Un petit détour par Cape Town

Présentez vos observations sur les fourmis en milieu naturel au gré de vos balades et voyages.
Avatar de l’utilisateur
Will
Administrateur
Messages : 3535
Inscription : dim. 8 sept. 2013 21:43

Un petit détour par Cape Town

Message non lu par Will »

Les fourmis à Cape Town
(Cape Town ants)



Bonjour à tous,

Puisque nous continuons ici nos aventures, je vous propose de suivre quelques observations ponctuelles de la myrmécofaune d'une perle de l'hémisphère sud : Cape Town.

Cape Town, Un petit détour par Cape Town
Cape Town
Son port, Un petit détour par Cape Town
Son port
Ses plages, Un petit détour par Cape Town
Ses plages
Ses vignobles, Un petit détour par Cape Town
Ses vignobles


L'Afrique du Sud est un pays compliqué. Résultant d'un clash culturel entre Occident et Afrique, Cape Town (CT pour les intimes) est une ville à l'image de son état. Une histoire difficile empreinte des heures sombres de l’Apartheid, une société profondément divisée, une pauvreté criante contrastant avec des plages de sable fin bordées de luxueuses villas. Des boutiques de luxe avec les mêmes barbelés électrifiés que ceux protégeant chaque habitation d'un potentiel intrus. Une paranoïa sécuritaire en opposition avec l’accueil des habitants. Une déclinaison infinie de contrastes interpellants avec lesquels l'Européen moyen n'a pas souvent été en contact. Et bien sur, le gros, gros paquet de touristes venu dépenser une montagne de fric s'assure que CT soit de fait la ville la plus visitée d'Afrique.

Un point important : c'est l'Afrique. Et l'Afrique, c'est énorme. L’Afrique du sud en tant que pays n'y fait pas exception. Pour une superficie deux fois égale à celle de la France, un climat méditerranéen et probablement un bon millier d'espèces de fourmis recensées, il n'existe pas de projet équivalent à Antarea ou autres recensement systématique des espèces locales. Même pour un taxonomiste aguerrit, il est donc parfois (très) difficile de s'en sortir. Alors plutôt que de prendre le risque de raconter des âneries, la plupart des identification s'arrêteront au genre par sureté (à moins d'une certitude d'espèce absolue). Je vous renverrai à AntWeb si vous voulez exercer votre propre œil : https://www.antweb.org/taxonomicPage.do ... h%20Africa

Voyons un peu ce qui s'y trouve.
Cape Town (2), Un petit détour par Cape Town
Cape Town (2)

1. Le cœur urbain de la ville
Bien entendu, ici nous parlerons bétons. Nous parlerons rues, allées, parcs, routes à 4 bandes, arbres ornementaux et jardins. Nous parlons d'un milieu hautement perturbé par l'homme, avec sans surprise une myrmécofaune à la même image.

Green point park, Un petit détour par Cape Town
Green point park
Square, Un petit détour par Cape Town
Square


Dans ces milieux donc, nous retrouveront une bonne dose de pestes. Ces petites fourmis formant de grandes colonies avec un rythme reproducteur effréné, qui s’adaptent si bien de ces jungles urbaines et artificielles. Dans ce milieu, les pestes se partagent la dominance. La première espèce rencontrée sera probablement pour le touriste Lepisiota capensis, abondante et endémique de la région, formant d'énormes colonnes de fourragement à toutes heures de la journée. Talonnée de près par Linepithema humile, notre fourmi d'argentine tant aimée. Oui : vous pouvez vous tapez 11 heures de vols vers une destination exotique africaine pour voir une fourmi d'argentine. Glamour.

L. capensis, Un petit détour par Cape Town
L. capensis
L. humile, Un petit détour par Cape Town
L. humile


Dans ce milieu, vous retrouverez donc également du Pheidole megacéphala, et du Paratrechina longicornis. C'est la fête aux invasives. Et parfois, parfois, vous tomberez sur une Pheidole ou une Tetramorium locales qui s’acquittent comme elles peuvent d'une si piètre compagnie.

P. longicornis, Un petit détour par Cape Town
P. longicornis
Tetramorium sericeiventre, Un petit détour par Cape Town
Tetramorium sericeiventre


Bref, tout cela n'est pas bien folichon.

2. Table Moutain National Parc

Heureusement, la ville est prise en étau par son relief encaissé dont Lion's head et Devil's peak forment les contreforts, et l'imposante Table Moutain le dossier. Ces zones sont reprises sous le Table Mountain National Parc, et donc relativement protégées de la perturbation urbaine, et accessibles. Les zones de basse altitude sont composées de landes xérophiles envahie de fynbos en tous genres, et la vue de la montagne sur la ville n'est foncièrement pas mauvaise.

Signal's hill, Un petit détour par Cape Town
Signal's hill
Table Moutain's view, Un petit détour par Cape Town
Table Moutain's view


Sans surprise, ici, la diversité myrmécologique augmente, et l'on rencontre un bon nombres d'espèces à l'africaine, comme C. maculatus et Messor capensis. Ou encore, l'impressionnante et rougeoyante Messor luebberti dont les respectueux majors atteignent une taille comparable à notre bien connue M. barbarus. On s'amuse déjà un peu plus.

C. maculatus, Un petit détour par Cape Town
C. maculatus
M. capensis, Un petit détour par Cape Town
M. capensis
Messor striatifrons, Un petit détour par Cape Town
Messor striatifrons
Messor striatifrons, Un petit détour par Cape Town
Messor striatifrons


Quelques Pheidole locales s'ébattent dans la végétation sèche, et Lepisiota capensis reste très abondante localement. En cherchant bien, on peut même y rencontrer Leptogenys castanea. Comment ça, vous n'aimez pas les Ponérines ? Moi non plus.

Pheidole capensis, Un petit détour par Cape Town
Pheidole capensis
L. castanea, Un petit détour par Cape Town
L. castanea


Puis bien sur, il existe d'autres bestioles sympathiques dans les environs, telle ce magnifique Opistophthalmus capensis manifestement pas content d'avoir été dérangé. Si vous envisagez l’ascension de la montagne, vous pourriez même rencontrer cet agressif et vil rongeur de caillasse qui paraitrait-il, serait plus proche de l’éléphant que de la souris. La ressemblance avec le pachyderme n'est pas frappante. Et il mort le bougre.

O. capensis, Un petit détour par Cape Town
O. capensis
Rock hyrax, Un petit détour par Cape Town
Rock hyrax


3. Kirstenbosch National Botanical Garden

Now were're talking. Il s'agit tout bonnement d'un site enchanteur localisé de l'autre coté de la montagne, verdoyant et drapé de couverts nuageux descendants des sommets. Un des meilleurs jardin botanique au monde, une zone préservée, un oasis d'Afrique et mon coup de cœur de l'endroit. Et si vous faite partie de ces gens sans humour qui n'aiment pas la chlorophylle, la myrmécofaune sera tout de même vous arracher un sourire.
Kirstenbosch National Botanical Garden, Un petit détour par Cape Town
Kirstenbosch National Botanical Garden

Ici, c'est plus vert, et un peu moins sec. Cela se ressent. Au détour d'un chemin pentu, l'observateur averti pourrait rencontrer d'attachantes Meranoplus toutes velues dont les nids en terre mâchée affleurent sur les rochers. D'agressives Crematogaster arboricoles se baladent un peu partout. De nombreuses Monomoriums translucides sous l'écorce des arbres, dont la période d'essaimage battait son plein, s'y retrouvent. En fait, Monomorium est ici un genre abondant représenté par de nombreuses espèces dont je ne me risquerai pas à proposer le nom exact. De petites Tetramorium claires gambadent joyeusement sur le sol, accompagnées de quelques Plagiolepis. Tout le monde est heureux.

C'est joli, ici., Un petit détour par Cape Town
C'est joli, ici.
Meranoplus peringueyi, Un petit détour par Cape Town
Meranoplus peringueyi
Crematogaster peringueyi, Un petit détour par Cape Town
Crematogaster peringueyi
Monomorium sp. 2, Un petit détour par Cape Town
Monomorium sp. 2
Monomorium sp. 1, Un petit détour par Cape Town
Monomorium sp. 1
Monomorium sp. 2, Un petit détour par Cape Town
Monomorium sp. 2

Plagiolepis sp., Un petit détour par Cape Town
Plagiolepis sp.
Tetramorium sp., Un petit détour par Cape Town
Tetramorium sp.
Tetramorium capense, Un petit détour par Cape Town
Tetramorium capense

Au moins trois espèces de Camponotus différentes sont présentes sur le site, et si vous daignez levez les yeux du sol, vous pourrez peut-être apercevoir Tetraponera natalensis . Certaines espèces d'Hypoponera sont également bien planquées, le tout sous la canopée humide. Que vouloir de plus ?

Camponotus maculatus, Un petit détour par Cape Town
Camponotus maculatus
Camponotus baynei, Un petit détour par Cape Town
Camponotus baynei
Camponotus niveosetosus, Un petit détour par Cape Town
Camponotus niveosetosus
Tetraponera natalensis, Un petit détour par Cape Town
Tetraponera natalensis
Hypoponera sp., Un petit détour par Cape Town
Hypoponera sp.
Parce que voila, Un petit détour par Cape Town
Parce que voila


Le mot de fin
CT et sa région sont magnifiques. Mais comme dans toute grande ville, il vous faudra vous éloigner un peu du centre urbain pour voir apparaitre un nombre intéressant d'espèces locales. L'Afrique reste en général, un assez beau bordel taxonomique au niveau myrmécologique, avec son lot confus d'espèces non décrites et une diversité énorme. Pas simple. Mais quoi qu'on en dise, que cela soit pour observer la milifaune de l'ombre que personne d'autre que le myrmécologue ne sait observer, vous faire copain avec les pingouins du Cap, profitez de la plage, du vin, de la culture, ou encore bouffer du springbok à tous les repas : l'Afrique du sud sera faite pour vous.

Merci ! *good*
You wot m8 ?, Un petit détour par Cape Town
You wot m8 ?
Avatar de l’utilisateur
Necoman
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 3136
Inscription : sam. 8 juin 2013 15:16
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par Necoman »

Merci pour cette petite escapade qui me laisse rêveur. Un jour peut-être je pourrais moi aussi observer tout cela in natura. ;-)
Necomane a vraiment tout dit.
Encore une fois Neoman a tout dit.
Avatar de l’utilisateur
Fourmilax
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 740
Inscription : ven. 28 août 2015 10:56
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par Fourmilax »

Waow ! joli ! De belles espèces...
Et cent millions de têtes rousses tout autour
Avatar de l'utilisateur
abisatis35
Sexué Mâle
Sexué Mâle
Messages : 543
Inscription : jeu. 23 janv. 2014 23:35
Localisation : Ille-et-Vilaine (France)
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par abisatis35 »

Wouaw ! Au moins c'est complet ! XD Merci de nous faire partager un morceau de ton voyage qui a du être fantastique.

Et quel chanceux tu es d'avoir trouver une reine d'Hypoponera.. *amen*
Avatar de l’utilisateur
Heydax
Ancien modérateur
Ancien modérateur
Messages : 2002
Inscription : jeu. 12 mai 2011 19:58
Localisation : Paris (France)
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par Heydax »

Très agréables tes reportages sur les pays que tu visites et leur myrmécofaune ! *good*

Frustrant de voir les Linepithema humile partout... *bad*

Les espèces endémiques sont en revanche très belles !!!

Et il y a une petite coquille, tu as mis deux fois la photo des Messor luebberti et l'une d'elle est intitulée "Camponotus maculatus". ;)
Dernière modification par Will le dim. 7 mai 2017 22:14, modifié 1 fois.
Raison : Merci, corrigé. ;)
Avatar de l’utilisateur
AFC
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 827
Inscription : jeu. 4 août 2011 18:09
Localisation : Hauts-de-Seine (France)
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par AFC »

Génial ! C'est vraiment sympa que tu prennes le temps de nous présenter tout ça. ;-)
Qui vole un boeuf est vachement musclé.
Avatar de l’utilisateur
etii
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 12508
Inscription : sam. 9 févr. 2008 16:23
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par etii »

*good*
Coeurdi@ - Thierry -000- {°(_)°}-000-
Avatar de l’utilisateur
romain laurière
Gyne Vierge
Gyne Vierge
Messages : 717
Inscription : ven. 2 sept. 2016 18:06
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par romain laurière »

@Will Est-ce-que tu as fait un test d’agressivité avec une Linepithema humile de la super-colonie européenne ?
Je présume que non mais qui ne tente rien n'a rien. Je suis curieux au sujet de cette super-colonie qui comme certains le disent serait déjà implantée sur plusieurs continents.
Bon retour sur le forum, tu m'as manqué pour les identifications de ces dernières semaines :).
Dernière modification par romain laurière le dim. 7 mai 2017 23:22, modifié 2 fois.
1001 pattes dans la même direction
Avatar de l’utilisateur
Deucalion
Gyne Fécondée
Gyne Fécondée
Messages : 1418
Inscription : jeu. 28 janv. 2016 13:45
Localisation : Calvados (France)
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par Deucalion »

Merci de ce partage !

Pas de gynes dans les poches à ton retour ?
Pour mes blogs cliquez --> ici <--
Avatar de l’utilisateur
dylan1920
Nymphe 1
Nymphe 1
Messages : 146
Inscription : mar. 7 févr. 2017 21:45
Genre :

Re: Un petit détour par Cape Town

Message non lu par dylan1920 »

Merci pour le partage, ça donne envie de partir ! :mrgreen: *amen*
Messor cephalote, Camponotus fedschenkoi, Camponotus ligniperda, Camponotus barbaricus, Pheidole pallidula *love*

Revenir à « Observations des Fourmis en Milieu Naturel »