »

Les fourmis de Rhodes
(Rhodes ants)

Bonjour à tous,

J'ai le plaisir de vous présenter le rapport d'un voyage réalisé sur l'île de Rhodes en septembre. Je précise avant toute chose, je n'ai pas la prétention d'avoir soulevé chaque cailloux de l'ile, les espèces présentées ici sont celles facilement observables en regardant de temps en temps par terre au cours des (magnifiques) visites réalisées. Et oui, le but de ces vacances n’étaient en rien entomologique, mais j'ai eu le loisir d'admirer un certain nombre de choses intéressantes valant le coup d'être racontées.

En préparation indispensable a ce voyage, un petit répertoire des fourmis de Grèce fait par Borowiec, disponible en open source ici : http://www.antweb.org/web/speciesList/g ... Greece.pdf, pour ceux que ca intéresserait ;-)

D'après l'étude préalablement menée, les espèces répertoriées a Rhodes sont :
Aphaenogaster simonellii Emery, 1894
Camponotus (Myrmentoma) aegaeus Emery, 1915
Camponotus (Tanaemyrmex) baldaccii Emery, 1908
Camponotus (Myrmentoma) boghossiani Forel, 1911
Camponotus (Myrmentoma) candiotes Emery, 1894
Camponotus (Tanaemyrmex) jaliensis Dalla Torre, 1893
Camponotus (Myrmentoma) kiesenwetteri (Roger, 1859)
Camponotus (Myrmentoma) lateralis (Olivier 1792)
Cardiocondyla bulgarica Forel, 1892
Cardiocondyla mauritanica Forel, 1890
Cataglyphis noda (Brullé, 1833)
Crematogaster ionia Forel, 1911
Crematogaster schmidti (Mayr, 1853)
Lasius (Lasius) lasioides (Emery, 1869)
Lasius (Lasius) turcicus Santschi, 1921
Lepisiota frauenfeldi (Mayr, 1855)
Lepisiota cf. syriaca sp. 1
Messor muticus (Nylander, 1849)
Messor wasmanni Krausse, 1910
Monomorium perplexum Radchenko, 1997
Monomorium subopacum (F. Smith, 1858)
Nylanderia jaegerskioeldi (Mayr, 1904)
Pheidole pallidula (Nylander, 1849)
Pheidole teneriffana Forel, 1893
Plagiolepis taurica Santschi, 1920
Tapinoma nigerrimum (Nylander, 1856)
Tapinoma simrothi Krausse, 1911
Tetramorium diomedeum Emery, 1908
Tetramorium semilaeve André, 1883

Soit, un bon paquet dont même si les genres ne me sont pas forcément étranger, l'espèce m'est totalement inconnue. Du coup, afin de ne pas choquer les plus experts d'entre vous, je m’arrêterais au genre pour la plupart des observations, sauf au cas où la précision sur l'espèce est indiscutable, ce qui est facilité par l'inventaire de Borowiec qui servira de référence.

Les photos ne sont pas toujours de tip-top qualité, la photographie de fourmis n’étant pas la top priorité de l'équipe, mais je présente ici le meilleur ou à défaut d'une belle qualité d'image, ce qui apporte une information pertinente. C'est donc sous ma direction scientifique et avec la talent du photographe que nous vous présentons ce rapport. Commençons :

Ialyssos

Alors il faut savoir que Rhodes en été, c'est chaud, c'est sec, même au mois de septembre. Avec une température qui ne descend pas en dessous de 10°C le jour le plus froid de l'année (enfin, c'est ce que disent les guides touristiques) , on observe pas mal de genres et d'espèces non présentes de par nos contrées.

Ialyssos est le centre touristique de l’hôtellerie de luxe. Piscine, playa, etc. En gros, dégueulasse pour ceux qui aiment se perdre dans la nature, absolument génial pour les amoureux des boites de nuits. Mais voyons ce qu'on peut y trouver :

Premièrement, du Pheidole sp. Impossible de le rater, c'est le Lasius niger du sud. Présent dans toute l'île et dominant dans les milieux construits, au pied des poubelles, dans les bouches d'égouts, ect. Il est difficile de différencier ici Pheidole pallidula de teneriffana sur simple base de ces photos de mauvaises qualités, et je n'ai malheureusement pas prélevé de spécimens pour identification ultérieure.


Deuxièmement, une autre espèces très présente sur l'ile, du genre Lepisiota, identifiée par mes soins comme L. frauenfeldi selon les spécimens ramenés et les clés de Santschi. Colonies énormes et surement nomades, car principalement observées en train de déménager du couvain par ci par là, tout autour de l’ile, même dans les milieux les plus chauds et arides ou rien ne dépasse la hauteur du vulgaire buisson épineux. Forte polygynie. Photo et vidéo du déménagement ou l'on peut également observer un bon nombre de gynes :


Une grosse Tanaemyrmex :


Lasius turcicus dans un parc en bord de mer (pas de photos). Et enfin, dans un olivier un peu en arrière des complexes touristiques, Crematogaster ionia :



En divers, notamment cette Aphaenogaster sp. présent de manière discrète tout autour de l'île, dont les photos suivront dans une section suivante.

La suite dans un autre post, à cause de la limitation à 10 pièces jointes. ;)
Pièces jointes
Les fourmis de Rhodes, Ialysos.jpg
Dernière modification par Will le sam. 14 sept. 2013 17:06, modifié 10 fois.
Raison : Titre changé en "Les fourmis de Rhodes - Part I"
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3494
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Les fourmis de Rhodes

Message non lu par Will »

Lindos

Lindos, c'est un petit bled perdu du coté sud de l'île, franchement trop chaud et sec pour être digne de quoi que ce soit. Si ce n’était pour les palmiers des quelques hôtels implantés, rien ne dépasserait les 20 cm de haut. Pourtant, un petit village à flanc de crique surplombé d'une grosse forteresse byzantine en font un des lieux les plus charmant de l'île. Voyons ce qu'on y trouve :

Malgré l'aridité évidente et l’écrasante chaleur, quelques grosses colonies de... Messor wasmanni.


Et à l'ombre de quelques pins au pied de la forteresse, toujours plus de wasmanni.


Présence également observée de Lepisiota sp et Aphaenogaster sp. .

Rhodes Town

La capitale de l'ile, dans la vielle ville fortifiée par les chevaliers de Saint-jean. Beaucoup de commerces dans des dédales médiévaux, avec son lot de Pheidole sp, Lepisiotas sp et ici, la fameuse Aphaenogaster sp. présente discrètement sur toute l'île. En dehors de toutes considérations myrmecologiques, c'est un endroit à voir. ;-)
Et bien sûr, les photos de murailles ne sont pas la pour faire jolies, il s'agit de l'endroit où l'espèce a été répertoriée.
Dernière modification par Will le lun. 9 sept. 2013 10:24, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3494
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Les fourmis de Rhodes

Message non lu par Will »

Mont Philerimos

Grosse colline surplombée de ruines diverses et entourée d'une pinède, contrastant avec l’aridité du coté sud de l'ile. Très joli pour une randonnée. Observation de deux colonies de la même espèce de Camponotus se taillant en pièces à coup de majors de belle taille, spectacle franchement intéressant :



Observation également dans ce milieu un peu plus frais d'une espèce de Messor. Très certainement M.structor var. muticus.


Dans la pinède, observation d' Aphaenogaster sp et Pheidole sp.

Enfin, au sommet du Philermos bien exposé au soleil, my personal favorite : Cataglyphis noda. Hautes sur patte, très rapides, et le gastre relevé en course donnant une allure caractéristique. Très bien adaptées au climat chaud, et franchement agressives. Vicieuses petites bêtes fourrageant seules sur une aire assez étendue autour du nid (présence d’ocelles infrarouges comme chez Formica sp), à tendance carnivore comme mes doigts peuvent encore en témoigner. Énorme polymorphisme au sein des ouvrières, la taille allant du simple au quadruple sans modification importante des proportions relatives. Les majors sont juste une grosse version des minors. Observation de Cataglyphis noda dans beaucoup d'endroits bien exposés au soleil tout autour de l'île.
Dernière modification par Will le mar. 10 sept. 2013 23:36, modifié 8 fois.
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3494
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Les fourmis de Rhodes

Message non lu par Will »

Voilà, afin de ne pas pomper inutilement toute la place du forum, je vais tenter de conclure dans cette quatrième partie. Comme vous pouvez l'imaginer, je n'ai présenté qu'une infime partie des photos prises, il y aurait de quoi faire un roman illustré. Terminons donc sur quelques localités çà et là, comprenant des espèces encore non citées. ;-)

Kalithea
D'anciens thermes construits sous l'occupation italienne dans les années 20 et restaurés à la perfection. Quelques films y ont été tournés dans les années 60 d'ailleurs. Ça vaut le coup d’œil, comme la plupart des choses sur l'île.



Observation de cette petite Camponotus du groupe myrmentoma, de taille moindre. Cette espèce discrète est aussi présente sur tout le pourtour de l'ile dans les zones ombragées.



Présence de Cardiocondyla sp.



Petaloudes valley
Aussi connus sous le nom de vallée des papillons.

Petit balade le long d'une source d’environ 2 km, à l'ombre des arbres en fond de vallée encaissée. Plus frais donc. Et surtout, des millions de papillons Euplagia quadripunctaria. Ils couvrent les murs, les arbres, enfin, tout ce qui est virtuellement couvrable par un insecte. Un spectacle magnifique pour les amateurs.



Observation de fourmis principalement dans les balustrades en bois à moitié pourries délimitant le parcours piéton. Crematogaster ionia, et si je ne m'abuse, Camponotus lateralis. Aphaenogaster sp. au sol.



Voilà qui clôture ce quatrième opus. Mon seul et unique regret est de ne pas avoir assisté à un essaimage. Beaucoup d'activité des fourmis certes, mais pas l'ombre d'un sexué à l'horizon. Dans de tels biotopes où la température n'est plus du tout limitante, les espèces essaimant dans le fort de l'été l'avaient très certainement déjà fait, et celles essaimant typiquement en automne devaient attendre le retour des premières pluies dans le courant du moi d'octobre. Septembre semble donc être un creux, mais le fait d'avoir pu observer toutes ces espèces dans leur milieu naturel est déjà un accomplissement en soit.

Allez, pour me consoler, j'ai prélevé 4 gynes et une dizaine d'ouvrières lors du déménagement des Lepisiota frauenfeldi, elle ont enduré le voyage en avions sans broncher. Reste à voir ce que j'arriverais à en tirer. :])

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire ces lignes que moi, à prendre ces photos et apprécier l'île dans toute sa beauté. Si un jour vos pas vous amènent sur Rhodes, vous saurez à quoi vous attendre. En attendant l'année prochaine pour un nouveau rapport. ;-)
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Edit : Trois vidéos intéressantes réalisées in natura

En premier lieu, un combat de Camponotus sp, dans la pinède. J'ai exploré un peu les posibilités et me suis retrouvé avec une piste audio rock pour agrémenter.

En deuxième lieu, le déménagement des Lepisiota frauenfeldi. Vous réaliserez à quel point il était massif.

En dernier lieu, Messor wasmanni en train de fourrager l'entrée du nid, rien de très passionnant.
Dernière modification par Will le lun. 9 sept. 2013 10:42, modifié 4 fois.
Avatar de l’utilisateur
C-R
Ancien modérateur
Ancien modérateur
Messages : 2611
Inscription : sam. 13 avr. 2013 14:43
Genre :

Re: Les fourmis de Rhodes

Message non lu par C-R »

Merci beaucoup pour ce compte-rendu, j'ai lu le tout avec plaisir. ;)

En revanche, manque de pot pour toi je pense, la Camponotus sp que tu tiens dans ce dernier message est vraisemblablement une gyne, le thorax ne trompe-pas. ;)

Mais vraiment beau reportage, avec de belles photos pour accompagner le tout ! :)
Avatar de l’utilisateur
zelorda
Ouvrière
Ouvrière
Messages : 308
Inscription : ven. 3 août 2012 22:21
Localisation : Liege (Belgium)
Genre :

Re: Les fourmis de Rhodes

Message non lu par zelorda »

*amen* Totalement clair, illustré, décrit, mise en scène net. J'ai l'impression d'être en face de quelqu'un qui fait ça depuis des lunes !
Merci de partager des moments fantastiques comme tu as pu les vivre :slap: .
Je ne peux qu'en demander plus :hihi: !
Respect.
Dernière modification par zelorda le lun. 9 sept. 2013 00:34, modifié 3 fois.
Centimètre haies: Version adaptée aux fourmis du 110 mètres haies.└(-.-)┘┌(-.-)┘
BLOG Lasius sp.
Avatar de l’utilisateur
etii
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 12508
Inscription : sam. 9 févr. 2008 16:23
Genre :

Re: Les fourmis de Rhodes

Message non lu par etii »

Si je peux me permettre, toutes les iles de la méditerranée ont le même climat : il n'est pas plus doux à Rhodes qu'à Chypre, qu'en Sicile, qu'à Malte ou qu'en Crète etc (la liste est longue) ! :-p
Reportage sympathique, dommage effectivement pour les photos :) !

PS: je vais continuer dans la grincherie :-p et cetera s'abrège ainsi ETC (et non ect) et il n'est jamais suivi de 3 points de suspension etc et ... veulent dire la même chose; comme monter en haut ou descendre en bas !

PS2: les noms des fourmis sont en latin, il n'y a donc JAMAIS d'accent ! :)
Coeurdi@ - Thierry -000- {°(_)°}-000-
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3494
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Re: Les fourmis de Rhodes

Message non lu par Will »

Merci de souligner ces quelques fautes de forme par inadvertance, j'en prends bonne note.
Pour le reste, je suppose que chaque guide touristique prétend que l'île dont il traite a le meilleur climat. :-p
Avatar de l’utilisateur
etii
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 12508
Inscription : sam. 9 févr. 2008 16:23
Genre :

Re: Les fourmis de Rhodes

Message non lu par etii »

:slap: c'est exactement cela, comme certains reportages journalistiques de la téloche d'une indigence sans bornes (TF1 sont très pro là dessus) où l'on entends souvent "l'un des plus grands au monde... l'une des plus dangereuses..." (ainsi, ils ont forcément raison - du sensationnel à 3 balles 6 sous pour la ménagère de moins de 50 ans) !!

Pour en revenir à Rhodes, hormis sa capitale d'une richesse architecturale rare (tu as plus que raison, c'est tout bonnement sublime), je n'ai pas été bluffé plus que ça - une semaine, c'est toujours trop court. La Corse et la Sicile ont m'a préférence :) !

PS: merci pour la liste des espèces de Grèce, la question revient souvent avant les départs en vacances, le post fera référence...
Coeurdi@ - Thierry -000- {°(_)°}-000-
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3494
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Re: Les fourmis de Rhodes

Message non lu par Will »

Quelque photos random de la faune de l'île pour le plaisir.






Mon prix de préférence va très certainement à l'agame.
Enjoy !
Dernière modification par Will le mer. 18 déc. 2013 02:16, modifié 10 fois.

Revenir à « Observations des Fourmis en Milieu Naturel »